Loading...

lundi 21 mars 2011

Solidarité compromise Tactiques de Gang Stalking: tentative de brouillage des relations entre les
victimes par une intrusion informatique.
Scénario
France fait partie d’un réseau social nommé «Placebook». Elle s’affiche en tant qu’individu ciblé par le Gang Stalking, le harcèlement électronique et la torture. Beaucoup de ses amis sont dans la même situation. Ils sont anglophones pour la plupart. En dehors de ce réseau, elle ne connait pas ceux d’entre eux qui sont aussi des victimes. Les individus ciblés sont souvent discrédités et isolés du reste du monde afin que personne ne sache qui ils sont vraiment, c’est-à-dire de bonnes personnes, des innocents. On tente même de les empêcher de rentrer en contact les uns avec les autres dans les forums et les réseaux sociaux.
Un jour, France fut invitée à participer à l’une de ces manifestations contre la violence qui avait lieu dans sa ville. Mais, elle était mal en point à cause du harcèlement électronique et de la torture qu’elle subissait. De toute manière, elle doit vivre avec un handicap qui l’empêche de participer à ce genre d’événements. Mais, étant tout de même solidaire, elle leur souhaita la bonne chance pour leur manifestation.
L’échange se déroule principalement entre Makyta and France ainsi que quelques amis communs. En réponse à l’invitation de «Better Life», elle envoya ce message:
France - Bonne chance!
Ayant ressenti la solidarité de France, un autre de ses amis, Barry, la remercie pour son soutien et lui demande de remplir quelques tâches qui n’exigeraient pas d’elle de marcher dans la rue.
Barry - Merci pour tes bons voeux, et la bonne chance. J’apprécie vraiment. S’il- te-plaît, voudrais-tu envoyer... et dis leur «Bonjour!» de ma part. J’apprécierais vraiment ça, aussi.
1
Mais, étant déjà handicapée et constamment sous l’effet d’une torture de plus en plus invalidante, elle refusa, étant incapable de prendre part à quelque engagement que ce soit. Cependant, elle participait à son groupe de soutien en écrivant quelques lignes de temps à autre, de façon spontanée. Cela constituait aussi, pour elle, un moyen de se distraire de la douleur qu’elle avait du mal à supporter. Néanmoins, elle avait cru devoir fournir une explication à Barry pour ses deux refus de suite. Elle décida donc de lui envoyer un message à ce sujet.
Mais, comment pouvait elle bien parler de ce qu’elle vivait? Car, dans sa vie de tous les jours, elle ne pouvait jamais en parler à personne. Elle savait qu’on pouvait la prendre pour une folle si elle parlait de torture ou de micro-ondes, avec en plus, tout ce que les «perps» avaient fait croire aux autres à son sujet. Mais, elle a réfléchi à la situation.
France (se parlant à elle-même) - Premièrement, plusieurs d’entre eux sont victimes de cette infamie tout comme moi. Alors... Pourquoi pas?... Ils vont certainement comprendre.
Elle a donc décidé de prendre le risque de leur dévoiler quelques secrets. Message envoyé par France à Barry:
France (mal à l’aise) - Je suis torturée à un point tel que j’ai beaucoup de douleurs. Cela va jusqu’au point que je ne peux quasiment plus bouger. Je n’ai seulement que quelques périodes de temps pendant lesquelles je réussis à me tenir debout. Ils utilisent le rayon laser et des armes à micro-ondes à une grande puissance sur moi. Avec ça, je suis encore plus handicapée et malade.
Message de groupe envoyé à France en réponse à ses révélations:
Makyta - France, c’est exactement la même chose pour moi, ici. En plus, j’ai développé un cancer car ça fait six ans qu’ils me bombardent avec leurs radiations incluant les rayons gamma. En conséquence, il y a deux ans j’ai dû subir une opération pour enlever celui-ci. C’est à cause de tout ça! Ainsi, chaque jour, je dois endurer beaucoup de douleurs et des ecchymoses, être saisie et immobilisée par ces rayons, souffrir de secousses incontrôlables dans les membres, ressentir
2
des brûlures à différentes parties de mon corps, en avoir beaucoup dans le crâne/ cerveau (Voice to Skull), et puis le travail par dessus le marché! C’est ce que je dois souffrir 24/24 heures, 7/7jours! Je vais vous garder dans mes prières, mes amis. Faites attention à vous! Amour et bénédiction.
