Loading...

vendredi 18 mars 2011

Solidarité compromise


Tactiques: brouillage des relations et intrusion informatique

(Scénario)

France fait partie d’un réseau social nommé «Placebook». Elle s’affiche en tant qu’individu ciblé par le Gang Stalking, le harcèlement électronique et la torture.  Beaucoup de ses amis sont dans la même situation.  Ils sont anglophones pour la plupart. En dehors de ce réseau, elle ne connait pas ceux d’entre eux qui sont aussi des victimes. Les individus ciblés sont souvent discrédités et isolés du reste du monde afin que personne ne sache qui ils sont vraiment, c’est-à-dire de bonnes personnes, des innocents. On tente même de les empêcher de rentrer en contact les uns avec les autres dans les forums et réseaux sociaux.

Un jour, France fut invitée à participer à l’une de ces manifestations contre la violence qui avait lieu dans sa ville. Mais, elle était mal en point à cause du harcèlement électronique et de la torture qu’elle subissait. De toute manière, elle doit vivre avec un handicap qui l’empêche de participer à ce genre d’événements. Mais, étant tout de même solidaire, elle leur souhaita la bonne chance pour leur manifestation.
L’échange se déroule principalement entre Makyta and France ainsi que quelques amis communs.

En réponse à l’invitation de «Better life», elle envoya ce message:

France - Good luck!

Ayant ressenti la solidarité de France, un autre de ses amis, Barry, la remercie pour son soutien et lui demande de remplir quelques tâches qui n’exigeraient pas d’elle de marcher dans la rue.

Barry - Thank you for your good wishes & luck. I really appreciate it. Please, would you... and say hello to me, I'd really appreciate that also.

Mais, étant déjà handicapée et constamment sous l’effet d’une torture de plus en plus invalidante, elle refusa, étant incapable de prendre part à quelque engagement que ce soit. Cependant, elle participait à son groupe de soutien en écrivant quelques lignes de temps à autre, de façon spontanée. Cela constituait aussi, pour elle, un moyen de se distraire de la douleur qu’elle avait du mal à supporter. Néanmoins, elle avait cru devoir fournir une explication à Barry pour ses deux refus de suite. Elle décida donc de lui envoyer un message à ce sujet.

Mais, comment pouvait elle bien parler de ce qu’elle vivait? Car, dans sa vie de tous les jours, elle ne pouvait jamais en parler à personne. Elle savait qu’on pouvait la prendre pour une folle si elle parlait de torture ou de micro-ondes, avec en plus, tout ce qu’on avait fait croire aux autres à son sujet. Mais, elle a réfléchi à la situation.

France (se parlant à elle-même) - Ce sont, pour la plupart, des victimes de cet infamie tout autant que moi... Alors, pourquoi pas?... Ils vont sûrement comprendre.


Elle a donc décidé de prendre le risque de leur dévoiler quelques secrets.

Message envoyé par France à Barry:

France (Mal à l’aise) - I'm tortured at the point that I have a lot of pain. This is at the point that I can't move at all. I only have few periods of time that I'm up. They use laser and micowaves weapons at very srtong levels on me. I'm more handicaped and sick with that.

Message de groupe envoyé à France en réponse à ses révélations:

Makyta - France, excactly the same here. On top of all, 6 1/2 years ago since they induced into me radiation including " gamma rays " I developed cancer ! 2 years ago I had cancer surgery as a result of it! Daily, I am in enormous amount of pain, bruises, and " immobilized" get seizures, flailing of limbs, burning sensation in different parts of my body, lots' in the scull/brain, the works ! This is what I suffer 24/7 ! I will keep you in my prayers, my friend. Take care ! Love and Blessing.

Larry - So sorry to hear that. What f%%$ing sadists.

Makyta - You and I know, that they are the " sickest most nacisistic SOBs' on this planet" !!! This is the New World Order ! Love & Blessings.

Better life - I am so sorry to hear about both of your pain, they are sick.

Deeppy - I am so lost for words when I read what others experience...it is horrible to be put through this torture...my thoughts and prayers are will you all.

Makyta - Thank you Deppy and Larry for your heartfelt compassion, thank you so much <3 ! I live on Gods given time and the perps' are not making it any easier, but the opposite !!! So, I pray a lot. For others like myself as well myself.

Message envoyé par France à chacun:

France - Thanks for your sympathy, every one. You can follow what I say about it on Kwikker: http://francequenneville-drama.blogspot.com/2011/01/torture-en-direct.html

Plusieurs jours sont passés. France retourna dans son compte pour y lire à nouveau ses messages. Puis, se souvenant que Makyta était souffrante, elle aussi, voulut donc lui manifester un peu de compassion. Elle sélectionna ainsi, l’un de ses poèmes parmi ceux qu’elle avait composé dans le contexte du harcèlement électronique et du Gang Stalking. Elle a choisi celui qui lui semblait le mieux adapté à la situation de Marika. Puis, elle lui envoya celui-ci dans un nouveau message, le coeur remplit de bons sentiments.

