Loading...

dimanche 26 décembre 2010

Les «Hackers» vous traquent!

Déni de services électroniques
Les «Hackers» vous suivent pendant que vous travaillez sur votre ordinateur ou même sur n’importe quel autre appareil électronique. Cependant, ils ont besoin seulement d’un signal radio pour avoir accès à vos données. Ensuite, c’est un jeu d’enfant pour eux de faire intrusion dans vos appareils grâce aux technologies sans fils.

Par exemple, ils entrent en même temps que vous sur votre ordinateur et peuvent vous suivre partout sur internet afin d’effectuer toutes sortes de blocages. Ils peuvent aussi voler des documents, en détruire ou en effacer. Ils peuvent implanter toutes sortes de virus,    logiciels malveillants ou même changer complètement la programmation et causer toutes sortes de dysfonctionnement à vos appareils. Ils peuvent aussi intégrer des certificats non autorisés qui auront pour effet d’empêcher l’accès à certaines fonctions de moteurs de recherches par exemple.

GRC (Gendarmerie royale du Canada)
Criminalité technologique:
http://www.rcmp-grc.gc.ca/tops-opst/tc-ct/tc-ct-fra.htm
Protection contre l’escroquerie: 
Communications électroniques: 
Loi sur les renseignements personnels au Canada: http://lois.justice.gc.ca/fr/P-21/index.html

Intrusions dans l’ordinateur

Pour entrer dans votre ordinateur alors que vous n’y êtes pas, ils doivent programmer le démarreur automatique pendant que vous y êtes. Et cela, doit être programmé à une certaine heure qui sera, à moins qu’ils ne la changent, toujours la même. Alors, si vous vous apercevez que votre ordinateur démarre exactement à la même heure tous les jours, c’est ce qui est arrivé. Pour prévenir les intrusions lorsque vous n’y êtes pas, en quittant votre ordinateur assurez-vous que la fonction démarrage automatique soit désactivée.

Pour collecter la preuve de cette intrusion informatique, vous pouvez vérifier l’heure programmée pour le démarrage et filmer l’opération à l’heure prévue. Mais, si vous expliquez ce qui se passe en parlant, sachez qu’on vous entendra par le micro intégré à votre ordinateur. Donc, on saura ce que vous tentez de faire. Alors, prévoyez sauvegarder le document immédiatement après sa réalisation sur une carte SD que vous retirez aussi immédiatement de l’appareil. Car on pourra tenter de l’effacer sur votre appareil même lorsque vous ne l’utilisez pas.

Liens internet non opérationnels

Si vous avez un site internet ou un blogue, il se peut que l’on tente d’empêcher les visiteurs d’y avoir accès ou d’accéder aux ressources et aux références que vous leur donnez. Les «Hackers» possèdent plusieurs façons de faire pour bloquer l’accès à ces liens. Il faut donc trouver des moyens différents d’entrer chez vous et réactiver les liens non opérationnels.

Accédez à votre propre page ou blogue

Il se peut qu’en inscrivant l’adresse dans la barre d’adresse, vous n’ayez pas accès à votre page. D’abord, ne faites pas un «copier-coller» de l’adresse désirée. Inscrivez-la plutôt manuellement dans la barre d’adresse. Vous pouvez aussi inscrire l’adresse ou un mot-clé se référant au nom de votre blogue dans un moteur de recherche et tenter d’y accéder de cette manière. Si la page n’ouvre pas, vous pouvez essayer d’y accéder au moyen du traducteur du lien de votre page ou utiliser la fonction «en cache».
En prévention, à chaque fois que vous publiez un texte, envoyez-en une copie à vos différentes adresses de courriels. C’est parfois possible d’accéder à vos blogues par des liens envoyés à d’autres adresses.
Il peut arriver que vous inscriviez la bonne adresse mais que ce soit indiqué «Page introuvable». Souvent, ce n’est qu’une barrière psychologique car si vous cliquez sur le lien qui est inscrit sur cette page, vous avez accès à l’adresse que vous recherchez.

Vérifiez l’accessibilité à vos liens sans entrer sur votre page

Ils ont besoin que vous entriez sur votre blogue pour avoir accès à vos données. Alors, pour tester vos liens, faites-le sans entrer dans votre blogue. Faites-le comme si vous étiez un visiteur. Puis, notez les liens les plus importants qui ne fonctionnent pas à réparer.

