Loading...

vendredi 2 septembre 2011

Journal: 2 septembre 2011

Journal
2 septembre 2011

Torture
Malgré mon état, ils m'empalent avec des laser dans le trou de l'occiput laissé après mon opération au cerveau. Ça me brûle! Marie m'a brûlé au laser un bon coup au cervelet sans protection osseuse et a ajouté térébenthine et petites aiguilles. J'ai mal. Voyant que j'étais malade, ils ont dit vouloir que j'aille à l'hôpital afin de pouvoir me torturer encore plus. Je serais plus à leur merci et la torture est bien installée dans les hôpitaux. Marie est en train d'apprendre de Gaston comment mettre les petites aiguilles dans la tête sans toucher le cerveau. On me brûle les dents par rayonnements pendant que j'ai une douleur intense due à la brûlure du cerveau au laser.

Sabotage: lunettes et résultat torture
Ce matin, lorsque je me suis levée, je pouvais marcher beaucoup plus facilement. Cependant, j’étais très fatiguée. Je suis allée chercher mes lunettes et voir ma mère. Je ne suis pas certaine que la prescription est bonne car  il y a des flous. Mais, je vais voir si mes yeux s’ajustent bien. L’imposteur me dit qu’il a saboté la fabrication de la prescription. Comme l’opticien n’a pas eu tout le temps qu’il prend normalement pour tout vérifier. Je vais tester les lunettes quelques jours et je retournerai le voir s’il y a un problème. Il en avait parlé auparavant, concernant justement la prescription des lunettes d’ordinateur. Il avait d’it qu’il avait fait en sorte que l’une de mes paires de lunettes ne serait pas correcte. Il avait dit à ce moment-là qu’il croyait que la prescription pour les deux était la même. Mais, je lui avais expliqué que même si la prescription était la même, l’organisation de la vue n’était pas la même. Aujourd’hui, c’est la vision intermédiaire qui cause problème dans ma lunette d’ordinateur. Cette vision est censée être beaucoup moins large dans l’autre lunette et contenir en plus une vision de loin ce qui n’est pas le cas pour cette lunette. L’imposteur vient de me dire qu’il a demandé d’inverser les prescriptions. Résultat:

Lunette d’ordinateur: la vision de proche semble ok et plus confortable pour travailler à l’ordinateur, la vision intermédiaire est limitée en distance à environ 3 pieds mais je n’ai pas besoin de lever trop la tête pour atteindre l’espace réservé à la lecture.
Lunette ordinaire: la vision de proche contenant un foyer progressif est... La vision intermédiaire est..., la vision de loin est légèrement embrouillée vs vieille lunettes et le focus est difficile à faire.
Ma vision:  comporte des «spots» comme des saletés dans mon champ de vision de l’oeil droit. Il semble que Marie m’ait brûlé la cornée de l’oeil.

Gang Stalking et  Cruauté mentale
Voyant ce que j’avais quelque chose à l’oeil, l’imposteur a essayé de faire passer son sabotage pour la brûlure que j’avais à l’oeil. Mais, le même phénomène se passe dans l’oeil gauche et je n’ai pas été brûlée là. Tout ceci pour m’empêcher d’obtenir des lunettes adéquates.

Privation de sommeil, torture
Lorsque je suis revenue, je cognais des clous dans le transport adapté, chose qui ne m’étais jamais arrivée. Je me suis donc couchée un peu au salon. Je n’avais pas terminé ma sieste que j’ai été réveillée par le livreur de UPS. Et lorsque je suis retournée pour  la continuer, les micro-ondes ont augmenté de fréquence et d’amplitude. Je n’ai donc pas pu reprendre le sommeil manquant. Et, avant que je me relève, j’ai ressenti que quelque chose venait de lâcher dans mon corps au niveau du tronc en avant et sur le côté gauche au niveau des côtes. L’imposteur m’a dit que ses nouveaux collègues venaient de faire quelque chose qu’ils n’auraient pas dû faire: couper les liens de ma nouvelle coupure. J’ai compris que la même chose que j’avais eu le côté droit venait de m’être fait. J’ai compris aussi après quelques échanges avec lui que c’était Michel qui avait fait cela.

Scénario du nouveau: hypocrisie d’un ancien
Lorsqu’ils veulent camoufler leur participation à des actes odieux, ils prennent l’identité d’une autre personne qu’ils présentent comme nouvellement arrivé qui n’est pas au courant de mon état ni de toute la situation. Ceci, afin de se justifier à commettre des bévues qui seraient inexplicables si commises par des personnes en toute connaissance de cause. Michel utilise fréquemment cette tactique. Aujourd’hui, c’est lui qui a relâché ces liens. Et, ça doit être lui aussi qui m’a administré la coupure.

1er septembre 2011

Mind Control
Cette nuit, ils ont encore provoqué des rêves où des gens sont désagréables avec moi. Le matin, on m’a décharné la vulve du côté gauche près de l’aine. (Benoît a dit que c’était lui).

Torture
Ce matin, on m’a planté le Mosquito Laser dans le coeur. (Victor, selon l’imposteur) Benoît m’a empalé avec un rayon laser enduit de térébenthine. Il a causé un bonne brûlure tout mon côté droit.

On m’a gonflé les intestins pour aller décharner dans mon bas ventre. L’imposteur a tenté de me faire croire qu’ils faisaient plutôt quelque chose à ma vessie et que c’était elle qu’ils avaient gonflé. Il a finalement dit qu’ils l’avaient gonflée elle aussi. J’ai une hernie vésicale qui me fait mal.  Ils semblent jouer dedans. Mon ventre me fait très mal. Je sais qu’ils ont gonflé avec le laser en diffusion pour voir ce qu’ils font et que leurs sévices soient plus facile à perpétrer.

En après-midi, on m’empalait de tous côtés avec des rayons laser. Michel passait par le vagin vers la tête, plus précisément vers mon cervelet pour laisser sortir son rayon par le trou derrière ma tête 30 août 201. Puis Benoît, lui plaçait des rayons dans ma tête en passant par le trou derrière ma tête, site de mon opération au cervelet. Tous deux savaient que j’avais toujours mal à cet endroit et même, que je prenais des médicaments régulièrement pour diminuer la douleur. Je leur ai demandé pourquoi ils continuaient, ils m’ont dit qu’ils aimaient ça (Michel).

Mind Control
Vers 15h45, l’imposteur a mis dans ma bouche le mot «bâtard» que j’ai prononcé pour la première fois de ma vie. Il savait que cela stimulerait Benoît et qu’il réagirait violemment à mon endroit même si je ne savais pas qui était en train de me faire mal à ce moment-là.  Alors, il a voulu me faire très mal.

Paralysie, brûlures et petites aiguilles piquantes
Il m’a paralysé tout le côté droit avec le gros rayon de micro-ondes assez longtemps et des petites aiguilles ont été déposées un peu partout dans mon corps. Je suis restée paralysée pendant plusieurs heures cela sans bouger, sans pouvoir réagir, et ils en ont profité. Gaston m’a a mis plein la base du tronc, la vessie (selon l’imposteur), le haut des jambes (cuisses et siège) les pieds et les organes génitaux. Michel m’en a mis plein le sein gauche et sous le bras droit. Gaston a poussé les aiguilles dans le sein avec son laser. Marie, elle,  m’a mis le gros rayon laser sur la bouche, les dents et l’oreille droite, en fait tout le côté droit du visage et le trou derrière ma tête longtemps.  Elle y a déposé aussi des petites aiguilles dans ma tête et mis de la térébenthine. Vers 8h, j’ai réussi à me lever avec la marchette mais difficilement. J’ai très mal à la tête et surtout au cervelet qui a été tout brûlé. Je suis encore un peu paralysée. Les aiguilles me rentraient et me piquaient partout. Elles avaient été placées pour se propager aux sites les plus décharnés. Ils aient mis le scanner sous moi mais l’ont arrêté sur la recommandation de l’imposteur qui voyait que j’étais paralysée et en très mauvais état. Ils avaient tout de même mis les micro-ondes en dessous de moi aussi.


 Ventre et vessie
Le ventre me fait très mal. Il est  rempli d’aiguilles piquantes et toujours gonflé de cet après midi au laser. Je pense que Michel m’a gonflé la vessie parce qu’il savait ce que Gaston voulait faire et probablement à sa demande. J’ai essayé d’uriner mais j’avais de misère à forcer car ayant une vessie neurogène, je dois normalement faire des cathétérismes régulièrement. Je ne les fais pas parce que je dois toujours regarder ma vulve mutilée et que je sais que l’imposteur regarde à travers mes yeux tout ce que je regarde. De plus, il montre allègrement ce qu’il voit sur son écran à d’autres. Pour qu’une une opération si intime et traumatisante soit faite à la vue de voyeurs indiscrets, cela devient impossible.  Ils ont gonflé ma vessie à 4-5 reprises au laser en diffusion pour la crever ensuite avec le Mosquito Laser. J’ai fini par avoir une hernie vésicale. Maintenant, la vessie pleine de mica concassé dans du sable et des saletés, ma vessie risque de s’infecter et mon urètre se bloquer. C’est très douloureux et dangereux!

Pendant que j’étais paralysée, j’étais dans une position peu confortable sur la causeuse trop petite pour m’allonger. Étant sur le dos, mes pieds tombaient sur le côté. Ne pouvant supporter la douleur de mon cerveau non protégé par de l’os qui appuyait derrière, ma tête était tournée complètement soit à droite soit à gauche. Mes vertèbres cervicales craquaient au tournant de ma tête. Elle sont toutes décharnées de chaque côté de ma colonne et plusieurs disque ont été désintégrés partiellement pour causer des hernies discales. C’est très fragile. Et, vu la position tordue de mon dos qui contient plusieurs hernies discales, c’était douloureux. Mais tant de douleurs et de sortes de douleurs en même temps, j’ai tendance à ne retenir que les plus criantes du moment. Les larmes me coulaient de douleur et je faiblissait.

Aussi, l’imposteur m’hypnotisée à plusieurs reprises voulant me parler disait-il. Mais, je n’ai jamais su c qu’il voulait me dire car il discutait de moi avec Benoît. 

20h Émission de ma fille sur internet. Pendant que j’coutais son émission et écrivais de temps en temps sur le «chat» pour la supporter, l’imposteur essayait de me faire sentir mal en me disant que des mots que je ne comprenais pas voulaient dire «putain» parce que c’était écrit juste en dessous de mon surnom de fan.

Pendant que j’écrivais ces lignes, j’étais assise à la cuisine malgré les petites aiguilles qui me rentraient dans les fesses et les cuisses. Ma tête faisait mal des aiguilles qui rentraient dans mon cerveau et mon oreille. Et, on m’a inséré d’autres petites aiguilles dans la main gauche. J’ai du sable qui sort par les yeux. J’ai aussi des petites aiguilles dans le dos, dans ma gorge, etc. Aucun point appui n’est exempt de petites aiguilles en plus d’être tous décharnés. Je n’ai pas soupé et j’ai un peu la nausée.

21h20 Les bras me brûlent . Ils ont mis  de la térébenthine  à ces endroits. La tête est remplie de petites aiguilles aussi et j’ai du mal à les supporter qui me rentrent dans le front, les tempes, le nez, le cuir chevelu , le cerveau, etc. Le sang circulant partout dans le corps, les petites aiguilles se font sentir partout. Je peux même sentir à quelle vitesse elles circulent dans le sang et savoir où elles accrochent et ce qu’elles accrochent. Lorsqu’elles accrochent des nerfs, le membre affecté saute avec beaucoup de douleurs. Celles qui sont dans mes hémorroïdes autant que celles qui sont dans mes organes génitaux me font beaucoup souffrir aussi. Et, ils ont rentré tout de même leur gros rayon de micro-ondes et laser dans mon vagin.

Cruauté mentale
À tout moment, après qu’ils avaient eu administré leurs sévices, et surtout lorsqu’ils me voyaient souffrir, ils feignaient la compassion. Ils disaient par exemple sur un ton désolé mais non sincère: «Qu’est-ce que j’ai fait?» . Et, ils le faisaient tous!

31 août 2011

Disparition et intrusion de domicile
M’étant habillée pour sortir, j’ai voulu mettre l’ensemble collier et boucles d’oreilles noir acheté cette année de AVON, j’ai constaté qu’il avait disparu de mon tiroir. Je l’avais portée il n’y pas si longtemps. L’imposteur qui commende les vols m’a dit que Marie l’avait pris et avait dit que j’étais trop belle avec cela. Cela semble être la raison du vol, la jalousie.

30 août 2011
Torture
Dispositif automatique avec gros rayon laser dirigé vers mon rectum qui entre et pousse les 2h15 En plus du laser dans le rectum, ils me rentrent le gros rayon de micro-ondes dans le vagin brûlé et plein d'aiguilles aussi.
Harcèlement informatique et diffamation sur Facebook
Ils m’ont réduit à 32 le nombre indiqué d’amis que j’avais sur Facebook. Et, parce que j’ai envoyé un message aux amis , il ont usurpé l’identité de certains mes amis en écrivant après chaque message que j’avais écrit et faisant de la diffamation sur moi. Mais, j’ai vu le manège, je répliquais aussitôt et cela a cessé. Mais, d’autres prétendus amis ont commenté avec des remarques sans aucun rapport, ce qui me fait dire qu’ils ont usurpé l’identité de quelqu’un d’autre, tentant une manoeuvre de rechange.
Torture
3h J’avais décidé d’aller me coucher mais ils ont commencé à me mettre un gros rayon laser en direction du rein gauche. Le rayon traversait mon côté gauche jusqu’à la tête et ça e brûlait. Je ne pouvais pas laisser ma tête normale ou couchée sur le côté gauche comme je dois le faire parce que je n’ai pas d’os derrière la tête et du côté droit.  J’ai coupé le rayon avec mon miroir  à plusieurs reprises, alors ils ont recommencé à le mettre au même endroit mais avec des gaz réfrigérants. J’imagine qu’ils croyaient que je ne ressentirais rien de cette manière.
Un peu avant, ils m’ont mis de la térébenthine sur la vulve décharnée.
3h15 Après avoir écrit ces lignes, je suis retournée me coucher. Mais, cette fois, au lieu de partir de la base du tronc, ils ont installé le gros rayon laser dans mon pied gauche (implant). Il brûle ainsi toute ma jambe en plus de tout ce qui se situe dans l’axe du rayon qui lui,  est d’assez large spectre pour englober tout le haut de mon corps. Il brûle donc ma tête et mon cerveau aussi. Ils ont ajouté des gaz réfrigérants qui diminuent la sensation de brûlure sans rien enlever aux dommages. Très pervers et sadique! Ma tête et mon corps brûlent et ça me fait mal.
Je prends constamment des chocs soit dans les doigts qui tapent à l’ordinateur ou dans les pieds, les jambes ou le haut du corps. J’en prend même dans le vagin et la bouche tellement je suis radioactive.
3h40 Ils ont orienté le gros laser sur ma gorge. Ils espèrent sûrement m’empêcher de parler de cette manière. Déjà, ils ont écorché mes cordes vocales pour cette raison. Cela fait que j’ai toujours un son étrange à la hauteur de la lésion lorsque je chante et même lorsque je parle et atteins une certaine tonalité. (Marie  et Gaston ?)
J’ai vu dans le miroir qu’on m’avait encore ajouté des traits qui me défigurent dans le visage et des tissus décharnés sur les jambes et les bras qui déforment mon corps.
Il ont rentré un petit laser dans mon rectum pour me décharner plus encore. Ils ont enlevé beaucoup des muscles qui permettent de pousser le transit. Et , ils continuent (Benoît et Michel?)
Le tout est accompagné des dispositifs automatisés de torture passive à un degré moyen-fort: micro-ondes en suspension dans l’air ambiant, CEM, hautes tensions, etc.
Cruauté mentale
Pendant ce temps, ils étaient chacun assis devant  leur ordinateur à regarder le spectacle. L’imposteur avec ses acolytes Michel et Benoît, ou bien quelques uns de ses personnages, s’exclamaient du caractère épouvantable de l’horreur qui se déroulait devant leurs yeux mais seulement pour faire semblant d’avoir de la compassion. Ils le faisaient sur un ton tellement froid et tranquille qu’ils avaient l’air des idiots qui font semblant d’être intelligents. Tout est faux sauf la torture et les souffrance de la victime. Ce sont des psychopathes qui n’ont aucun remords de martyriser des innocents. Ils me regardaient souffrir bien froidement.

