Loading...

lundi 21 février 2011

La dérive

Se retrouver seule dans une barque de fortune... Dériver sans but et au hasard au beau milieu d’un océan de calamités. Être ballottée au gré des vents pervers et des courants calomnieux tout en étant la risée des envieux et des mesquins. Cela, sans possibilité d’attendre de secours de l’extérieur. Parce que la dérive, ça ne se voit pas de la rive... 
http://francequenneville.blogspot.com/2010/02/la-derive.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!