Barry - Je suis vraiment désolé d’entendre ça. Quel e%%%$tis de SADIQUES!!!
Makyta - Toi et moi, savons qu’ils sont «les plus MALADES, PERVERS NARCISSIQUES, SADIQUES, BARBARES, ETC...» de la PLANÈTE!!! C’est le Nouvel Ordre Mondial! Qu’Amour et benédictions soient sur vous.
Better Life - Je suis tellement désolée d’entendre ça...toutes vos douleurs à chacun de vous... Ils sont vraiment MALADES!
Deeppy - J’en perds mes mots lorsque je lis ce que les autres vivent... C’est HORRIBLE de se retrouver ainsi TORTURÉ!... Mes pensées et mes prières vous sont dédiées...à vous tous!
Makyta - Merci Deeppy et Barry pour vos bons sentiments et votre compassion. Merci beaucoup à vous trois! Je vis en Dieu, lui offrant ce que je vis. Et, les «perps» ne me la font pas facile, c’est tout le contraire!!!! Alors, je prie beaucoup, pour les autres aussi bien que pour moi-même.
Message envoyé par France à tous:
France - Merci à chacun pour votre sympathie. Vous pouvez suivre ce que je dis à propos de cette torture sur «Kwikker» à cette adresse:
http://francequenneville-drama.blogspot.com/2011/01/torture-en-direct.html
Max - Désolé! Je ne pouvais pas y aller, non plus. Comme je l’avais dis auparavant, la seule chose qui réussi à arrêter le V2K, c’est de prendre un verre. Le Seigneur sait que je ne boirais pas tant que cela sans ces voix et le Gang Stalking. Et, l’autre soir, j’y suis allé un peu trop fort et je suis encore en train de récupérer. Mais, j’ai réussi à peindre tout de même quelques tableaux malgré la boisson, de sorte que tout n’est pas perdu. Je n’ai rien bu depuis que je donne un
3
«Break» à mon corps. Mais, depuis, les voix sont sans pitié, elles n’arrêtent jamais. Dieu merci, je ne travaille pas de 9 à 5 h, en ce moment. J’espère que la manifestation s’est bien passée.
Stop - Bien...cela a pris une tournure décevante, pas pour nous les individus ciblés (TI’s) mais pour l’anti-violence. Je ne sais pas ce que ça prend au monde pour se réveiller?... Moi, j’ai fait six heures de train pour me rendre là!... Je sais que j’essaie au moins. Peut-être que c’est tout ce que ça prend... En tout cas, ça me choque qu’il y ait eu si peu de monde!
Deeppy - Merci de dire ta frustration, Stop. J’aurais aimé être là, moi-aussi.
Plusieurs jours ont passé. France retourna dans son compte pour y lire à nouveau ses messages. Puis, se souvenant que Makyta était souffrante aussi, elle voulut lui manifester un peu de compassion. Elle sélectionna ainsi, l’un de ses poèmes parmi ceux qu’elle avait composé dans le contexte du harcèlement électronique et Gang Stalking. Elle avait choisi celui qui lui semblait le mieux adapté à la situation de Makyta. Puis, elle lui envoya celui-ci dans un nouveau message, le coeur remplit de bons sentiments.
Message envoyé par France à Makita:
France (remplie de compassion) - Salut Makyta! Voici un poème que j’ai écrit sur le sujet de la douleur et traduit en anglais avec le traducteur de «Soogle»: http://francequenneville-drama.blogspot.com/2011/02/beyond-appearances.html C’est mon cadeau du jour pour toi. Bonne journée, Makyta! France.
Plus tard... Empressée d’aller voir si Makyta lui avait répondu, elle trouva un message qui suscita chez elle, un sentiment désagréable.
Réponse de Makyta reçue par France:
Makita - France, merci mais... «PAS MERCI»! Apparemment, t’as rien compris! T’as pas compris que les individus ciblés en ont assez de la «douleur» ? S’il-te- plaît, garde ta poésie pour toi! J’suis tellement pleine de douleurs...j’essaie de me
4
sortir ça de l’esprit!!! P.S. Envoie-moi plus de la «scrap» comme ça! Garde ça pour toi. Je doute que les autres soient intéressés par ça, eux autres aussi !!!
France ne comprenait pas sa réaction. C’était totalement incohérent avec ce qu’elle avait ressenti de Makyta auparavant, dans les messages précédents. Dans ce contexte de solidarité, qu’est-ce que ce message pouvait bien vouloir dire? Alors, elle lui posa la question.