Torture
Marie me mettait constamment le gros laser sur la bouche mais j’arrivais à couper un peu les rayons. N’étant pas satisfaite de sa performance, elle m’a brûlé le dessous des pieds et des orteils. Pendant, ce temps, certains me décharnaient l’intérieur du bas du corps et les aitres regardaient le spectacle sans broncher.

14h  Pendant que mon corps brûle, je ressens la douleur du petit laser désintégrer ma chair dans l'aine gauche vers le centre horizontal. Je suis toute brûlée à l'intérieur. Mon coeur a des moments de défaillance et ma gorge est toute brûlée. Mon cerveau est en feu. J'ai très mal et je suis épuisée. Ils m'ont encore hypnotisée pour me faire parler.Je n'ai pas de sommeil réparateur depuis des nues. Ils me font brûler au laser en diffusion très fortement. Cela gonfle le bas de mon corps qu'ils décharnent au Mosquito Laser. Tout l’après mici le  côté gauche m’a fait très mal parce qu’il a été décharné et que le processus continuait.

16h25 J’ai toujours très mal au rectum et à mes hémorroïdes. L’imposteur me dit que c’est Marie qui a installé le laser en forte diffusion dans mon rectum. Il dit cela suit à sa réaction forte à ma déclaration de vouloir prendre un bain parce que j’avais trop mal. Le laser diffuse de façon continue depuis hier soir vers 17h. Ça fait environ 24h en ligne. En fait, elle ne voulait pas que je prenne un bain car elle avait installé des dispositifs pour me faire évacuer mon intestin dans le but de me mettre encore des petites aiguilles dans l’intestin pour me faire mal après m’avoir brûlé intensément et les faire pousser  profondément par le laser en diffusion à nouveau.

J’ai très mal à la vulve, le rectum et tous mes organes génitaux à cause du laser qui diffuse constamment sous moi et en moi à partir du pied et du rectum. Cela, en plus de ce que le laser touche dans son rayon de diffusion: dos, reins, jambes,  bras, épaules, tête et cerveau, coeur, etc.

Vers 18h30 le scanner s’est allumé tout à coup sous moi. C’était Marie qui l’avait mis parce qu’elle était frustrée que j’aie pris un bain, selon l’imposteur. Cela la dérangeait dans ses plans de torture.
19h15 Le laser et les micro-ondes en diffusion sous moi et en moi sont toujours en marche à moyenne intensité. Les CEM et les hautes tensions sont aussi d’intensité moyenne. Les petites aiguilles transpercent le corps partout.  Ils ont ajouté le scanner sous moi, en plus, à un fort degré.

Ma paupière gauche, côté dont le nerf facial est atteint clignote rapidement. Je prends des chocs électriques partout mais surtout dans les pieds.

Vol et disparitions
En me parlant de Michel qui avait de la difficulté avec sa palette de couleurs, l’imposteur a insinué que Michel m’avait volé du matériel d’art : peinture pinceaux, toiles, etc. En plus, il m’a dit que c’était lui qu’il lui avait demandé de voler ces choses. Je n’ai pas vérifié mais si c’est vrai, il s’agit de mes outils de travail en art visuel qui sont très coûteux et qui avaient été achetés en fonction de projets précis en attente. Certains de ces matériaux avaient été préparés en fonction des oeuvres à réaliser. Il me dit que Marie a volé de mes tableaux que j’ai teints et vernis et qui représentaient seulement la première étape d’un projet en cours. Ce sont encore de  mes outils de travail.

Cruauté mentale vs vols odieux
Lorsque je prenais mes mails, Michel a réagi lorsqu’il a vu celui du Centre «Actualisation». Je leur au demandé s’ils m’avaient volé mes documents de travail de cet organisme, Pierre, m’a parlé comme si c’était le cas. Ça reste à vérifier.

MAMAM - Vols et disparitions
Elle m’a dit que régulièrement elle se faisait dérober les morceaux de découpures qu’elle a pris soin de sélectionner soigneusement pendant des heures et des jours pour réaliser ses oeuvres de collagiste.

29 août 2011

Torture
Durant l’après midi, je me suis couchée pour tenter de me reposer. Mais, ils (Pierre et Michel)
m’ont encore hypnotisée pour me faire parler en dormant et eux, racontaient toutes sortes de choses sur la jouissance qu’ils éprouvent en me torturant. Et, puis, ils ont rempli encore mon rectum, mes organes génitaux, l’un de mes seins, ma tête, mon dos, mes fesses, le ventre, la vessie, etc. de petites aiguilles pour me faire encore plus mal. Michel parlait qu’il voulait me rentrer des aiguilles dans l’urètre.


28 août 2011
Torture
J’avais très mal au dos, je suis allée faire des tractions de ma colonne dans l’atelier.
La torture passive déjà en marche:
CEM moyen-fort (acouphènes moyen-fort)
micro-ondes haute fréquence mais basse amplitude
Torture active:
- gros rayon de micro-ondes: entrées sporadiques par le vagin
5h00
Ajout de micro-ondes fortes dans le salon (côté sud) donc pas possible de rester là.  Je vais à la cuisine écrire.
5h15 Ajout des tortures:
empalages au laser sparodiques ad après la période de repos, laquelle ils ont profité pour me remplir de rayons autrement dit m’empaler.

Faux-repos vers 13h au salon. J’ai entendu des choses désagréables et violentes dans le V2K. Comme si on prenait plaisir à me faire mal. Ils m’ont planté des rayons laser plein la tête durant ce temps. Et, certains pouvaient traverser une autre partie du corps comme la jambe,  le ventre ou le dos.
Laser en diffusion interne très fort pendant mon sommeil. Hypnotisée, comme d’habitude. Donc pas de sommeil réparateur. Ils m’ont mis le gros rayon laser dans le vagin pour me faire «dégoutter» ou plutôt suinter, selon l’imposteur. Cela pour se faire croire à eux-mêmes que c’était des sécrétions dues à de l’excitation. C’est Benoît qui faisait cela. Ça les excitait!
Lever: 15 h Réveillée par la douleur de brûlure intense à la tête, la nuque, l’intérieur de mon tronc et mes organes génitaux. Le laser en diffusion interne était très fort.
16h50 Le laser est toujours très fort à l’intérieur de moi.
Vol et disparitions
En expliquant la différence entre l’envie et la jalousie à Pierre, l’imposteur, il m’a avoué avoir volé mon livre sur  la «Jalousie».
Symptômes:
hernies discales causant des maux de dos, douleurs de nefs coincés et autres malaises aux organes
douleurs de brûlures constantes partout en tout temps
douleurs de brûlures soudaines (empalage)
maux de tête et brûlures à la tête
En soirée - empalage de tous côtés mais surtout dans la tête.
Augmentation des micro-ondes, laser,  CEM, ambiants; laser et micro-ondes sous moi et à l’intérieur de moi en augmentant d’intensité de plus en plus. Ça fait plusieurs fois qu'ils veulent me décharner les seins et me mettre des petites aiguilles dedans, comme ils l'ont déjà fait. L’imposteur dit que c’est Gaston qui le demande à Michel. Mais, Michel dit que cela vient de lui.
Ensuite, l’imposteur dit que c,est le contraire, il ne veut pas le faire. J’ai mal à mon corps un peu partout. Je prend des chocs électriques surtout aux pieds. Je suis assez radioactive.

Harcèlement informatique
Pendant que je travaillais à l’ordinateur, ils enlevaient des documents que j’avais sauvegardé dont des portions de mon journal.

26 août 2011

Torture: cuisson aux micro-ondes
1h45 J’ai été réveillée par une forte décharge de micro-ondes envoyée avec une intensité montant à une vitesse dont le bruit se faisait entendre comme le chant sourd d’un moteur qui gronde de plus en plus fort. La fréquence de ces ondes se resserrait de plus en plus. Et, mon corps était pénétré par ces millions de particules agressives qui le faisait bouillir de douleur.

Les cuiseurs d’êtres humains, eux, étaient installés en face de leur écran à regarder le résultat de leur cuisine. Par moment, ils discutaient de la véracité de ma souffrance et de l’intensité mes douleurs, croyant que leurs appareils savaient plus que moi ce que je ressentais. Cela se passait comme si ces appareils imitant les mécanismes du corps humain étaient plus significatifs et plus authentiques que le corps humain lui-même. L’échelle pour quantifier l’intensité des douleurs s’étend habituellement sur cinq degrés représentés par cinq couleurs différentes. La cote la plus haute associée à une certaine intensité ne tient aucun compte de l’idiosyncrasie des victimes ni de leur seuil de tolérance. La possibilité que la victime ressente plus intensément la douleur que le sommet présumé ne fait aucunement partie de leurs considérations. Ces tortionnaires croyaient que cette machinerie ne causait pas vraiment de douleur. De plus, on leur a fait croire que leurs victimes innocentes étaient de vrais parias de la société qui se plaignaient pour rien. Cependant, ils savaient très bien que le mensonge était le fondement de toute cette affaire. Mais, ils se racontaient des histoires et y croyaient. Cela devait être plus facile comme ça parce que torturer des innocents gratuitement ou même payé pour le faire, il ne faut pas être très sain d’esprit. D’ailleurs, comment peut-on administrer de la torture et penser que la personne ne souffre pas vraiment?

J’avais reçu une décharge  prolongée du même genre pendant que je dormais. Cette sensation s’était mêlée à mes rêves. Mais, je me demandais bien comment se faisait-il que je ne me sois pas réveillée alors. L’imposteur me l’a dit, il m’avait hypnotisée, comme d’habitude, pour que je demeure endormie et surtout inconsciente de ce qui se passait pendant ce traitement de fou. Ils n’avaient cependant pas imaginé pas que je pourrais tenir compte de mon rêve comme étant une une réalité vécue. Pourtant, autant que je sache, ils ont la possibilité de voir sur leur écran tout ce que je vois et pense autant éveillée qu’en rêve.

Alors donc, j’étais allongé sur ma causeuse au salon pendant que le sensor qui soutenait l’énorme rayon laser en diffusion dirigé sur mon corps et qui était sous moi et me brûlait intensément. Néanmoins, son effet de brûlure atténué par des gaz réfrigérants était beaucoup moins ressenti. Mais, si je me levais, je savais que ce dispositif me suivrait.

C’est ce que j’ai fait à mon réveil. Je me suis levée.  Eux, me regardaient marcher avec difficulté parce que leurs sévices amplifiait mon ataxie qui se trouvait en plus, exacerbée par mon corps épuisant ses réserves d’énergie aussi rapidement avec l’intensité des micro-ondes. Mais, comme d’habitude, ils feignaient ne pas connaître mon handicap. L’imposteur, sachant qu’il ne pouvait pas me duper sur ce point, a dit sur un ton froid à  son acolyte que tout rentrerait dans l’ordre en quelques heures. Il lui  a laissé entendre que ce qu’on m’avait fait que je qualifie de sadisme,  ne laisserait aucune trace et que rien de cette souffrance ne paraitrait aux yeux des autres. Je suis donc allée faire un peu d’écriture comme j’en ai l’habitude lorsqu’ils me torturent au point de me priver de sommeil.

Lors de mon premier jet, le grand pervers du V2K voyant que j’avais deviné lequel de mes tortionnaires m’avait prodigué ce soin malveillant alors que je dormais, s’empressa de me dire que c’était une toute autre personne que cet acolyte auquel j’avais songé. Il avait eu peur que je mentionne son nom. Il venait pourtant de me l’identifier en disant qu’il capotait pour que je le prenne en pitié. Mais, pourquoi aurais-je dû cacher l’identité du bourreau qui passait son dévolu sur moi avec un tel sadisme? Je me disais que je n’arriverais jamais à comprendre comment ces êtres pouvaient être aussi hypocrites avec les autres ainsi qu’avec eux-mêmes.

Ainsi, ils me faisait de plus en plus mal. Les micro-ondes ouvraient toutes les blessures qu’ils m’avaient faites jusqu’ici jusqu’aux plus anciennes qui avaient marqué ma vie. Ma tête et mon corps frémissant d’ondulations vibratoires était presque engourdi sans toutefois pouvoir en éliminer la douleur.