Vérifiez l’adresse des liens non opérationnels

Une fois entré dans votre compte pour effectuer les corrections, vérifier si les liens insérés contiennent bel et bien la bonne adresse. Prenez le temps de bien vérifier tous les caractères de l’adresse. Car, les «Hackers» peuvent y inclure n’importe quel autre caractère, y compris un ou plusieurs espaces qui rendront les liens complètement non opérationnels.

Par exemple, ils peuvent inclurent un chiffre suivi du signe du signe des pourcentages à la fin de l’adresse de cette manière: http://francequenneville.blogspot.com20%, ou bien , ils peuvent ajouter carrément toute une autre adresse juste avant celle que vous avez inscrite de cette manière: http://blogger.conhttp://francequenneville.blogspot.com. Ces ajouts, mis volontairement en caractère gras, sont suffisants pour ne pas obtenir la page reliée au lien même si celui-ci est bon. On arrive sur une page internet indiquée «Lien introuvable» Il faut donc enlever les caractères ajoutés. Il faut vérifier très attentivement ces données car on peut aussi ajouter un seul espace n’importe où dans l’adresse et que pourrait passer inaperçu. Cela, empêchera votre lien d’ouvrir ou bien vous n’y aurez pas accès. Il faut tout enlever ce qui ne doit pas faire partie de l’adresse. Ensuite, testez à nouveau le lien. Il faut aussi tous les vérifier de temps en temps et effectuer les correctifs nécessaires.

Corrigez seulement quelques liens


Lorsque vous travaillez à l’intérieur de votre blogue, on peut modifier plein d’autres liens, changer la programmation du votre page ou modifier vos textes. Alors, effectuez les corrections rapidement en changeant seulement un ou deux liens à la fois afin de sortir le plus rapidement possible de votre compte. Ainsi, vous leur bloquez l’accès à vos données.

 Formules pour saboter les informations de mon blogue. Exemple:

%22je+suis+victime+de+gang+stalking%22+

GRC Communications électroniques:

http://www.rcmp-grc.gc.ca/scams-fraudes/canad-practical-pratique-guide-fra.htm#communications_electroniques

Conseils de cybersécurité

Protégez-vous, protégez votre ordinateur, protégez vos activités:

- Protégez votre identité électronique
- Activez votre pare-feu
- Utilisez un logiciel anti-virus
- Empêchez les attaques des logiciels espions
- Installez les dernières mises à jour de votre système d’exploitation
- Sauvegardez vos fichier
- Protégez votre réseau sans fil
- Supprimez les courriels provenant d’expéditeurs inconnus
- Naviguez dans Internet en toute sécurité
- Appelez une personne compétente pour obtenir de l’aide

Source: Gendarmerie royale du Canada: www.grc-rcmp.gc.ca 

Sites:
Cyberaide.ca
Escroqueries
Centre antifraude du Canada Technologies et structures du crime organisé:
http://www.rcmp-grc.gc.ca/pubs/ccaps-spcca/organi-crime-structure-fra.htm
Article: http://www.rcmp-grc.gc.ca/gazette/vol72n3/panel-debat-fra.htm

Security Recommendations to Prevent Cyber Intrusions

http://www.us-cert.gov/cas/techalerts/TA11-200A.html

3 indicted in sophisticated Wash. hacking scheme

http://www.cbsnews.com/stories/2011/09/22/ap/business/main20110047.shtml?utm_source=feedburner&utm_medium=CyberBullyingReport.com&utm_campaign=Feed%3A+CBSNewsPCAnswer+%28PC+Answer%3A+CBSNews.com)

P.S. On ne peut pas tout éviter mais il faut être plus brillant qu’eux et se trouver des stratégies opérationnelles pour faire tout de même ce qu’on a à faire. N’oubliez pas, ce sont des êtres humains qui sont tout aussi imparfaits que tous les autres.

http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/le-gang-stalking-action-citoyenne.html 
http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/diffamation-extreme.html
http://francequenneville.blogspot.com/2010/12/harcelement-electronique.html 
http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/technologies-pour-le-control-et-la.html 
Attrappe-moi:
http://www.ratemyanimations.com/animation/abstract/7925.html
Le déni de services, un nouveau fléau:
http://pro.01net.com/editorial/527486/le-deni-de-service-nouveau-fleau/ 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!