Loading...

mercredi 8 décembre 2010

Douleurs et problèmes d'hémorroïdes

Depuis ma première grossesse que j'ai des problèmes d'hémorroïdes récidivantes. Plusieurs fois j'ai dû me faire opérer depuis quelques années. Cette année, c'est la deuxième fois en trois mois. 

La dernière fois, alors que je venais tout juste d'être opérée, j'avais ressenti un vive brûlure juste à l'endroit où mes hémorroïdes avaient été ligaturées. Cela s'était mis à grossir pour atteindre environ la grosseur d'un pamplemousse. La douleur que je ressentais était épouvantable. C'était comme si mon rectum allait éclater. Au même moment, je ressentais de vives brûlures internes. Et, malheureusement pour moi, ce n'était pas tout. À  l'extérieur, mon anus et mon périnée étaient tout rouge et extrêmement sensibles. Je ne pouvais même pas me mouvoir sans provoquer une vive douleur. Toute la région anale semblait avoir été brûlée. Cela a duré plusieurs jours et j'ai dû m'administrer des premiers soins pour les brûlures. À cause de cela, j'ai été incapable de me rendre à mon rendez-vous et passer mon test de dépistage du cancer du côlon.

J'ai donc repris rendez-vous plus tard. Mais, le rendez-vous pour les hémorroïdes précédait encore l'examen du côlon de quelques jours. Alors, j'ai reporté un peu l'examen. Puis, j'ai pu finalement passer le test de dépistage du côlon. 

Mais, quelques jours avant mon rendez-vous avec le spécialiste des hémorroïdes,  de vives douleurs  me sont apparues sous les pieds comme à plusieurs autres endroit sur mon corps. C'était très rouge et  j'avais des creux dans la chair sous la peau. J'ai eu de la difficulté à marcher. Cependant, malgré mes douleurs, j'ai continué à faire ce que j'avais à faire. Puis, seulement quatre jours auparavant, après une nuit où les douleurs étaient tellement fortes que je n'ai pas réussi à dormir, j'ai ressenti comme une grosse décharge électrique du genre de hautes tensions à 80,000 volts pendant environ 2 heures. Cela semblait provenir du mur sud de  mon salon. C'était très douloureux. Ma jambe gauche tremblait par grosses secousses. J'ai dû la tenir à deux mains tellement elle bougeait.  Et, par la suite, j'ai ressenti des chocs électriques dans mon corps pendant des heures. C'est ce qu'on appelle la radioactivité.

Puis, arriva le fameux jour du rendez-vous avec le spécialiste des hémorroïdes. La veille, j'avais craint ce qui allait m'arriver. Heureusement, c'était une nuit douloureuse mais sans particularités. Alors, j'ai pu dormir. Je m'y suis donc rendue même si j'avais hésité beaucoup avant d'y aller. Car, j'avais peur que le  scénario vécu la fois précédente ne se répète. Je m'étais dis que cette fois je refuserais la ligature. J'espérais cependant que le médecin me parle de l'état de mon intestin.

Les CEM (champ électromagnétiques) étaient forts. Je les ressens toujours. Mes douleurs augmentent automatiquement avec l'augmentation de leur puissance. Puis, je me suis mise à ressentir des vibrations dans mon corps et des sensations de brûlures internes. Ces sensations ont diminué pendant que j'étais avec le médecin pour reprendre ensuite de plus belle immédiatement après l'opération. J'avais très mal. Aussi, je me suis sentie étourdie. On m'avait alors invité à m'étendre un bout de temps dans une petite salle adjacente, avant de partir. Ce genre d'opération peut provoquer des douleurs et des étourdissements, parfois même une perte de conscience. Mais, ma douleur était vraiment insupportable. J'avais demandé quelque chose pour  me soulager. Cela a pris un certain temps avant qu'on me l'apporte. Cela m'a paru une éternité. Les larmes coulaient toutes seules sur mes joues.  Puis, après avoir été un peu soulagée,  je suis partie. 

Arrivée chez moi, je me suis couchée tout après-midi car j'avais  encore de la douleur et je me sentais faible.  Je me suis réveillée à cause des douleurs ressenties à différents endroits.

Et, lorsque je me suis me couchée le soir,  en plus de ressentir encore des vibrations et d'entendre un grondement de moteur constamment, j'ai encore ressenti des brûlures vives dans mon rectum. Puis, l'hémorroïde ligaturée s'est encore mise elle aussi à gonfler et à me faire encore plus mal. Ensuite,  je l'ai ressentie se dégonfler lorsque je me suis assise. Puis, c'est redevenu alors une douleur plus usuelle d'après opération.


Témoignage

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!