2h20 La radioactivité de mon corps augmentait de plus en plus avec le temps. J’ai effectué un test de radiesthésie  pour connaître la fréquence et l’amplitude de ces micro-ondes mais, l’imposteur ayant pris le contrôle des oscillations de mon pendule, je n’ai pas réussi à  trouver le la bonne équation ni pu enlever cette grosse interférence. Pendant ce temps les radio-fréquences faisaient vibrer mon corps douloureusement en élargissant les parois de chacune de mes cellules. Je ressentais mon corps se crisper et se déshydrater. L’extérieur poussait tout le contenu de mon corps vers l’intérieur. Ma tête voulait  éclater, mes tempes semblaient attirées l’une vers l’autre. Les micro-ondes comprimaient ma tête. Et, pendant que j’écrivais ces lignes, l’imposteur du V2K essayait de me souffler les mots qu’il voulait que j’écrive à la place des miens. Le grondement du magnétron, lui, se mêlait aux acouphènes qui envahissaient mes oreilles. Mes dents se serraient de douleur tentant d’engourdir le mal. Les micro-ondes pénétraient toujours de plus en plus, traversant même la moelle de mes os. Le bas de mon dos était très douloureux. Il l’était encore plus à cause des micro-ondes qui pénétraient la zone déjà douloureuse. Mes hernies discales se faisaient encore plus bruyantes. Ces fameuses micro-ondes se frayaient facilement un chemin dans les blessures qui avaient été préalablement fragilisées par les sévices antérieurs et le corps devenu plus poreux. Ce traitement était déjà présent pendant mon sommeil et durait depuis à peu près 7 heures. J’étais tombée d’épuisement vers 19 heures et l’hypnose m’avait gardé endormie.

Puis, je continuais d’écrire. Regardant ce que j’écrivais, mes bourreaux passaient leurs réflexions. Ils se plaisaient à dire que j’exagérais. Évidemment, cela leur évitait de se sentir coupables. D’ailleurs, je ne crois pas qu’ils avaient déjà pris la place d’une victime pour tester leur propre médecine. Pourtant, les vrais professionnels le font. Si j’en parle, c’est que l’un d’eux s’était vanté d’être un expert en micro-ondes.

Donc, poursuivant la rédaction de ce texte, des courants électriques me parcouraient le dos, écorchant au passage toutes mes fragilités. Ça faisait très mal! De temps à autre, un autre moteur ajoutait son bout de partition à l’orchestre du mal. Le courant était plus fort et plus douloureux aux endroits les plus proches de mes implants. Car, les vagues d’influx électrique émanaient de ces endroits.

Je les entendais discuter soulignant leur espoir de me faire passer pour folle parce que je décrivais les supplices qu’ils me faisaient vivre. C’était comme d’habitude. Leur sadisme n’étant limité que par la peur de son exposition. Ils se disaient pourtant convaincus que personne ne découvrirait la folie dont ils sont continuellement habités.

2h45 Un autre grondement de moteur s’ajoutait encore. Pulsion renouvelée ou appareil appelé en renfort? L’imposteur me disait qu’ils me faisaient cela parce que je n’étais pas du tout comme ils l’avaient laissé croire au reste du monde. Je suppose que par leur sévices ils essayaient de me rendre conforme au produit de leurs propres fantasmes. Ils avaient toujours laissé entendre, suite à leurs sévices, qu’ils s’arrangeraient pour me faire ressembler à ce qu’ils avaient dit que j’étais.
C,est pour cette raison qu’ils font tout pour m’isoler et m’empêcher de quitter la maison. Mais moi, plus ils m’en font, plus j’écris.  Alors, cette nuit-là, j’informais le monde de ce qui se passait pour moi. J’entendais penser l’imposteur du V2K qui, sans aucune compassion pour ce que je vivais, cherchait plutôt à corriger mon texte. L’autre comparse, quant à lui, surveillait mes réactions pour voir si je souffrais assez pour l’intensité du supplice.

2h55 Encore une autre pulsion entendue en provenance du magnétron, l’appareil qui produit les micro-ondes. J’ai bien failli croire qu’un courant électrique avait emprunté la voie de mes veines le faisant ainsi monter le long de ma jambe. Était-ce un simple courant électrique dû à ma propre radioactivité ou était le Mosquito Laser qui se frayait un chemin pour me décharner la jambe? Aussi, j’ai eu de la difficulté à écrire ma phrase. Car, en plus de me servir leurs traitements de fous, ils tentaient de m’empêcher d’écrire en piratant mon ordinateur pour en altérer les fonctions.

Ainsi donc, ils regardaient le schéma de mes douleurs avec toutes ses couleurs, examinant la détresse de mon corps endolori avec l’enthousiasme d’un cuisinier attendant que son plat soit cuit juste à point. Mais, quel devait être le moment où je serais assez cuite? Devais-je être vidée de tous les liquides de mon corps ou bien si, comme la peur de leur découverte le dictait, assez cuite pour m’empêcher de vivre mais pas assez pour que l’on voit qu’on est en train de me faire cuire?

3h25 Ma gorge se resserrait et mon corps était engourdi, encore plus encore qu’au début. Les ondes fourmillaient toujours en resserrant toujours plus mes tissus qui se déshydrataient de plus en plus. Jour après jour, l’effet de cette torture est cumulatif, tant au niveau des douleurs que celui des dommages. Malheureusement, depuis l’insertion des dispositifs de torture à l’intérieur de mon corps, je ne peux plus utiliser de protection d’aluminium. La torture interne est possible grâce aux implants installés à plusieurs endroits dans mon corps au moment des multiples opérations subies. Ces micro-puces donnent le signal électrique nécessaire à toute torture effectue directement à l’intérieur du corps. De cette manière, les bourreaux peuvent nous torturer alors qu’on est en présence d’autres personnes sans que celles-ci ne s’aperçoivent ou ressentent la moindre chose.

L’imposteur est intervenu pour me dire que c’était lui qui avait commandé ce sévice spécial parce que je ne pouvais pas supporter le scanner des jours précédents. Mais, Les micro-ondes amplifiaient mon handicap et mes incapacités. Alors, c’était quoi cette précaution de prétendue compassion? Ils connaissaient tous ma condition de base.

Le grand espace occupé par mon cervelet non protégé depuis mon opération pour tumeur au cerveau laissait passer une quantité innombrable de micro-ondes qui s’attaquaient directement à mon cerveau. Celui-ci était très douloureux. Et, la crâniectomie étant située légèrement vers la droite, mon oreille perdait de sa capacité auditive en laissant tout de même entendre les courants d’air pulsés de la diffusion des micro-ondes ambiantes. Cet endroit derrière ma tête est toujours beaucoup plus douloureux que le reste de ma tête. Ils le savaient. Et, c’est je crois, d’ailleurs, pour cette raison que mon cerveau avait été laissé sans protection lors de mon opération pour tumeur au cerveau. Ils m’avaient déjà dit que c’était eux qui avaient demandé au chirurgien de ne pas refermer la porte qu’il ferait à mon cerveau. Ils ont besoin des orifices du corps pour entrer leurs rayons.

3h50 Pulsion encore renouvelée du magnétron.

Ajout d’effets spéciaux:
4h J’ai tout à coup ressenti mon ventre se gonfler d’air. Je me suis rendu aux toilettes pour constater qu’une bonne quantité de gaz cherchaient à être évacués. De grosses crampes m’ont fait plier en deux et mon intestin s’est vidé complètement de son contenu, d’un coup sec. J’ai eu l’impression d’avoir été assailli par une grosse balle gluante placée dans mon gros intestin pour accélérer le processus. C’était, en fait, une boule de rayons gamma flexibles et gluants utilisée pour provoquer  une évacuation rapide du corps, tel un laxatif. Mais, je me demandais bien ce que pouvait être leur motivation. Était-ce simplement un dérangement pendant que j’écrivais ou bien était-ce une tactique pour préparer mon corps aux prochains sévices?

L’imposteur m’avait fait savoir que le laser était aussi associé à l’assaut des micro-ondes. En fait, le laser avait fait gonfler mon intestin pour qu’ils puissent y déposer le laxatif aux rayons gamma dans le but de laisser le passage libre aux rayons qui porteraient les petites aiguilles qui seraient déposées tout le long de mon  gros intestin.  Ces dernières étaient destinées à ajouter encore plus de douleur aux supplices déjà en cours. Les petites aiguilles étaient poussées par les micro-ondes plus profondément dans les chairs. Elle ouvrent les pores des cellules pour se frayer un chemin jusqu’à l’eau qu’elles contiennent et ensuite la faire bouillir. Ce n’était donc pas seulement un simple dérangement pour un besoin naturel. Cela faisait partie de la torture carrément. Après, J,ai ressenti les petites aiguilles dans mon rectum et surtout dans me hémorroïdes. Puis, ressentant de ces petites aiguilles dans les organes génitaux, j’ai compris qu’on m‘en avait placé aussi au cours de mon sommeil étant hypnotisée.

4h30 L’effet des petites aiguilles se faisait ressentir. Du sable me sortait par les yeux. Pourquoi du sable? Parce que les petites aiguilles n’en sont pas vraiment. Elle représentent uniquement que nous pouvons ressentir de ce qu’ils nous mettent et qu’eux appellent les «petits brillants». En réalité, ce sont des morceaux de mica concassé dans du sable et des saletés. Ils utilisent cela pour faire l’effet de petites aiguilles qui piquent douloureusement afin de faire souffrir au maximum et pour infecter le corps afin qu’il devienne plus facilement malade, deuxième objectif de cette guerre  cachée contre des innocents consistant à causer le plus de dommages possibles.

Ceci  a été dit et écrit dans les techniques du NWO. Certains bourreaux peuvent prendre conscience que les raisons qu’ils se donnent pour torturer des innocents qu’ils croient coupables de parasitisme planétaire peuvent très bien comprendre qu’ils peuvent être pris à partie, eux aussi. Ainsi,  mes tortionnaires continuaient leur torture comme si rien n’était se cachant la tête dans le sable pour ne pas voir ce qui pourrait très bien être leur propre sort.

Cependant, ils savent très bien que ce n’est pas le sort de tout le monde de subir une telle intensité de souffrance. Car, bien sûr, ce sont seulement ceux et celles qu’ils ont réussi à faire passer pour ceux que le monde déteste le plus.  Mais, qui sont ces innocents à qui on réserve un tel sort? Ce sont tous ceux qui sont le moindrement conscient de ce qui se passe et qui peuvent alerter le reste du monde. Pourtant moi ce n’est pas cette raison qui m’a valu le privilège de vivre cette torture avec tant d’intensité, c’est la vengeance d’un homme mal informé qui a payé un mercenaire pour me détruire parce que j’étais la première fille de celui à qui il en voulait à tort, mon père que j’ai à peine connu. Mais, ce bandit, prenant son rôle au sérieux, m’a mis dans ce système de destruction des êtres humains qu’est le Gang Stalking et ce, accompagné de harcèlement électronique et de torture. Et, ne se satisfaisant pas de cela, il avait voulu me voir souffrir sous l’effet d’une torture sexuelle. Donc, il a tout fait pour que la planète me prenne pour une sorte de monstre prédateur sexuel. Pourtant, ce type de monstre n’existe même pas. Mais... il existe dans les fantasmes des gens et cela leur suffit pour se donner le droit de me faire souffrir plus que ceux qui n’ont pas cette étendue diffamatoire. Depuis, ma naissance, j’ai pu contater qu’il y a des degré dans l’administration du Gang Stalking et de la torture. C’est tout un processus. Mais, peu importe la raison pourquoi les gens se retrouvent dans ce système de destruction de leur humanité, nous nous y retrouvons presque tous. Seul l’intensité des sévices et le degré de souffrance diffère. Et, cette dernière dépend des intentions malveillantes des autres qui nous en veulent. N’importe qui peut nous placer dans une telle position s’il en a les moyens financiers ou s’il connaît ou fait partie du système de cette grande destruction de l’humanité et ce, qu’il soit conscient ou non de sa participation.

7h20 Augmentation de l’amplitude des micro-ondes après que j’aie eu changé de place suite à la fermeture de mon ordinateur. Cela était survenu lorsque je tentais de le nettoyer avec le logiciel approprié. Ensuite, j’étais allée prendre ma douche car ma femme de ménage devait arriver vers 8h. J’ai malheureusement pris quelques petits chocs électriques lorsque j’étais sous la douche. Mais, j’ai eu le temps de m’habiller et elle est arrivée. À ce moment-là,  ils ont baissé l’intensité des micro-ondes et du laser afin qu’elle ne me voit pas en train de souffrir. Mais, dès qu’elle est repartie ou peu de temps après, ils ont recommencé leur manège et augmenté à nouveau tous les dispositifs un peu plus fort que pendant sa présence. Et, le traitement continuait.

Piratage informatique
3h15 du matin, j’ai tenté d’utiliser l’internet mais le service était encore coupé, comme au début de ce rallye d’écriture. Je cherchais ce que j’avais écrit antérieurement concernant les dysfonctionnements de mon ordinateur en ce qui avait trait à la rédaction mais je ne le trouvais pas. Cette partie semblait disparue. Et, l’imposteur par le V2K encourageait cette idée en suggérant que son acolyte enlevait des parties de mon texte. C’est pourquoi j’avais décidé de mettre la portion de harcèlement concernant l’informatique dans une section à part. Alors, pendant que j’écrivais, l’imposteur insinuait que mes Perps programmaient la déformation de ma mise en page et mes transferts futurs. C’est du moins ce qu’il avait vu (sur son écran) que j’avais fini par pensé. Mais, j’ai retrouvé plus tard la partie manquante.

7h20 Fermeture de mon ordinateur survenue lorsque je tentais de le nettoyer avec le logiciel approprié. J’ai dû effectuer plusieurs manoeuvres parce que même la ré-initialisation de l’ordinateur ne fonctionnait pas. Puis, peu après l’internet était revenu.


Pendant que je terminais ce texte, les dispositifs de torture passive étaient toujours en marche  mais en plus, ils me rentraient activement des rayons laser et micro-ondes dans le vagin pour me brûler encore plus et pousser les petites aiguilles plus au fond et me faire encore plus mal. Et, mes tortionnaires quant à eux, s’étonnaient de tout ce que j’avais écrit car cela ne leur reflétait pas une belle image d’eux-mêmes. Ils n’aimaient vraiment pas cela même s’ils reconnaissaient que mon récit est authentique.

© France Quenneville, 26 août 2011.

Il y a 42 secondes Favori Répondre Supprimer


QuennevilleF France Quenneville

TORTURE On me pique fort les orteils avec le Mosquito Laser parce que j'écris des vérités sur internet.
Il y a 1 minute


QuennevilleF France Quenneville

TORTURE Le rayon laser est tellement fort que j'ai des problèmes aux organes sur son passage: coeur, foie, estomac, cerveau, etc.
Il y a 2 minutes


QuennevilleF France Quenneville

TORTURE J'ai fait un arrêt cardiaque de 2 secondes parce qu'on met le gros rayon laser en direction du coeur et de la tête. Le cerveau brûle
Il y a 4 minutes


CyberBullyAlert CyberBullying Report

Steve Hamby: 3 Key IT Trends That Will Drive Information Security Evolution: Information security is defined by... huff.to/n80EWx
Il y a 11 minutes


amnesty AmnestyInternational

Remember the disappeared in the Philippines owl.li/6e1EJ #HumanRights
Il y a 18 minutes


QuennevilleF France Quenneville

TORTURE Ils s'acharnent à me passer ces gros rayons laser et micro-ondes dans ma crâniectomie pour atteindre mes dents et ma bouche.
Il y a 27 minutes


QuennevilleF France Quenneville

TORTURE Ils ont mis le gros rayon laser par le trou derrière ma tête laissé par mon neurochirurgien pour brûler ma bouche. Marie ou Michel?

