Loading...

mardi 1 février 2011

Je suis pour vous...un bon prétexte!

Je suis pour vous... cette bonne risée que j’ai l’air de mériter. Pourtant chaque jour, lorsque je vous rencontre en chemin, je reconnais sur votre visage le sourire malicieux du diable. Il est tellement semblable au sien que rien ne semble pouvoir le satisfaire. Lui, s’amuse aux dépens des autres mais aussi de vous, instruments. Pourtant, le sourire d’un coeur épanoui a tellement plus d’attraits.

Je suis pour vous...cette odeur nauséabonde et répugnante. Pourtant chaque jour, la vôtre empeste le pourri et le vomis. Et puis, vous levez le nez sur ce bon parfum fait d’églantiers sauvages. Mais, vous êtes tellement convaincu de renifler des ordures dans la vie que votre odorat éteint est devenu incapable de sentir tout ce qui est bon. Humer le vrai de la vie, c’est pourtant le parfum le plus notoire.

Je suis pour vous... cette sensation tellement désagréable. Pourtant chaque jour, de vous se dégage tant de bassesses que je peux ressentir votre mépris tout autant que vos exigences. Vous êtes tellement mal dans votre peau que vous fuyez tout vrai contact. Mais vous accourrez cependant chez le masseur pour en quémander un peu. Choisir le parfum de la joie permet pourtant de ressentir tellement de liberté.

Je suis pour vous... les trop beaux yeux de la visible innocence.  Pourtant chaque jour, sur moi votre regard implacable se pose. Vos jugements de valeur ne tardent pas à se frayer un chemin pour voir le spectacle de vos fantasmes. Condamnée je suis, malgré votre complète ignorance à mon sujet. Vous êtes tellement convaincu de l’évidence de mon effroyable culpabilité que vos yeux ajoutent carrément tout ce qu’ils désirent voir et croire. N’est-ce pas? Et, pendant ce temps votre coeur s’endurcit et votre fréquence baisse dangereusement. Pourtant, vos croyances ne pourront jamais remplacer aucune de mes vérités ni les miennes remplacer les vôtres.

Je suis pour vous... cet être à bannir, à exclure de tout groupe. Pourtant chaque jour, je perçois votre isolement, votre solitude. Vous marchez seuls, sans personne pour vous tenir compagnie. Vous êtes tellement seuls que de me surveiller est devenu votre raison d’être. Grâce à cela, peut-être avez-vous ressenti un certain bien-être, un certain sentiment d’appartenance. Mais, à quel prix? Pour sauver la face, vous simulez le bien en choisissant le mensonge ! Pourtant, inspirer son propre isolement offre la plus belle des communions quand dans l’expire, la compassion se partage avec ceux qu’on bannit de notre zone de confort.

Je suis pour vous...ce portrait d’un ange déchu, dépeint par vous. Pourtant chaque jour, ce sont les traits du diable que je vois se dessiner sur votre visage. Les expressions du mal sculptent les moindres replis de chacun vos masques. Tellement vos couleurs sont entachées, votre beauté finit par s’estomper. Je préférerais cent fois mieux voir votre visage s’épanouir et pour cela s’il le faut, vous re-dessiner en mieux. Encore pourtant, du temps il reste pour choisir de restaurer la pureté de vos couleurs. Il n'en tient qu’à vous de traiter les images avec amour pour y voir toute la beauté qui s’y cache.

Je suis pour vous... cette ombre au tableau qu’il faut dissiper. Pourtant chaque jour, je vois la vôtre assombrir aussi le mien. Vous comme moi avons tous des côtés sombres que nous n’aimons pas. Ceci est tellement vrai que votre ombre vient rencontrer la mienne. Et, ce qu’elle croit voir en moi n’est nulle autre que la sienne. Accepter avec amour ses propres ombrages apporte pourtant la guérison. Et, la tolérance envers soi-même efface une bonne part de cette ombre en la remplaçant par de belles taches de lumière.

Je suis pour vous... cette folle attraction brûlant sous la loupe de vos projecteurs. Pourtant chaque jour, la lumière qui jaillit de mon centre m’éclaire à propos de vos folles attirances. Elle met aussi en évidence vos ardents manques d’amour. Pourtant comme moi, cette étincelle du Divin, vous l’avez en vous. Elle est tellement remplie d’amour que la faire grandir dissiperait ces froides gelées engendrées par cette absence pour laisser place au feu du réconfort. Divine est pourtant cette petite flamme qui émane de votre centre, laissez-la donc s’épanouir dans son intimité, et la mienne aussi.

Je suis pour vous...peut-être quelqu’un qui peut faire du mal. Pourtant chaque jour, c’est moi qui panse les nombreuses blessures reçues de façon si gratuite. Plusieurs raisons vous donnent des raisons de me faire du mal. Et, tellement profondes sont ces blessures que dans ma souffrance je peine à me relever. Pourtant, je choisis de vivre pleinement celle-ci pour être en mesure de la comprendre. Car, accepter de la rencontrer en face renforce et rend plus sage. Elle permet aussi d’être au diapason avec tous ceux qui souffrent et leur offrir une vraie compassion.

Je suis pour vous...cette espèce d’image honteuse qu’on s’empresse de cacher. Pourtant chaque jour, je ne suis que l’écran de votre propre vie. Celui sur lequel vous projetez vos pensées, les bonnes comme les plus viles. En pensant à vos faiblesses,  elles deviennent tellement honteuses qu’il vous est plus facile de toutes me les attribuer plutôt que de vous regarder en face et les accepter. Ces images semblent si bien me coller. Alors, je deviens pour vous..un bon prétexte. saisir cette occasion  de vous regarder dissiperait pourtant un peu votre sentiment de honte. Quant à moi, j’aurais au moins contribué à vous donner un peu de fierté. Mais, je ne n’aurai jamais été pour vous...qu’un bon prétexte.

France Quenneville, 17 août 09
http://covertharassment.blogspot.com/
http://francequenneville.blogspot.com/2010/12/harcelement-electronique.html
http://francequenneville.blogspot.com/2010/12/radio-exposition-signes-et-symptomes.html 
http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/effets-du-harcelement-par-des-armes.html 
http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/technologies-pour-le-control-et-la.html 
http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/un-logiciel-pour-torturer-les-individus.html 
http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/effets-du-harcelement-par-des-armes.html 
http://francequenneville.blogspot.com/2010/10/les-armes-de-lombre-marc-filterman-1.html 

Pour signaler un acte criminel et obtenir une récompense, communiquez avec Info-Crime au 514-393-1133. Un numéro d'interlocuteur vous sera attribué de façon anonyme et confidentiel. 
http://www.infocrimemontreal.ca
Affiche: les crimes haineux reconnaître et dénoncer:
 www.spvm.qc.ca/upload/documentations/crimes-haineux.pdf

 Prière de libération
http://viedelumiere.blogspot.com/2010/12/prier-pour-la-liberation.html
Prière du pardon
http://viedelumiere.blogspot.com/2011/02/priere-du-pardon.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!