Réponse envoyée à Makyta en message privé: France - C’est quoi cette sorte de solidarité?
Mais France n’était pas satisfaite de cette interaction déplaisante qui se passait en privé. Elle décida de la porter sur la place publique, c’est-à-dire de montrer aux autres ce qui se passait sous le couvert de la solidarité. Mais, était-ce bien de Makyta, ce message? Dans le contexte du Gang Stalking, elle s’était permis d’en douter. C’est pourquoi elle n’eut pas mentionné de le nom de Makyta lorsqu’elle envoya le message aux autres. Et, si ce n’avait pas été elle? Elle voulut tout de même susciter le questionnement de chacun en envoyant son message à tous.
Message-texte envoyé à tous par France sur «Placebook»: Solidarité par France:
France - En guise de cadeau, j’ai envoyé un gentil poème à quelqu’un qui m’avait dit ressentir beaucoup de douleurs et qui m’avait manifesté de la compassion pour la mienne. Et, en réponse à cela, je lui ai envoyé mon poème au sujet des êtres souffrants de la douleur. Cependant, voici le message que j’ai reçu:
Makita - «France, merci. Mais... «PAS MERCI!» Apparemment, t’as rien compris! T’as pas compris que les individus ciblés en ont assez de la «douleur»? S’il te plaît, garde ta poésie pour toi! J’suis tellement pleine de douleurs que j’essaie de me sortir ça de l’esprit!!! P.S. Envoie-moi pus de la «scrap» comme ça! Garde ça pour toi. Je doute que les autres soient intéressés par ça, eux autres aussi !!!»
5
France - Quelle est ce type de solidarité alors qu’on reçoit de la compassion de la part de quelqu’un d’autre? Voici le poème que j’avais envoyé: http://francequenneville-drama.blogspot.com/2011/02/beyond-appearances.html
Alors, France quitta ce réseau pour aller visiter son blogue, ailleurs sur internet.
Une heure plus tard, France en revenant sur «Placebook», vit qu’elle avait reçu un message de Makyta.
Message privé envoyé par Makyta à France:
Makyta - Je me fous de ce que tu penses. Vraiment! Viens pas me prêcher la solidarité, icitte ! Ils m’ont provoqué «un cancer», pis tu veux que j’aime ton poème sur la «DOULEUR» ??? !!! Regarde ailleurs pour avoir des «fans» pour tes poèmes. C’est assez! OK?!
France demeura pensive.
France (se parlant à elle-même) - Le ton du message est le même que le précédent. Ils n’ont pourtant rien de pareil à ceux que j’avais reçu auparavant. C’est probablement encore un des pièges de mes «Perps». Ils corrompent tout ce que je fais. Makyta n’est probalement pas au courant de ce message envoyé en son nom. Car, si c’est elle qui me l’a envoyé, j’avoue que j’ai bien du mal à la suivre. Je peux comprendre que la douleur peut rendre aigri. Mais, les gens qui souffrent ne réagissent, habituellement, pas de cette manière. C’est sûrement la fille qui me torture qui s’est infiltré dans mes affaires. Selon ce qu’on m’a révélé via le V2K (Voice-to-skull) et les problèmes informatiques que je rencontre tous les jours, elle, son partenaire Gus et le gars du Pell me font allègrement, et de façon indécente, du «hacking». Ils connaissent donc bien la programmation.
France avait décidé d’écrire ce scénario sachant très bien que ses «perps» verraient tout ce qu’elle écrivait sur leur propre écran et qu’ils en profiteraient pour effectuer quelques opérations de blocage dédiées à l’empêcher de publier cette scène pendant qu’elle travaillait.
Mais, allait-elle trouver encore un moyen de les déjouer? Et, qu’est-ce qui allait se passer avec ses amis sur «Placebook»? Déjà, l’internet était hors d’usage. C’était d’ailleurs leur premier moyen de bloquer ses services informatiques.
6
( À suivre...)
Après un bout de temps, quand France eut terminé d’écrire son scénario et qu’elle voulut le publier, elle s’est rendue compte que les mauvais commentaires avaient tous disparus de son compte. Et, elle n’eut jamais reçu aucun message de la vraie Makyta, par la suite. Alors, cela voulut dire que c’était l’oeuvre d’un intrus qui s’était emparé de son compte, c’est-à-dire les «perps» de France.
Fin
7

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!