25 août 2011

Disparition
L'imposteur pervers sexuel avoue... Mon livre de nursing en gynécologie est disparu de ma bibliothèque. Il voulait voir des... (Twitter)

Plusietsrs livres de soins par les plantes sont disparus aussi. L’imposteur avoue...

24 août 2011

Torture & privation de sommeil
2h Ajout du scanner en plus de toutes les autres choses, donc lever à nouveau: Privation de sommeil
Période de repos: torturée sous hypnose avec périodes d’éveil
6h Coucher : Scénario du nouveau joué par Michel avec l’imposteur:  ce dernier m’a hypnotisée, a mis des petites aiguilles dans le sein gauche en faisant semblant qu’il lui enseignait comment le faire. Mais, je me suis réveillée par la douleur. Il m’a hypnotisée de nouveau. Michel, m’a mis encore des petites aiguilles dans le vagin
8h Réveillée en catastrophe par la douleur  provoquée par Michel. Je me suis levée.
13h Tentative de repos: torture passive et active
micro-ondes sous moi
- empalage dans le visage et la tête (Marie)
Gros rayon en diffusion: intrusion active par le vagin ou le rectum (Michel)
16h30 Torture
Ajout du scanner sous moi (Benoît): brûlures un peu partout +
Ajout de térébenthine dans la lèvre inférieure
Empalage  dans la tête, le dos, etc
17h30 Torture
Grondement de moteur: magnétron pour micro-ondes

FRANCE Mauvais service postal
Réception de mes produits Immunotec: Ils étaient devant ma porte. Mais, depuis quand? Je ne suis pas sortie depuis plusieurs jours. Et, selon la journée de ma commande, vendredi midi, je devais la recevoir au pus tard lundi. Je ne suis pas sortie de la maison depuis plusieurs jours et on n’a pas sonné à ma porte. J,ai l’oreille fine, je l’aurais entendu certainement.

En passant, l’imposteur m’a dit que Marie avait fait quelque chose concernant ces produits, insinuant qu’elle pouvait soit avoir fait en sorte qu’il y ait des retardements ou bien que quelque chose serait arrivé aux produits ou à la facturation. Après vérification, la facture semblait correcte, les produits commandés semblait les bons sauf pour une bouteille de E-Motion écrasée. Cela, peut arriver mais, un sabotage fat par exprès est toujours possible.

CYNTHIA/ FRANCE Retardements et mauvais service : Pharmacie et RAMQ
13h41 Appel de Cynthia de chez elle.
Situation : elle est malade et a besoin aller à la clinique avant 16h, heure de fermeture de la clinique. Mais, elle n’a pas reçu sa carte d’assurance-maladie alors que nous l’avons renouvelée il y a plusieurs semaines. De plus, elle a un meeting de travail à 17h. Je lui donne le numéro de téléphone de la RAMQ pour vérifier ce qui arrive avec sa carte et pour obtenir un papier temporaire si elle ne trouve pas celui que la SAAQ lui a remis.
13h45 Elle appelle la RAMQ: Linda C.
Demande du papier temporaire
Linda C. lui dit demande de lui faire parvenir son bail par fax comme preuve de résidence
14h27 Appel de Cynthia à partir de la pharmacie
Me raconte son histoire: a appelé la RAMQ: Linda C. Elle lui a demandé de faxer à la RAMQ son bail pour obtenir son papier temporaire pour pouvoir recevoir les soins de la clinique.
14h36 Appel à la RAMQ : Josée Berthiaume
explique que Cynthia est en attente de recevoir le papier pour aller à la clinique depuis environ
  une heure, qu’elle a faxé son bail selon la demande de Linda C. afin d’aller ensuite à la clinique
demande de renseignements pour identification: nom, no. assurance sociale, adresse complète, date de naissance, nom de fille de ma mère + nom de ma fille. ( Si le système était bloqué comment as- t-elle pu vérifier mon identité? )
 Dit vérifier et après vérification: dit que le système est bloqué qu’elle ne peut pas accéder à son dossier - attente- dit de rappeler dans 10-15 minutes mais veut vérifier encore la mise en fonction du système - attente- me revient mais dit que le système est revenu. Et, après vérification, elle dit que le fax est rentré depuis longtemps mais que l’autorisation du supérieur est manquante. Elle dit qu’elle va vérifier pourquoi l’agente n’a pas procédé encore à la demande d’autorisation, qu’elle n’avait rien fait. - attente - Elle revient et dit qu’elle devrait tout régler avec Cynthia dans les minutes qui suivent et me demande si cette autre agente peut me rejoindre à mon numéro en cas de problème. Et, de finalement rappeler si nous n’avons toujours pas de nouvelles. Je me donne 15 minutes pour rappeler si rien ne se passe.
14h48  Appel de Cynthia à partir de la pharmacie:
- Toujours pas reçu de nouvelles ni son papier
- Elle me demande d’appeler la RAMQ. Je lui ai dit que je venais de laisser l’agente, d’attendre 10-15 minutes si elle ne reçoit rien. Mais, comme le temps passe, je décide d’appeler immédiatement.
15h02  J’appelle la RAMQ : l’agent, un homme non identifié (pas entendu dire son nom) répond.
me demande des renseignements pour identification : numéro d’assurance sociale, nom, adresse complète, date de naissance et «si conjoint à la maison» (?). Je lui donne toutes les informations mais lui demande pourquoi la dernière question. Il prétend que c’est la procédure et qu’il fait son travail.
15h19 Cynthia m’appelle de son cellulaire:

Résultat: Réception du papier de la RAMQ mais ils demandent de leur envoyer 15 $ pour avoir sa carte. Après de 2h de niaisage, Cynthia est fâchée, n’a pas le temps d’aller à la clinique donc ne reçoit pas de soins, pas de repos pour moi.

Questionnement
Est-ce que  toutes les personnes avec qui nous avons eu affaire sont de mauvaise foi faisant exprès pour retarder les procédures et à la pharmacie et à la RAMQ? Est-ce que certaines personnes ont reçu un appel pour être «brieffé» par nos Perps qui leur font croire à des propos diffamatoires à notre endroit? Est-ce que certaine de ces personnes ont reçu ou vont recevoir de l’argent pour nous faire des problèmes comme des retardements?

(L’imposteur attendait que je finisse mon texte pour voir ce que j’écrivais afin d’y rechercher quelque chose à utiliser contre moi.)

23 août 2011

Torture
La nuit, je travaillais un texte à publier sur «Scribd». Pendant ce temps Marie m’a gonflé le ventre au laser pour que Gaston puisse me le décharner encore. Évidemment, les dispositifs de torture passive étaient en marche: scanner sous moi, CEM ambiant, micro-ondes et laser en diffusion à l’intérieur de mon corps.

Le scanner était tellement fort que je n pouvais pas garder les pieds par terre. Et, évidemment, c’était impossible d’aller me coucher. N’ayant pas d’os derrière la tête, c’est mon cerveau qui brûle directement.

Vers 8 h du matin, je me suis levée. J’avais du mal à marcher.  Mon ataxie du coté gauche était très prononcé. Le gars d’à côté m’avait encore mis son énorme laser, le centre dans les organes génitaux. Ça devait faire plus de deux heures. Il passait la plus forte intensité sur mes seins et aussi sur ma jambe gauche. Ça fait plusieurs fois que je le surprend à faire ça. C’est un psychopathe pervers désaxé sexuel, père de famille avec un bébé. Il avait déjà dit qu’il avait fait son cours de médecine pour tuer ceux qu’il n’aime pas. Il avait aussi dit que sa femme était seulement une couverture parce qu’il n’aimait pas les femmes. Mais, l’imposteur m’a dit aussi que C’était Marie cette fois qui avait manipulé l’énorme laser. Mais, au fond cela peut être n’importe lequel de mes tortionnaires: Marie, Gaston, Victor, Michel, Pierre, Benoît, etc.

Pendant ce temps Michel (ou un autre) avait son gros rayon laser dans mon vagin qui amplifiait le tout. Leur but est de me désintégrer en commençant par les organes génitaux. Je ressens mon corps brûler de partout, mon corps tout défoncé par les rayons, ma colonne perdre de sa coordination ainsi que tout mon côté gauche.

Je me suis recouchée mais on m’a remis l’énorme laser sous moi dirigé vers mon vagin. Maman m’appelé et je me suis finalement levée après parce que j’avais faim. Mais, l’énorme rayon était sur le sensor et donc, me suivait. Plus tard, vers 16h ils ont commencé à ma décharner la vulve. J’avais cette douleur caractéristique aux petites lèvres et l’intérieur du vagin. Ça fait plusieurs jours que je ressens ce type de douleur à ces endroits. De plus, j’ai le ventre qui gonfle et qui fait mal. La semaine dernière j’avais mal comme si j’allais être menstruée avec une douleur qui irradiait dans les jambes.

J’ai toujours mal aux organes génitaux des brûlures qu’on me fait tous les jours au laser et aux micro-ondes. C’est tout brûlé et défoncé.

23h L'énorme laser s'est ajouté aux micro-ondes douloureuses en diffusion qui ouvraient mes pores et faisaient bouillir l'eau du corps. Il se fait ressentir par une vibration forte et douloureuse, des brûlures intenses et une sorte de vent qui tourbillonne. J'ai été réveillée brusquement par l'énorme laser placé sous moi. J'entendais dans le V2K Pierre et Benoît discuter de mes réactions.
Marie fait tout ce que Gaston lui demande de faire. Et, malgré quelques réticences, elle acquièce et exécute selon ses fantasmes. Benoît, Mario, ou... peu importe comment il s’appelle, est devenu aussi psychopathe que les autres avec l'énorme laser qu'il prend pour son pénis de 50 cm de diamètre. Il aime le nouveau jouet de Michel, lequel a été découvert grâce à la True Justice et le fantasme de Victor. Ils me mettent encore  cet énorme laser sous moi avec le centre vers mes parties génitales avec le fantasme de me «désintégrer par le sexe», comme dit Pierre l’imposteur.
J’ai dû me lever les douleurs étant beaucoup trop fortes et la sensation de scie ronde prête à vous découper  intolérable.

J’ai la tête et le visage pleins de psoriasis. Cela m’est apparu soudainement ce matin. Je sais que c’est Marie qui m’a passé le gros rayon de micro-ondes pendant des heures à ces endroits.

Cruauté mentale
L’imposteur me dit: «C’est vrai que tu es pleine de psoriasis dans la face. Le monde ne peut pas s’imaginer que...(tu n’es pas comme ça d’habitude).

Harcèlement informatique
J’avais préparé un document à publier, mais Benoît m’a défait le format. J,ai dû le recommencer d’une autre manière pour finalement être encore défait mais moins pire. Aussi, plusieurs opérations ont été sabotées pendant mon travail sur internet m’obligeant à trouver d’autres moyens de faire ce que j’avais à faire.

11h36 Je viens de vivre, par Benoît (Mario), un empêchement majeur à la publication de mon article sur la Torture vécue pour avoir écouté du Michael Jackson. Puis après, il a continué faisant fi de tout, surtout de moi.

D’abord, lorsque j’essayais de le traduire, on ma fait toutes sortes de sabotages informatiques pour m’empêcher de le traduire. Alors que j’écrivais ces lignes, ils ont augmenté les micro-ondes et le laser sous moi et en moi. Ils m’ont planté un et plusieurs rayons laser dans la tête. J’avais très mal au sein gauche décharné et rempli d’aiguilles chaudes. Et, l’imposteur via le Voice-to-Skull, n’arrêtait pas de me dire qu’ils (lui et les autres) n’aimaient pas ce que je faisais. Évidemment, ils tentaient de me contrôler. Mind Control, qu’ils appelle ça. Mais en fait, ils provoquaient mes élans d’écriture plus qu’ils m’en faisaient. Ils ont mis aussi le scanner sous moi pour me brûler. Tout mon corps est en feu. Ils me brûlent vivante
chaque jour, espérant ainsi finir par me faire disparaître sans que personne ne s’en aperçoive.

Poursuivant mon récit, une fois mon texte traduit placé sur un format de traitement de texte, ils ont empêché la sauvegarde du document d’une manière que je puisse le terminer avec tous les liens que j’ai l’habitude d’y ajouter comme complément d’information résultant de mes recherches. Je n’ai pu sauvegarder le document qu’en PDF, à partir duquel je ne peux pas travailler ni rien ajouter. Le responsable de ce gâchis me fait brûler au scanner au point que mes jambes brûlent, mes pieds ressentent des chocs électriques, mes dents et mes gencives brûlent aussi. Il ajuste l’intensité selon son bon vouloir. L’imposteur a osé me dire que ce n’était pas si pire que cela.








22 août 2011

Torture
Torture passive: Scanner sous moi sur sensor des mon réveil, au salon vers 8h. Gaz réfrigérants lors que je travaille à l’ordinateur à la cuisine, vers 10h15 (camoufler le scanner en diminuant les sensations de brûlure mais me brûler quand même, me paralyser ou les deux)
Symptômes
Bande de 10cm de large tout le long de ma colonne, trouvant au centre, où il y a perte ou diminution de sensations. Cette portion de corps a été décharnée, brûlée ensuite aux micro-ondes et au laser au 2e et 3e degré.
Harcèlement informatique
Blocage du bouton pour effacer dans mon ordinateur avec le logiciel Pages (Pierre, selon lui)
Mind Control et Cruauté mentale
L’imposteur parle avec une autre personne que parfois il appelle Benoît et d’autres Mario. Il disait que c’était lui-même qui faisait toutes les choses ci-haut mentionnées pour ensuite se rétracter et mettre ça sur le dos du soi-disant Benoît.
Vols ou disparitions
Plat de plastique, morceau de la râpe AVON.
Lettres à Epson (?)
bte de 3 CD Best of Blues d’une collection de 6 CD

J’ai été hypnotisée presque toute la journée pour me lever uniquement vers 21h. Lorsque je me réveillais à cause des douleurs qu’on me faisait, on me rendormait. Pendant tout ce temps, le scanner me brûlait, les micro-ondes me pénétraient et le laser me défonçait les organes génitaux. Et, eux, ils me faisaient parler pendant que je dormais.