Message envoyé par France à Makita:


France (remplie de compassion) - HI! There is a poetry I wrote about pain and translated with Soogle: http://francequenneville-drama.blogspot.com/2011/02/beyond-appearances.html That is my gift for the day. Have a good day Makyta! France.

Plus tard...

Empressée d’aller voir si  Makyta lui avait répondu, elle trouva un message qui suscitait chez elle, un sentiment désagréable.

Réponse reçue de Makyta par France:

Makita - France, thanks but " no thanks" ! Apparently, you don't get it, that people who are Tageted individuals are in enough " Pain " ? Please, keep your above poetry to your self ! I am in lot of pain, how about that, which I am trying very hard to keep out of my mind ! ! ! P.S. Do not ever send me a crap like this ! Save it for yourself. I doubt that others' are interested either !!!

France ne comprenait pas sa réaction. C’était totalement incohérent avec ce qu’elle avait ressenti d’elle auparavant dans les messages précédents. Dans ce contexte de solidarité, qu’est-ce que ce message pouvait bien vouloir dire? Alors, elle posa lui posa la question.

Réponse envoyée à Makyta en message privé:

France - What is this kind of solidarity?

Mais France n’était pas satisfaite de cette interaction déplaisante qui se passait en privé. Elle décida de la porter sur la place publique, c’est-à-dire montrer aux autres ce qui se passe sous le couvert de la solidarité. Mais, était-ce bien de Makyta ce message? Dans le contexte du Gag Stalking, elle se permettait d’en douter, c’est pourquoi elle n’a pas mentionné de le nom de Makyta. Et, si ce n’était pas elle? Elle suscita tout de même le questionnement de chacun.

Message-texte envoyé à tous par France sur «Placebook».

Solidarity par France, vendredi 18 mars 2011, 16:13

France - As  a gift, I sent a nice poetry to someone who told me having a lot of pain and who offered me some sympathy about mine. And, I as a response to that, I sent my poetry about pain to her,  But there is the message I received: - " France, thanks but " no thanks"! Apparently, you don't get it, that people who are Tageted individuals are in enough " Pain " ? Please, keep your above poetry to your self ! I am in lot of pain, how about that, which I am trying very hard to keep out of my mind ! ! ! P.S. Do not ever send me a crap like this ! Save it for yourself. I doubt that others' are interested either !!!" What is this kind of solidarity when you receive compassion from an other one? Here is the poetry: http://francequenneville-drama.blogspot.com/2011/02/beyond-appearances.html

Puis, France quitta ce compte pour aller voir son blogue, ailleurs sur internet.

Une heure plus tard, France en revenant sur «Placebook», vit qu’elle avait reçu un message de Makyta.
Message privé envoyé par Makyta à France:

Makyta - I don't care what you think, truly, don't preach to me about solidarity ! They induced " cancer into me " and you want me to like your poems about PAIN ??? !!!! Look for fans of your poem eleswhere, that's all, ok ?!

France demeura songeuse.

France (se parlant à elle-même) - Le ton du message était le même que le précédent. Il n’avait rien de ceux que j’avais reçu auparavant. C’est probablement encore un des pièges de mes «Perps». Ils corrompent tout ce que je fais. Makyta n’est probalement pas au courant de ce message envoyé en son nom. Car, si c’est elle qui me l’a envoyé, j’ai du mal à la suivre. Je peux comprendre que la douleur peut rendre aigri. Mais, les gens qui souffrent ne réagissent habituellement pas de cette manière.  C’est sûrement la fille qui me torture qui s’est infiltré dans mes affaires. Selon ce qu’on m’a révélé via le V2K (Voice-to-skull) et les problèmes informatiques que je rencontre tous les jours, elle, son partenaire Gus et le gars du Pell me font allègrement, et de façon indécente, du «hacking». Ils connaissent donc la programmation.

France avait décidé d’écrire ce scénario sachant que ses «perps» verraient tout ce qu’elle écrit sur leur écran et qu’ils en profiteraient pour effectuer quelques opérations de blocage dédiées à l’empêcher de publier cette scène. Mais, trouvera-t-elle encore un moyen de les déjouer? Et, qu’est-ce qui se passera avec ses amis sur «Placebook»? Déjà, l’internet est hors d’usage. C’est leur premier moyen de réaliser leur déni de services informatiques.

( À suivre...)

France Quenneville, 18 mars 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!