Loading...

mercredi 30 novembre 2011

Torture : privation de sommeil

Torture : privation de sommeil
Rupture du cycle de sommeil...

...par le démarrage de micro-ondes et laser automatique en moi et sous moi parce qu’un pervers ne pouvait pas s’empêcher d’aller me jouer dans les organes génitaux avec son rayon et que cela m’a fait bouger. Le dispositif se déclenche automatiquement dès que je bouge. Ils peuvent l’arrêter mais Benoît ou celui ayant pris sa voix (Jean?) celui qui l’a déclenché, a refusé de l’éteindre. Ils savaient pourtant que j’étais fatiguée et avais besoin de repos. Ils savaient aussi que j’avais une très grosse journée parce que je vais aider ma fille chez elle malgré mon handicap qui limite mon énergie. Cela me fait mal et brûle beaucoup.
Torture: sleep deprivation
 Breaking the cycle of sleep ...

... by the start of automatic microwave and laser  weapon inside of me and under me, just because one of these perverts could not stay in control of himself of to go play in my genitals with its radiu.  And, that made ​​me move. The device is activated automatically when I move. The torturers can stop it. But Benoît, or the one who has taken his voice (John?), has refused to turn it off.  Nevertheless, they all knew I was tired and  that I needed some rest. They knew also that have a very big day because I will help my daughter at  her place despite my disability and limit of energy. It hurts and burns a lot.

© France Quenneville, 30 novembre 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!