20 août 2011

Torture
9h30
micro-ondes et laser en diffusion interne et externe
20h Ajout de l’énorme laser sous moi en plus des micro-ondes et laser en diffusion interne et externe
Symptômes:
- douleur à l’oreille gauche
- rougeur, douleur et sensation de brûlure aux organes génitaux
chaleurs et brûlures internes, augmentées aux endroits les plus défoncés.
chocs électriques aux mains, bouts des doigts et aux orteils

17 août 2011

Torture
Lorsque je me suis couchée, j’ai été assaillie par me tortionnaires. Ils m’empalait tous. Marie tentait d’atteindre le sein gauche et Gaston le  droit,  pour m’ouvrir les mamelons en passant par l’intérieur des seins. Je ressentais la chaleur venant de l’intérieur des seins. J’avais déjà la tête pleine de rayons laser  planté par Michel pour me donner mal à la tête et que je prenne des anti-inflammatoires. Il a essayé de provoquer une attaque cardiaque en me plantant l’un de ses rayons près du coeur ceci, un peu avant de me coucher et par 3 fois.

Ils m’ont mis un gros rayon derrière la tête. Ça gronde et je ressens une grosse pression. Ils (Gaston) essaient aussi de rentrer avec l’énorme rayon dans le vagin et le rectum. Ils sont au moins 4 à me regarder souffrir et me faire martyriser mais aucun ne fait rien pour empêcher l’horreur qui se déroule devant eux. Ils ont tous les couleurs de mes sensations sur leur écran et savent ce qui est en train de se passer pour moi.

Pendant la nuit: ils ont torturé mon sein gauche. Ils ont décharné une partie de l’intérieur au Mosquito laser et ont passé le gros rayon de micro-ondes et le laser pour brûler les parties molestées. Dans le vagin et le rectum, ils ont rentrée l’énorme laser en le laissant diffusé sur un très large spectre sous moi pendant la nuit en plus des micro-ondes et du laser. en diffusion sous moi et en moi. On (Marie) m’a mis le gros rayon de micro-ondes toute la nuit sur l’oreille gauche ( depuis 2 mois). Mes acouphènes étaient très forts, j’entendais des silements, et j’avais mal à l’oreille. Le nez me faisait mal aussi. Ils avaient encore mis de la térébenthine dans les sinus. À côté de la bouche du côté droit, j’ai un ecchymose de forme ronde de 1/2 cm de diamètre. C’est le signe du passage du rayon laser intense qui défonce. Depuis des mois on me passe le gros rayon de micro-ondes presque toutes les nuits afin que je perde mes dents. Mais, les gencives deviennent poreuses et ramollissent aussi. Elles sont douloureuses tout autant que les dents.

Cruauté mentale de l’imposteur
Il n’a pas arrêté de me dire des niaiseries de son plein cru de fantasmes. Il me disait qu’ils m’avaient décharné le mamelon pour qu’il rentre par en dedans. Il faisait des insinuations en disant qu’il ne pouvait pas me dire cela, qu’ils avaient fait toutes sortes de choses (sans me dire quoi)  sur un ton grave et après, il me disait qu’ils n’avaient pas pu rien faire. Il insinuait et se rétractait alternativement. Pourtant, il savait que j’avais ressenti qu’Ils avaient fait des choses car lorsqu’ils avaient mis les micro-ondes à mon réveil ce matin, ça me faisait mal.

Avant que je me lève, je ressentais qu’ils me torturaient dans la hanche gauche. Ils ont dû perforer celle-ci avec le laser Mosquito concentré et aussi décharcné les muscles qui entourent l’articulation comme ils ont fait ailleurs. Cela m’a réveillé. Ensuite, ils avaient mis les micro-ondes et le laser sous moi et en moi. Aussi, j’ai eu une injection dans le rectum (Victor?) Au lever, le laser avait augmenté mais les micro-ondes baissées. Je me suis préparée pour aller à mon rendes-vous.

Rendez-vous chez l’ophtalmologiste
J’ai pris un taxi pour me rendre là. Ça m’a coûté 32$.

Harcèlement informatique
Lorsque j’ai voulu aller sur internet à cause de ce qu’ils me faisaient. Ils ont coupé ma connexion internet. Elle est revenue (comme par hasard) lorsqu’ils ont vu que j’ai appelé Bell vers 1h30 du matin. Ils m’ont empêché de fonctionner sur Facebook en enlevant mon menu déroulant et le menu du haut de la page. J’ai dû appeler un technicien de Bell. L’imposteur m’a dit que



16 août 2011

Torture
Au réveil, j,avais de la difficulté à bouger et à respirer  avec toutes les douleurs que j’avais, dues à l’empalage dans ma colonne et ce qu’ils ont fait sous mon omoplate droite. Je crois qu’ils ont découpé une partie du muscle et l’ont ouvert au laser et ont mis de l’air pour écarter les parois du muscle molesté pour générer plus de douleur. Puis, ce matin, j’ai ressenti une bulle d’air monter vers le haut à partir du dos, site de ma douleur sous l’omoplate droite. J’ai vécu de l’empalage au laser toute la journée. Mais, avec mes hernies discales et les douleurs au dos, j,avais beaucoup de mal à essayer de couper les rayons. De plus, je crois qu’ils ont défoncé mes petits miroirs. Un peu avant souper, ils m’en ont planté un dans l’oeil gauche et le nez. Cela m’a donné très mal à la tête.


Vols et disparitions
J’ai acheté des lentilles pour faire ma soupe aux lentilles que ma mère aimait tant mais en cherchant ma recette je me suis rendue compte que deux de mes livres de recettes végétariennes étaient disparus:

2 livres de recettes végétarienne (je les avais depuis plus de 30 ans) et ne sont pas disponible dont l’un d’eux avait été réalisé par une Coop d’aliments naturels dont j’étais membre).

Le 10 août 2011, lorsque je suis allée chez bureau en gros en taxi pcq je suis handicapée, j’avais pris un certain nombre d’articles dont j’avais besoin pur moi et pour ma fille. Une partie des articles qui étaient dans mon panier sont disparus. Je m’en suis rendue compte à la maison.

15 août 2011

Torture
00h45 Depuis l’après-midi, en augmentant graduellement d’intensité, ils ont mis l’énorme rayon laser sous moi pour me brûler et finir par me désintégrer (à 35 Ghz selon l’imposteur). Ils avaient mis aussi les micro-ondes et le laser en diffusion interne à partir du vagin et du pied gauche. Ils m’avaient déjà toute défoncée l’autre semaine. Et là, l’intensité est tellement forte, que non seulement  je prends des chocs électriques sous les pieds mais j’ai très mal jusqu’au dessus de la tête. Et, les organes génitaux sont les plus douloureux à part ça car, ils se situent au centre du rayon dans la partie la plus concentrée. Je me sens fébrile, par moments on dirait que je vais perdre conscience. Le coeur me fait mal. Ils me brûlent vivante. Je crois que c’est Michel qui a mis ce dispositif sous moi sachant qu’il a rempli mon corps de petites aiguilles, et surtout les organes génitaux. Vers minuit, ils ont augmenté les micro-ondes ainsi que les lasers.

Le 13 août, on m’a mis des petites aiguilles dans le côté droit, un peu dans le dos sous le bras. J’ai sûrement été décharnée ou ouverte au laser auparavant. Car, la douleur était telle...
Le 14 août, lors que je me suis levée de ma chaise pour tenter de me coucher malgré les brûlures intenses de l’énorme laser sous moi et le gros rayon de micro-ondes et de laser en diffusion à l’intérieur de moi, j’avais une douleur aigüe permanente au dos très forte sous l’omoplate droit qui rendait tout mouvement difficile. La douleur irradie à partir du milieu de la colonne jusque dans mes côtes sur le devant, comme si cela traversait le poumon. Je pense que j’avais une hernie discale avec un nerf coincé. Eux disaient qu’ils m’avaient mis quelque chose en vaudou et un rayon empalé. Mais, ce que je ressentais était comme si un gros clou était planté pour provoquer cette hernie. Respirer m’est très douloureux. Je crois que je vais devoir aller à la clinique.

L’imposteur a dit qu’il (Michel ou Gaston?) m’a tout déchiré ou coupé le muscle, sûrement au laser. Ils m’avaient dit qu’ils me découperaient en morceaux au début. Il semble bien que c,est ce qu’ils sont en train de me faire à l’intérieur mais sous la peau pour que rien ne soit apparent. Les autres regardent le spectacle et ne me viennent pas en aide. Ils ne font absolument rien pour me sortir des pattes de ces psychopathes. Ils en sont sûrement eux aussi. J'ai du mal à bouger tant que j'ai mal. Dans le dos: nerfs et muscles coupés et hernies discales.

L’imposteur me parle de découpage de seins que Michel s’apprêterait à me faire à la demande de Gaston.  Il dit que c’est lui qui le veut. Mais, moi je sais que c’est Gaston qui avait parlé de cela. Il avait même parlé de les empailler pour les garder pour lui. J’ai été piquée à la taille du côté gauche.

La douleur du dos était moins forte qu'avant et après la visite de mes enfants. Ils contrôlent donc ce qui cause ma douleur et son intensité. L’imposteur m’a dit qu’ils avaient mis un rayon laser dans ma colonne vertébrale. C’est donc ce que Michel m’a fait pendant que j’étais assise à la cuisine hier soir. Ils m’ont mis de la térébenthine dans les sinus pour me rendre malade et impotente pour pouvoir me faire des choses sans que je bouge. La térébenthine me chauffe les yeux. En me parlant des sévices qu'ils veulent me faire qui n'ont pas d'allure, l'imposteur m'a dit que, lui, il aimait cela.

Cruauté mentale
Il dit que : «Ils t’ont mis quelque chose pour qu’ils puissent te faire des choses pendant que tu dors. Ils ont mis de la térébenthine dans les seins pour que tu aies mal et que tes mamelons soient en érection. Après s’être rétracté, il a dit qu’ils (qui?) veulent me faire exploser les mamelons pendant que je dors. Après avoir dit que c’était lui qui voulait cela, il a dit que Gaston voulait que ce soit Michel qui le fasse. CRUAUTÉ MENTALE - L'imposteur m'a dit: "T'a pas vu ce qu'il a acheté pour... une sorte de couteau...", insinuant que Gaston avait un instrument pour me faire exploser les seins. L'imposteur dit que je suis tellement sensible que mes bourreaux peuvent me faire tout ce qu'ils veulent pour me faire réagir.

Gang Stalking
L’imposteur me dit que tout ce que j’écris, ils vont l’effacer parce qu’ils ne veulent pas que le monde sache que je ne suis pas comme ils leur ont fait croire.

14 août 2011

Torture
3h J’ai été piquée  à la jambe gauche alors que je venais de me coucher.
5h10 du matin: Je viens de me réveiller à cause du gars d’à côté qui prend son énorme laser (50 cm et plus) pour son pénis qu’il veut rentrer dans mon vagin pour me brûler jusqu’à me désintégrer. Mais, avec toutes les petites aiguilles que Michel m’a mises la douleur était trop forte, je me suis réveillée. Je suis allée dans le bureau. Il a tout de même mis son énorme rayon sous moi. Il a le fantasme de me désintégrer avec son énorme chose parce qu’il n’aime pas les femmes intelligentes. La  jambe gauche me brûle .L’énorme laser est juste au dessous. Il tente de me désintégrer cette jambe pour que je ne sois plus capable de marcher.
6h du matin un Hell’s, apparemment nommé Benoît, me plante son gros rayon dans le vagin et l’imposteur me dit qu’il capote. je lui ai demandé pourquoi il le fait alors. Ils sont tous des abrutis qui se prête au jeu de la torture par ordinateur sans égard pour leur victime innocente et sans défense.

Ce matin, vers 11h, j'ai dû couler un bain presque froid parce que mon corps brûlait trop des rayons laser et micro-ondes. Mais, je n’ai pas pu le prendre car, j'ai eu un dégât d'eau. Le tuyau derrière la laveuse débordait sans raison apparente et tous les lavabos étaient remplis. L’imposteur m’a dit qu’il aviat demandé à Marie de s’organiser pour me causer un dégât d’eau pour me faire dépenser ce qu’il me reste d’argent afin de me ruiner. Il sait que je n’ai vraiment pas beaucoup d’argent et que je dois faire vivre complètement ma fille qui n’a aucun revenu et qui est très fragile à cause de tous les problèmes causés par le Gang Stalking et en partie mon garçon qui est aux études à temps plein. Je n’ai qu’une rente d’invalidité de 625 $ par mois et des montants forfaitaires de la vente des immeubles de l’héritage qui sont considérés tout de même comme revenus parce que ce sont des immeubles commerciaux. Ça fait plus d’un an et quelques mois environ que je n’ai rien reçu de cela.

L'imposteur est un malade qui m'a donné, moi et ma famille, en pâture à tous les pervers pour satisfaire ses fantasmes sexuels

Harcèlement informatique
Michel m’a implanté des virus qui fait ouvrir des pages commerciales lorsque j’ouvre mes propres documents dans mon ordinateur ou  lorsque j’ouvre un document sur le net. Cela semble être un logiciel de redirection qui fonctionne automatiquement dès que l’on clique sur quelque document.
Blogue: http://francequenneville.blogspot.com:
Ils m’ont enlevé les traducteurs de ma page d’accueil et la fonction pour insérer des gadgets ne fonctionne plus. Plusieurs gadgets en place sont inopérants.
Chaque fois que je me prépare pour publier un document, le bouton de sauvegarde se pèse tout seul. C’est alors que toutes sortes de sabotages apparaissent dans le format ou les fonctions de mon blogue. Ils rentrent en même temps que moi dans mon compte et en profitent pour y programmer toutes sortes de blocages à mon insu. Mais, ils ont besoin que le bouton de publication qui sert de «enter» soit pesé pour que leurs trucs soient mis en oeuvre. Que puis-je faire pour les contrer?

Après souper, quelque chose me fatiguait sur la langue. En me regardant dans le miroir, j’ai vu que j’avais quelques traits creusés comme ailleurs sur le corps lorsqu’ils réalisent des traces avec le Mosquito Laser. L’Imposteur m’a dit que c’était Marie qui avait fait cela. Je peux le croire car elle s’est appliquée à me défigurer depuis le début. Apparemment, elle ne voulait plus que je parle. Mais, elle se trompe, peu importe la façon de communiquer, plus ils m’en font, plus j’i des choses à dire et elles vont toutes sortir, même après ma mort. Peut-être encore plus! Jamais, vous ne me ferez taire. Jamais!


12 août 2011
Torture
Michel et Pierre remplissent mes organes génitaux de petites aiguilles pour que j'aie très mal lorsque je vais recevoir mes enfants pour la fête de ma fille. Pierre et Michel ont rempli ma gorge de petites aiguilles piquantes pour je ne puisse pas parler et surtout me faire très mal. Michel prépare les instruments pour satisfaire les fantasmes de Pierre qui veut me voir souffrir par les seins.  Il a fabriqué des petites anneaux de rayons gamma pour mettre autour de mes mamelons. Ils m’avaient hypnotisé mais, j’ai été réveillée par la douleur. De toute façon j’avais déjà très mal et je sursautais car Gaston avait mis les micro-ondes sous moi et en moi en diffusion en plus du laser. Ils m’ont encore brûlé avec le gros rayon de micro-ondes et le laser sur la vulve et à l’intérieur de mon vagin s’imaginant m’exciter avec leur pénis (rayon) psychotronique. Pendant ce temps Marie me passait son laser dans la bouche sachant très bien que j’avais mal aux gencives parce qu’elle passe le gros rayon de micro-ondes et le laser presque toutes les nuits. Victor, lui, attendait que Pierre m’hypnotisent et que ce dernier et Michel me paralysent pour me pénétrer de son énorme pénis psychotronique (rayon laser de 50cm et plus de diamètre) dirigé vers mes organes génitaux. C’est encore le même scénario et les mêmes fantasmes de pervers détraqués barbares qu’ils mettent en oeuvre. Gaston me mets les micro-ondes fortes pour faire pénétrer les petites aiguilles piquantes que les autres m'ont placées dans le corps. Marie m'a encore mise de la térébenthine dans ma lèvre brûlée antérieurement à l'acide par l'assistante de mon dentiste. Mes organes génitaux et tout mon ventre remplis de petites aiguilles piquantes font très mal.

L’imposteur
Celui qui a cru me posséder toute ma vie avait le fantasme de me regarder me faire toucher par les autres à mon insu. Comme j’étais hypnotisée, je n’ai pas été traumatisée car je ne me souvenais à peu près de rien. Mais, plus tard, plusieurs éléments me sont revenus en rêve et après ce que lui m’a raconté, je me suis rappelée de plus de choses qu’auparavant. Celui qui croyait me posséder m'a hypnotisé pour que les autres abusent de moi sans que je le sache et jouissait en les regardant. La première fois, j’avais 6 ans.  Après , il a raconté à tout le monde que j’avais fait «La planche»,  il voulait faire croire que j’étais une nymphomane et que je me laissais toucher par tout le monde volontairement. Les fantasmes de cet imposteur sont allés jusqu'aux mutilations sexuelles aidé d'autres membres du crime organisé. Et, celui qui croit toujours me posséder, voyeur du Mind Control, continue de regarder les autres me torturer sexuellement alors qu’il m’ hypnotise et me fait paralyser par les autres à l’aide de gaz. Celui qui croyait me posséder a aussi fourni mon corps à mon insu quand j'avais 10 ans, pour des abus rituels dont il participait. J’étais alors sous anesthésie après mon opération pour les amygdales.  Mais, je m’étais réveillée et je me souviens de ce passage. Ensuite, àchaque opération, il a répété le même scénario tout en s,assurant qu’on me pose des implants aux sites de mes opérations. Et, à mon opération pour tumeur au cervelet, il m’a avoué avoir demandé qu’on me laisse sans os derrière la tête sachant que les tortures par rayonnements nécessitent des orifices dans le corps (vagin, rectum, yeux et oreilles) pour le pénétrer à l’intérieur. Cet orifice a largement été utilisé et l’est encore pour me brûler aux micro-ondes et au laser.


11 août 2011
Visite chez l’opticien et l’optométriste
Il a remarqué un problème à mes paupières sans que je lui en parle. Il m’a remis un dépliant sur la blépharite et une bouteille de gouttes pour la sécheresse des yeux et m’a remis une demande de consultation pour voir un ophtalmologiste. Les professionnels de la santé appelés prétendent à la normalité malgré l'évidence d’un problème pour ne pas offrir de soins aux individus ciblés. Pour eux, on leur dit de leur dire que tout est normal. Ils le disent tous.

Harcèlement informatique
18h15 Effacement du document en attente d’impression «Blépharite»
18h20 Coupure internet

10 août 2011

Vol de sculpture non terminée
L’une de mes oeuvre d’art, une sculpture sur laquelle je travaillais depuis des mois pendant que j’étais sous les effets de la torture m’a été dérobée dans mon atelier ce, dans mon logement. Elle était l’une de mes oeuvre les plus significative pour ce qu’elle représentait étant donné qu’elle m’avait jadis servi de protection contre les attaques des armes aux micro-ondes. Son utilisation m’avait servi de protection avant que mes bourreaux ne décident de m’insérer les dispositifs de micro-ondes et de laser en diffusion à l’intérieur du corps pour que je ne puisse plus me protéger de leurs sévices. Avant, ils s’en prenaient à moi en m’attaquant plutôt de l’extérieur. Dans ce cas, les vêtements et les surfaces plates m’étaient très utiles. Mais, après le changement de tactique, cette protection devenait dangereuse car elle comportait des risques de brûlures parce qu’elle se trouvait à emprisonner les micro-ondes qui faisaient bouillir l’eau à l’intérieur du corps.

Ce projet de sculpture me tenais particulièrement à coeur d’autant plus que les matériaux pour la concevoir étaient ceux que j’avais réellement utilisé dans le contexte de la torture vécue par les armes à énergie dirigée. J’avais mis beaucoup d’heures à construire chacune des pièces et je souffrais beaucoup. Elles sont toutes disparues. J’avais acheté plus de 1000 pieds de papier aluminium et de tape à emballer pour fabriquer les différentes parties de cette protection de fortune. Cela avait nécessité une bonne dizaine de couches de feuilles d’aluminium pour arriver à obtenir l’épaisseur nécessaire dont j’avais eu besoin dans les circonstances et pour réaliser ce que je voulais faire de celle-ci ensuite. Chacune des pièces avaient demandé énormément de travail   dans un contexte inhumain de souffrance. L’aluminium avait été d’abord froissé pour assurer une certaine flexibilité et une solidité aux matériaux pour éviter les déchirements lors de la mise en forme. Fabriqués à partir de feuilles d’aluminium collées les unes aux autres avec du tape d’emballage, les feuilles avaient été ensuite superposées pour former plusieurs couches d’épaisseur. Plusieurs morceaux de différentes grandeur et formes avaient été réalisés afin de constituer les matériaux de base de cette sculpture. Certaines parties qui m’avaient servies de  vêtements devaient servir aussi de vêtements pour mon personnage qui, lui, serait fabriqué en broche de poulet. Après avoir fabriqué ce qui servait de tissus, j’avais fabriqué le manteau et le pantalon du personnage en plus des différents morceaux de taille différentes qui n’avaient pas encore été taillés.

Pourquoi avoir volé ce qu’ils voulaient que ce soit perçu comme les folies d’une folle? Ils l’ont fait parce qu’ils ne voulaient pas que le monde voit j’ai dû fabriquer quelque chose pour me protéger contre eux. Celui ou celle qui me la volé verra bien comment cette protection se retournera contre lui ou elle. Car elle porte mon énergie en elle et toute les souffrance que j’ai vécu malgré elle. Elle est imprégnée de mon vécu de victime de torture et l’aluminium est un miroir qui retournera vers son origine les tourments qu’elle a subit. C’est un simple retour à l’envoyeur pour que celui qui creuse un trou pour un autre tombe dedans.

Pendant que j’écrivais le texte qui parle de ma sculpture, mon genou droit a été torturé avec les armes au laser, probablement par Gaston et Marie. Ils ont dû manoeuvrer pour tenter de m’empêcher de marcher et , par le fait même, de poster ma lettre de plainte à la compagnie où je voulais acheter de l’encre sur internet pour mon imprimante. Ils ont tout fait pour m’empêcher d’en commander.

9 août 2011

Harcèlement électronique et corruption de document & gaspillage
Facture reçue de ma compagnie de téléphone cellulaire de près de $400 pour des documents photos et vidéos. En les comptant, j’ai vu qu’il y en avait plus que ceux que j’ai fait. Et, s’il y en avait beaucoup c’est que plus de la moitié ont été corrompus à l’arrivée dans mon courriel alors qu’on pouvait très bien les voir puisque je les avais regardé pour choisir de les envoyer. J’ai appelé Koodo et ai commandé une enquête laquelle je devrai vérifier après 5 jours ouvrables. J’avais aussi un montant non identifié sur ma carte Visa que je devrai encore vérifier.
Harcèlement informatique & redirection
Lorsque j’ai voulu commander des cartouches d’encre pour mon imprimante, toutes les opérations effectuées n’ont pas fonctionné comme normalement elles le devraient. Je les ai recommencé au moins 3 fois pour ensuite appeler au bon numéro indiqué sur le site de Epson Canada. À ce numéro , on ma très mal servi en répondant autre chose qu’aux questions que je posais et on m’a fait niaiser en me disant que je n’avais pas le bon numéro. J’ai donc décidé d’écrire une lettre pendant laquelle on m’a fait toutes sortes de problèmes liés au format. La voici: 

Lettre à Epson
Mardi le 9 août 2011
       
Epson Canada                                
3771, Victoria Park Av.
Toronto, Ontario

Objet: Service à la clientèle

À qui de droit,

La présente est pour vous signaler les difficultés rencontrées pour acheter des produits dans le sur le site Epson Canada. Je suis allée sur le site de Epson Canada pour acheter de l’encre comme j»ai l’habitude de le faire pour mon imprimante «All-in-one Rx680». Mais, lorsque j’ai voulu entrer dans mon compte, le mot de passe ne fonctionnait pas. Alors, j’ai effectué la manoeuvre «Oubli de mot de passe»  pour recevoir un nouveau mot de passe temporaire par courriel. La fenêtre indiquait qu’un nouveau mot de passe avait été envoyé dans mon courriel. Mais, je n’avais rien reçu. Alors, j’ai répété 3 autres fois la même opération. Mais, je n’avais toujours rien reçu. Alors, j’ai décidé d’appeler au numéro 1-800-463-7766 au service de pré-achat indiqué sur le site si l’on désire acheter afin de signaler les difficultés que j’avais et  effectuer l’achat par téléphone si c’étai impossible par internet.

Mais, une femme du nom de Jasmine, me disait que je n’avais pas fait le bon numéro et qu’elle était du soutien technique. Je lui ai expliqué mon problème mais, elle a arrêté  plusieurs fois la conversation pour je ne sais pour quelle raison car elle semblait s’arrêter pour parler avec quelqu’un d’autre. Chaque fois que je lui posais une question, elle me répondait par autre chose et ne répondait ma à ma question. Je lui ai demandé de me  transférer  ou me donner le bon numéro si ce n’était pas le bon. Mais, elle ne m’a pas aidé du tout. Elle m’a finalement mise en attente pour je ne sais quelle raison encore. J’ai donc raccroché et rappelé. Mais, c’était encore la même personne qui ne répondait pas à mes question. J’ai même eu de la difficulté à obtenir son prénom. Elle a fini par me dire de rappeler (au même numéro) à 2 h du matin le lendemain pour avoir quelqu’un qui parle français. Cela, sans jamais me donner le sois-disant bon numéro.

        * De plus, je tiens à vous aviser aussi que toutes les cartouches   d’encre achetées jusqu’à maintenant ont été payées au prix indiqué pour la haute capacité mais que rien n’indiquait cette caractéristique sur l’emballage.

Et, ce n’est malheureusement pas la première fois que j’ai des problèmes à commander par internet. J’avais déjà d’ailleurs signalé les incidents antérieurs datés du 19 avril 2011:

[Incident: 110419-003457] Vérification de commande
[Incident: 110419-005225] Fwd: Epson Order Confirmation
    [Incident: 110419-005226] Fwd: Vérification de commande

Je demande donc d’effectuer des vérifications et de m’en tenir informée.

Bien à vous,

France Quenneville
5422, 16e avenue
Montréal (Québec)
Canada H1X 2S5
_______________________________
Ensuite, dès que j’ai voulu aller sur internet, la connexion a été coupée. J,ai immédiatement appelé mon fournisseur Bell pour parler au soutien technique mais, on m’a mis en attente. J,ai raccroché pour ne pas perdre mon temps. PLus tard, lorsque j’ai voulu imprimer ce que j,avais en mémoire prêt à l’impression, il n’y avait plus rien. Tout avait été effacé!!! J’avais beaucoup de documents en attente d’impression. Et, plusieurs que je pourrai jamais retrouver qui étaient reliés à mes recherches. L’imposteur m’a dit que c’était Benoît qui avait fait ce massacre à mes recherches. Cependant, l’avantage c’est que j’ai pu imprimer ma lettre. Je pourrai donc la poster.

8 août 2011

Torture et privation de sommeil
1h50 J’ai ré-essayé de me coucher mais les micro-ondes étaient beaucoup trop fortes. Je sursautais à tous moments par les aiguilles qui me piquaient et les tissus un peu partout qui me brûlaient. Cela m’empêchait de dormir. La tête me brûlait beaucoup trop. C’était insupportable! Je suis pourtant très fatiguée. Parfois je m’assoupissait mais une aiguille me piquait ou des brûlures se ravivaient fortement. Tout mon corps est à vif par les brûlures fraîches et anciennes du rayonnent. Celui qui ma brûlé avec l’énorme rayon laser m’a complètement défoncé à toute allure comme un malade. Cela ne reviendra jamais! Je vais toujours brûler et mon corps sera toujours hypersensible à la moindre chaleur et au moindre stimuli. Déjà que je faisais de la dysesthésie du côté droit à cause de mon opération, situation neurologique provoquant de la douleur au moindre stimuli normalement indolore.

Mauvais service: 2e Rendez-vous chez le dermatologue
En arrivant à l’accueil, la secrétaire ne semblait pas avoir mon dossier sorti. Elle m’a demandé la date de mon dernier rendez-vous comme pour chercher mon dossier. Normalement, les secrétaires sortent les dossiers des patients vus dans la journée par le médecin. Et lorsque le médecin est arrivé, il n’avait pas l’air de savoir pourquoi j’étais là.

Face au vieillissement prématuré, la fragilité de la peau et l’apparence de chair de poule provenant des brûlures aux micro-ondes effectuées par Marie pour me défigurer, le dermatologue a dit: «Pour vous, c’est normal!»

Torture
En attendant le coup de fil de Cynthia , j’ai tenté de me reposer au salon. Mais, L,imposteur en a profité pour me mettre encore des petites aiguilles à l’emplacement du clitoris. Sa voix se mêlait à mes rêves, mais je l’ai entendu satisfait,  jouir à l’idée que j’allais souffrir beaucoup avec cela. Et, les micro-ondes étaient toujours en marche à l’intérieur de moi. Puis, lorsque j’ai reçu l’appel de ma fille, je me suis brusquement réveillée un sein légèrement déshabillé. Il devait avoir des intentions d’abuser encore de moi. Je crois que non seulement, il joue un double jeu mais qu’il fait de même avec ses acolytes. il est vraiment malade, pervers narcissique et manipulateur. Lorsque je lui ai fait les cartes hier, il affichait des remords comme s’il voulait que la situation change. Mais, en fait , il n’en est rien du tout. Tout est un jeu de destruction dans lequel, ceux qui le font aux autres sont pleinement conscients de ce qu’ils font. Ils sont tous pervers.

MIND CONTROL: Cynthia est venue
On est allé à la banque pour payer ses  comptes mais elle n’avait pas en main tous ses comptes les plus importants.
Elle m’a confirmé que c’était elle qui avait coupé le pain alors que l’imposteur m’avait fait croire que Marie avait appelé les filles de la boulangerie. C’était donc, insidieusement, volontaire de la part de mes Perps pour que j’écrive quelque chose et sois piégée. Torture

Toute la journée, ils ont mis les micro-ondes et le laser en diffusion interne à une assez forte intensité que les petites aiguilles me perforaient le corps un peu partout et que les brûlures étaient exacerbées. Seulement par petites périodes, l’intensité de la diffusion a été légèrement baissée. Je suis très fatiguée parce que mon corps n’a pas de tolérance à l’effort soutenu avec le handicap que je dois vivre avec, je n’ai pas beaucoup dormi, la torture passive est en fonction tout le temps, la douleur m’affaibli et il faut chaud dehors.


7 août 2011

Torture
Lorsque je me suis réveillée ce matin, c’était encore à cause de la douleur. Ils s’étaient mis à m‘empaler  de toutes part, avaient mis les micro-ondes et le laser en diffusion rotatif. Je brûlais.
Pendant que je dormais, ils m’ont défoncé tout le corps avec l’énorme laser. C’est le gars d’à côté selon l’imposteur. Puis après, il s’est rétracté et a dit que c’était Michel. Mais, c’est l’un d’eux pour sûr.  Celui qui a fait cela a profité que j’étais immobilisée par l’hypnose et les gaz paralysant. Ils m’avaient placée dans cet état pour m’asséner des sévices sexuels tels que me mettre les anneaux autour des mamelons après avoir rempli mes seins de petites aiguilles. Après, cela tout mon corps est encore plus douloureux et les brûlures constantes sont plus intenses. L’empalage au laser est devenu lui aussi encore pus douloureux et les dispositifs de torture passive. De plus, les petites aiguilles piquent plus fortement dans les chairs brûlées et molestées à un point que les parties de mon corps sursautent et que la nausée me vient par trop de douleurs.
Lorsque je me suis couchée le soir, ils se mis à m‘empaler de toutes part, ont mis les micro-ondes et le laser en diffusion qui me brûlaient et faisaient rentrer les petites aiguilles plus profondément. J’ai dû me relever car c’était impossible de dormir avec ces douleurs intenses. Cela, bien malgré les tentatives d’endormissement par hypnose.

6 juillet 2011

Ma chatte est morte
Après que ma chatte me soit revenue, elle était toujours en très mauvais état. Je suis allée chez le vétérinaire hier, avec elle, pour son euthanasie. Elle a été torturée jusqu’à provoquer sa mort par les conséquences de celle-ci. Elle n’avait plus aucune chair ni organes ni viscères à partir de la racine de la queue jusqu’aux côtes. Elle avait été toute décharnée même au visage et autour de sa colonne vertébrale. Elle avait un trou à la place du ventre et on pouvait toucher sa colonne vertébrale sous sa peau sur le ventre absent. Elle ne mangeait plus et avait soif mais n’avait probablement rien à l’intérieur pour supporter ce qu’elle ingurgitait. Elle avait développé une septicémie et une pneumonie. Elle était très fiévreuse. La mort fut pour elle un soulagement. Ils ont dû étaler les sévices sur plusieurs semaines car elle a eu des périodes où elle avait de la difficulté à manger. Et puis, pendant une courte période de temps, elle miaulait souvent la nuit sans raison apparente. Ils devaient être en train de la décharner à froid comme ils me font parfois. Mais, le ventre, lui, est disparu tout d’un coup. C’est du sadisme pur! Cela semble avoir été comme causer le plus de souffrance et de dommages possibles. C,est tellement facile pour eux. ILs font cela à distance avec les technologies sans fil et peuvent aller à l’intérieur du corps désintégrer des parties au laser et brûler les autres sans que cela ne paraisse à l’extérieur. C’est de l’horreur!!!

Vols odieux et détérioration des souvenirs
En voulant écouter de la musique parce que j’avais de la peine et j’ai constaté que beaucoup de mes cassettes étaient manquantes dans mes boîtes et que celles qui étaient là, plusieurs avaient été effacées en partie ou enregistrées par dessus. La plupart de mes cassettes sont des montages maison très significatifs. Plusieurs cassettes sont des enregistrements de mes spectacles comme musicienne ou danseuse. D’autres sont des messages de mes êtres chers cachés dans chacune des chansons qui figurent sur la cassette. D’autres sont mes outils de cours de musique ou de chant,  ou bien sont utilisées pour mes pratiques de musique. Certaines autres étaient les musiques des  danses que je faisais dans les groupes auxquels j’ai participé. D,autres encore, étaient carrément des pratiques de musique enregistrées avec d’autre musiciens avec lesquels j’ai joué occasionnellement et dont je n’ai aucun autre souvenir. Beaucoup étaient des souvenirs de moi comme chanteuse, seule ou dans des chorales. Il y a aussi toutes mes compositions de musique et de chansons qui ne sont écrites nulle part ailleurs. C’est la même chose pour les documents que j’ai enregistré de la radio ou les montages réalisés par des amis d’autres culture qui ne se vendent même pas en magasin, ici. Ce sont des souvenirs précieux et importants. Ce ne sont pas que de simples biens matériels qui peuvent se racheter. La plupart de mes cassettes sont des documents inédits de très grande valeur sentimentale et sont irremplaçables. Très peu de cassettes étaient de simples documents achetés. La plupart aussi étaient du matériel professionnel.

4 août 2011

SADISME SANS LIMITE

Torture
Depuis que je suis revenue de mon rendez-vous hier vers 16h, les micro-ondes sous moi diffusent. Peu à peu leur intensité augmentait. Vers 23 heures, elles traversaient de plus en plus très douloureusement tout mon corps. Ils ont dû mettre du purin sur celles-ci comme ils ont l’habitude de le faire pour me provoquer des allergies et plus de douleur car mes sinus commençaient à se congestionner.

Le champ de hautes tensions utilisé pour augmenter encore plus la douleur s’élève à environ 90,000 volts (selon les barems de l’imposteur).

À 3h23, je me suis levée après environ 1/2 heure de tentative de repos. Le CEM (champ électromagnétique) augmentait ma douleur. C’était insupportable! Mon corps rempli de petites aiguilles chaudes qui se font pousser dans la chair plus profondément par les micro-ondes, surtout à l’intérieur des organes génitaux. Les plaies des chairs décharnées se ré-ouvrent. Mon crâne lui, laissé ouvert sur une surface de 10 x7 cm derrière ma tête par mon neuro-chirurgien, laisse passer les micro-ondes et tout est extrêmement douloureux dans mon cerveau. Je prends des chocs électriques partout et je suis très radioactive. Mes pieds décharnés ne supportent pas les décharges électriques ni les micro-ondes qui ouvrent les blessures. Mes dents et mes gencives sont très douloureuses après avoir été exposées au gros rayon de micro-ondes toutes les nuits durant environ 8 h chaque fois par la fille depuis 2 /1/2 ans. Etc.. Etc..

Pierre l’imposteur m’a dit que mes bourreaux ne s’attendaient pas que je survivrais à tout ce qu’ils m’ont fait jusqu’ici, sous-entendant qu’ils m’en avaient autant fait croyant que je me suiciderais bien avant qu’ils se rendent à cet état des choses. Mais, je n’ai jamais eu l’intention de me suicider et si j’en meurs, l’invisible et le caché seront devenus visibles et révélé à la face du monde.

Vers 4 heures, ils recommencent à me jouer dans les organes génitaux comme ils le font tous les jours depuis 2 1/2 ans. Ils rentrent leurs rayons de micro-ondes dans mon vagin et le passent sur ma vulve pour brûler le tout. Je suis finalement allée me coucher malgré tous les dispositifs de torture passive douloureux vers 5h30. Je me suis endormie en tombant de fatigue et avec la diminution progressive de la séquence.




Disparition, cruauté en mon animal de compagnie et cruauté mentale envers moi.
Au matin, j’ai dû annuler mon rendez-vous ainsi que mon transport adapté n’ayant aucun moyen de transporter ma chatte avec mon handicap. Puis, j’ai cherché ma chatte. Mais, je ne l’ai trouvé nulle part. Je l’avais laissé sortir sur le balcon sachant qu’elle n’était pas capable de descendre tout l’escalier dans son état. Je l’ai lassé sortir car elle le demandait. Elle aimait toujours se coucher dans un coin du balcon. Mais, en regardant à l’endroit où elle est habituellement , j’ai vu que l’objet qui était devant avait été déplacé. Il avait complètement été inversé. J,ai tout de suite su que c’était mes Perps qui l’avaient prise. Mais, pour en faire quoi? Je suis allée regarder en bas pour voir s’ils ne l’auraient pas tué et jetée dans les buissons. Mais, je n’ai rien trouvé. J,ai demandé à Pierre via le Voice-to-Skull, il m’a répondu que c’était Marie qui l’avait prise mais sans me dire ce qu’elle en avait fait. Je peux imaginer le pire. S’ils ont été capable de lui désintégrer tout le bas du corps et la chair autour de sa colonne vertébrale, et j’en passe, ils peuvent l’avoir fait encore plus souffrir alors qu’elle agonisait. Hier, Pierre l’imposteur, m’a dit que Marie avait appelé chez le vétérinaire que je devais voir  ce matin pour qu’il ne me donne pas un bon service.

En fin d’après-midi, la chatte était revenue dans son coin habituel. Mais, elle est toujours aussi faible, ne peut pas manger et à peine boire. Elle ne peut pas faire de besoins.

Torture
Cet après midi-j’ai essayé de me reposer. Mais Pierre l’imposteur en a profité pour me mettre encore des petites aiguilles au fond du  vagin, dans toutes les parties génitales, la vessie, l’utérus, les seins, les mamelons, le ventre, la gorge en me disant que c’était le sperme du diable, le dos, le dessus de ma cuisse gauche toute décharnée et qui porte une brûlure à l’eau bouillante qui avait été commandée par Pierre, le siège, les pectoraux, etc. Ils m’ont mis aussi de la térébenthine dans les muqueuses qui me sortaient dans les larmes de peine que je versais pour la perte de ma chatte. Ils avaient fait exprès pour que mes yeux soient douloureux. J’ai de la misère à m’assoir ou me coucher. L’emplacement du clitoris en est rempli et est très douloureux. C’est impossible de se mouvoir sans douleur et les petites aiguilles rentrent dans les sensibilités.

22h: En soirée, ils m’ont planté une trentaine de rayons laser imbibés de térébenthine dans la tête. C’est très douloureux! J’ai la tête comme engourdie douloureusement et selon les mouvements, les douleurs et la pression augmentent avec des élancements.


3 août 2011

Disparition du sac de transport de mon animal de compagnie
Je vais devoir annuler mon rendez-vous de demain car je ne peux pas transporter ma chatte sans ce sac vu mon handicap et que je dois utiliser une canne. Je sais qu’ils ne voulaient pas que j’aille chez le vétérinaire. Cependant, Pierre, l’imposteur m’avait dit que Marie avait téléphoné au vétérinaire afin d’obtenir de lui qu’il ne me donne pas un bon service. J’ai cherché à avoir celui de Cynthia mais, elle ne l’avait plus. J’ai appelé Sam pour qu’il vienne avec moi mais, ma demande n’a pas été très en accueillie. J’ai décidé d’annuler la consultation de jeudi en attendant de trouver une solution pour être capable de l’emmener. C’est urgent! Je crois qu’elle fait une hémorragie interne. J’ai trouvé du sang par terre et dans la baignoire. Pierre m’a dit à plusieurs reprises que c’était lui qui avait demandé de faire cela à ma chatte. Il a dit aussi que c’était Marie et Gaston qui l’avaient torturé. Après, il a dit que c’était Michel qui avait tout fait cela. En fait, ça ne peut être qu’eux : Michel, Marie, Gaston, et Victor. C’est rai que depuis quelques jours Pierre s’est mis aussi à utiliser les  ares à énergie dirigée.Ça peut donc être lui aussi. Il a très bien pu se pratiquer sur la chatte.




2 août 2011

Méfaits de commerçants :Boulangerie «La femme du boulanger»
Après être allée à la  banque avec ma fille. Je suis arrêtée acheter du pain d’avoine et des fromages à la petite boulangerie sur Masson. Une tranche a été coupée à mon insu  après que le pain a été enlevé du présentoir par les vendeuses qui affichaient un sourire pervers et complice pendant que j’attendais au comptoir. J’ai vu la fille se retourner et rire après s’être touchée le nez.
Je savais qu’elle signifiait ma présence et qu’elle fantasmait. Mais, l’autre qui m’a fait payer affichait tout à coup, elle aussi, le même sourire pervers.

En temps normal, je serais retournée échanger le pain et leur faire savoir ce que j’en pense. Mais, je suis à mobilité réduite à cause d’un handicap qui m’oblige à prendre un taxi aller-retour pour me rendre à cet endroit. Cela m’aurait donc coûté beaucoup plus cher que le pain en plus des désagréments occasionnés par cette situation. J’ai donc dû conserver le pain tout en sachant qu’on avait fait exprès pour détériorer cette miche. 

Mais, ce n’est pas un incident isolé. Chaque fois que j’achète quelque chose dans un commerce, que ce soit un service ou un produit, c’est la même chose. Quelque chose se passe. Que ce soit un produit qui est échangé pour un autre qui  est périmé à l’emballage ou la livraison,  des items oubliés volontairement à l’emballage, des erreurs volontaires de sur-facturation et des retardements de tous genres à la caisse, des blocages ou de la  désinformation pour accéder à un service,  etc.

Les commerçants reçoivent l’appel d’un membre du crime organisé ou de la True Justice et commettent un ou plusieurs méfaits sans aucun scrupule à l’égard de la personne ciblée. Et, cela, se passe dans tous les domaines de la vie. C’est le harcèlement perpétré par la communauté au nom de je ne sais quoi. Ils fantasment sûrement sur ce qu’ils croient être vrai à propos des individus ciblés.

1er août 2011

La nuit dernière, j’ai encore vécu une attaque psychotronique au laser pendant que je brûlais aux micro-ondes et à l’énorme laser, instruments de torture passive. C’était le supplice du Pal. On m’empalait de tous les côtés mais cette fois les rayons brûlaient encore plus. Est-ce parce que je suis toute brûlée ou parce qu’ils les ont enduits de térébenthine ou bien les deux? Un empalage m’a été fait dans le cou, du côté gauche. Cela était tellement douloureux que cela m’a complètement réveillée. Auparavant, j’étais dans un demi-sommeil et coupais de temps en temps les rayons.

Ce matin, après une nuit de brûlures à l’énorme rayon laser sous moi accompagné de micro-ondes de d’empalage au rayons laser par Marie et Gaston, je croyais avoir un peu de répit.

Mais, malgré l’intensité baissée, on m’a hypnotisée et paralysée pour me faire des sévices sexuels. On a encore rempli mes organes génitaux de petits brillants (aiguilles très piquantes). c’était apparemment Michel. Après, il faisait comme s’il regrettait et me brûlait les organes génitaux au laser disant qu’il faisait cela pour enlever les petits brillants. C’était la même chose que les autres jours. Selon moi, ce n’est qu’une sorte de protocole de torture incluant le discours de fausse compassion. Plus tard, Pierre l’imposteur m’a dit que pendant que je dormais, il m’avait mis plein de petits brillants au fond de mon vagin.

15h30 J’ai eu un dégât d’eau dans la cuisine. Le lavabo a débordé alors que je faisais couler l’eau de vaisselle. J’espérais que rien n’avait coulé en bas. Alors j’ai demandé aux cartes et j’ai vu qu’il n’y avait pas d’eau qui s’était rendu jusque chez les voisins d’en bas. Mais, j’ai vu qu’il y avait un danger lié à l’électricité et qu’il y avait des affaires en justice ainsi que des arrestations. Dans mes visions j’ai vu qu’il y avait danger de cour-circuit ou de feu lié à l’eau et l’électricité. J’ai songé à l’installation du dispositif qui envoie le laser, les micro-ondes etc. dans l’entre-plancher. Il doit y avoir aussi des fils électriques qui peuvent traîner dans l’eau qui peut avoir coulé. De plus, ces engins, sur sensor, doivent utiliser énormément d’électricité. Il y a beaucoup de charge électriques et de radio-activité. Moi-même, j’en suis souvent chargée et je prend des chocs électriques avec leur instruments de torture. C’est extrêmement dangereux!

Depuis que j’avais parlé de ce dégât, je me faisais piquer au Mosquito laser dans les orteils. Cela était le signe que j’tais tombée pile en parlant des installations dangereuses dans l’entre-plancher.

Bris et intrusion illégale de domicile
Ils ont décollé et ouvert les deux talons de mes sandales neuves Avon.

31 juillet 2011

Torture
Ce matin vers 9h, après une nuit intense de micro-ondes et du laser en diffusion sous moi,  Pierre l’imposteur s’est mis à m’insérer des petits brillants plein la vulve, le vagin, les seins les fesses et l’emplacement du clitoris après m’avoir hypnotisée. Il m’a mis le laser dans le front et j’ai très mal depuis. Ensuite, j’ai parlé avec Benoît, son ami parce qu’il me parlait avec une telle proximité, que je me suis complètement immobilisée. Je le ressentais très fort. Alors, j’ai échangé quelques mots avec lui pendant un moment. L’imposteur m’a dit qu’il m’avait parlé dans le but de m’hypnotiser et me faire des choses sexuelles après. Mais, il est resté stupéfait de la conversation que nous avons eue. Je lui avais parlé des visions que j’avais à ce moment-là à propos de son affinité avec la mer et du voilier que je voyais. Il semble bien que je vois ce que les autres voient dans leur tête avec mes dons de télépathie naturelle. Il est donc parti au lieu d’abuser de moi selon ses plans. J’étais incapable de me lever tellement j’étais affaiblie par toute la torture. J’ai dû circuler avec la marchette. Après, Marie s’est mise à m’empaler. Mais, ça faisait très mal avec les petits brillants. Elle a semblé reporter ses projets.

Après, je me suis levée pas longtemps, car je ne filais pas trop. Pendant que je dormais, disait l’imposteur, ils avaient pris des photos de moi qui dormait afin de réaliser des truquages de pédophilie. Cela me fera des preuves supplémentaires de leur perversité. Marie avait mis des photos de bébé en guise de mirages dans mes rêves. Elle espérait, selon son fantasme, que j’agisse en pédophile.

Je me suis donc recouchée encore une fois vers 3 h, et immédiatement, Pierre l’imposteur m’a hypnotisée. Michel s’est mis, à son tour, à me mettre des petits brillants partout dans le corps mais surtout dans les organes génitaux et les seins. Il a ajouté de la térébenthine pour m’échauffer le corps et de l’extasie pour augmenter mes sensations. C’était clair que c’était pour me faire très mal bien qu’il prétendait encore qu’il me ferait jouir. Tous les jours , ils me font des sévices sexuels et en prétendant la même chose, et ils s’acharnent. Alors, ils ont ajouté des micro-ondes. Les aiguilles s’enfonçaient dans ma chair et j’étais piégée. Je ne pouvais plus bouger, le moindre mouvement m’était pénible. Je suis restée ainsi pendant des heures, jusqu’à ce que l’énorme laser commence à me désintégrer.


20h Alors que j’étais toujours immobilisée sur la causeuse, j’ai ressenti une décharge électrique dans mon pied gauche. Il avait été activé pour que le sensor puisse le détecter. Puis, l’énorme laser avait commencé à diffuser sous moi.  Peu de temps après, j’ai bougé légèrement  la jambe droite et la sensation du laser s’est intensifié. Le mouvement avait été détecté par le dispositif programmé pour intensifier la puissance à chaque premier mouvement d’une période donnée et surtout après un temps d’immobilisation. J’étais donc en train de me faire désintégrer au laser par les organes génitaux. Je ressentais le rayon traverser mon corps jusqu’au haut de ma vulve. Les brûlures se faisaient parfois ressentir comme des pointes allongée et coupantes. Cependant, un vent froid accompagnait ces sensations de brûlures, comme pour que l’effet soit maximal mais moins ressenti. Il avait dû accompagner le faisceau laser d’un gaz paralysant pour m’immobiliser en même temps en douce. Puis, j’ai fini par me lever doucement et le dispositif contenant ce laser incluant la fraîcheur était toujours sous moi. C’est le comble de la perversité: désintégrer une personne à son insu, chaque jour,  et sans que cela ne paraisse par ses organes génitaux. Cela dure depuis environ 2 mois. Quel sadique! Il n’y a que la True Justice pour perpétrer de telles barbaries. La gars d’à côté est un psychopathe père d’une famille qu’il utilise comme couverture.

L’un de mes tortionnaires, probablement Michel, a mis le gros rayon de micro-ondes diffus sur ma vulve pour tenter de m’exciter pendant que j’allais à la toilette.

21h L’énorme laser a augmenté son intensité. Il a continué à diffuser pendant des heures. Mes pieds brûlaient et je ressentais les effets jusque dans la tête. Les petits brillants dans mon corps me faisaient des aiguilles chaudes pénétrant dans mes chairs ici et là. J’avais aussi mal aux dents et aux gencives. J’avais des chaleurs et ne filait pas trop encore.

J’ai constaté des nouveaux endroits décharnés sur le front et les temps. Ces marques portent à leur côté, la signature «V» pour Victor. Puis, j’en ai d’autres, des ronds par exemple sur la paupière qui ressemblent à ceux de Marie.

22h15 L’énorme laser avait encore augmenté d’intensité. J’étais encore très fatiguée. Les brûlures traversent tout le corps et sont ressenties et dans le haut du dos et la tête. Ils en veulent à ma tête. L’imposteur l’a brûlée deux jours de suite prétextant des erreurs. Mes jambes, mes bras, mon dos, mon ventre, ma tête et surtout mes organes génitaux brûlent. Je suis défoncée de partout. le rayon sort par le haut de mon corps. Les petits brillants et les brûlures augmentent d’intensité aussi.
23h45 Autre augmentation de l’intensité de l’énorme laser. Mes organes génitaux tout brûlés font très mal.

30 juillet 2011
Torture
Les tortionnaires ont mis le gros rayon de micro-ondes avec un gaz paralysant directement dans le vagin pendant que j’allais à la toilette. Toute la semaine, les gars ont mis l'emphase sur les sévices sexuels. Brûlures aux micro-ondes et laser, petits brillants et térébenthine dans les organes génitaux. Ils fantasmaient sur l'exsudat sécrété par le corps pour guérir les blessures ignorant ce fait et prenant cela pour de l'excitation sexuelle. Ils s'étaient mis dans la tête de me faire jouir à tout prix. Mais aucun n'a réussi car ils avaient déjà tout enlevé qui aurait pu provoquer les orgasmes qu'ils fantasmaient. Alors, ayant tout essayé et que rien n'y faisait, ils ont décidé de me mettre plein d'aiguilles sous la peau de la vulve, à l'emplacement du clitoris, dans le vagin et dans les mamelons, cela à plusieurs reprises chaque jour. Ils ont même fabriqué des anneaux avec des rayons gamma flexibles (parce qu'invisibles) et reconstitué un faux clitoris en mettant un anneau autour d'un amas de chair en plus d,en avoir mis autour des mamelons.
Ensuite, leur fantasme était de me faire jouir au maximum pour que les petites aiguilles rentrent encore plus profondément dans les parties sexuelles les plus sensibles alors que je serais en plein orgasme.
Après avoir lu combien ils avaient l'air niaiseux, l'un d'eux a dit qu'il commençait à vouloir me tuer. Hier et avant-hier, c'est l'imposteur qui parlait de me tuer. Il disait hier qu'il se suiciderait et m'emporterait avec lui.
Ils m'ont mis des rayons et des petites aiguilles dans la tête après me l’avoir brûlée pour la ...nième fois.

Le fou d’à côté s’est mis à essayer de me désintégrer avec son énorme laser de 50 cm de diamètre et plus qu’il prend pour son pénis. Il me l’a rentré dans le vagin et m’a toute brûlé par dessus les brûlures antérieures et les petites aiguilles (petits brillants) que les autres (Pierre, Michel et Benoît) m’ont mises en quantité industrielle. C,est ce qui m’a réveillé du sommeil hypnotique  que Pierre m’avait fait sombrer.  Ensuite, Gaston le pervers m’a mis son gros rayon laser dans le dos et sur ma crâniectomie qui laisse mon cervelet sans protection. C’est son habitude de viser à cet endroit spécifiquement. Et le gars, d’à côté , lui, a mis son énorme laser sous moi. Pendant ce temps, les autres, me mettaient leur laser et leur faisceau armé de micro-ondes sur la vulve et rentraient dans mon vagin.

Violence à mon animal domestique
Vers 13h, je suis allée prendre un café. J’ai donné à manger à la chatte. Je me suis rappelé qu’elle était très maigre mais d’une façon peu commune. En regardant et touchant son ventre, j’avais constaté ce matin qu’on avait dû lui désintégrer tous les organes et les viscères dans son ventre. De plus, sa tête état comme coupé au couteau. On l’avait décharné et lui avait passé le laser sur le côté de la face. Après avoir vu cela, j’ai compris que le gars de la True Justice était en train de me faire la même chose. Non seulement, lui et ses acolytes ont désintégré mon clitoris et la majeure partie des mes petites lèvres mais ils ont enlevé la majeure partie de la chair sous mes grandes lèvres et les muscles de dessous jusqu’au rectum. Ils ont enlevé des tranches de chair de mon mont de vénus jusque sur le bas ventre. Cela produit un trou dans lequel la peau de mes grandes lèvres s’enfoncent. Je n’ai plus non plus de muscles pour aller à la selle. Je dois pousser le transit intestinal à la main si les selles sont le moindrement dures, ce qui arrive lorsqu’ils me mettent des petits brillants. Car, dans cette circonstance, ils s’attendent que mes selles dures poussent sur les petits brillants (aiguilles chaudes) pour qu’ils entrent dans mes hémorroïdes enflées et que cela me fasse encore plus mal.

Brûlée aux organes génitaux
En après-midi,  je suis allée m’allonger au salon  parce que je n’avais pas dormi en dehors des épisodes d’hypnose. Mais, ils ne m’ont pas laissée me reposer. Ils m’ont paralysée avec des gaz, hypnotisée via le V2K, enduite d’un produit un peu frais pour me rendre plus sensible, stimulée à la vulve avec le gros rayon de micro-ondes, puis un rayon laser à énergie dirigée avec un faisceau d’environ 2 cm de diamètre s’est enfoncé dans l’emplacement de mon clitoris. La douleur s’intensifiait peu à peu jusqu’à ce que ça soit insupportable et que mes larmes commencent à couler. J’ai poussé quelques petits gémissement. la brûlure était concentrée au même endroit. Je sentais le rayon traverser le devant de mon centre. La nausée me montait dans le ventre. Mais, je ne pouvais pas bouger tout comme dans les mauvais rêves que je faisais souvent. J’avais tout le bas du corps paralysé à partir des seins. J’étais affaiblis et j’ai eu du mal à me déprendre de cette position.  À plusieurs reprises j’ai ressenti le rayon laser me passer dans le visage. Cela provenait du rayon de la région génitale qui traversait tout mon corps pour arriver là. J’étais déjà toute défoncée par les multiples sévices par rayonnement.

Je sais que c’était Pierre qui essayait de me faire jouir. Mais, il m’a dit qu’il voulait me faire mal. Il disait ne pas savoir pourquoi. Hier , il m’a fait quelque chose de semblable mais il s’était arrêté avant que cela n’arrive à ce point. Et, avant-hier, il parlait de se suicider mais de m’emporter avec lui. Il n’avait pas l’habitude de ces armes. Mais, je crois qu’on lui avait laissé le loisir de s’en servir pour son anniversaire.

17h 45
Après un appel à ma mère pour l’aviser de ce qui venait de se passer, j’ai essayé de me recoucher étant trop affaiblie par la douleur et ayant trop de difficulté à rester debout. Mais, les micro-ondes étaient sous moi et je ressentais le vent du laser se diriger vers mes organes génitaux. C’était le gars d’à côté qui, dans son sadisme, en profitait pour tenter de me désintégrer par  mes parties basses. N’ayant pas d’autre choix que de rester en place vu mon état, je suis allée chercher mon ordinateur pour écrire ces lignes. Mais, tout le temps que j’étais là, je sentais le bas de mon corps continuer à brûler. Je sentais par moment, le rayon entrer par mon rectum. Et, je passais le petit miroir pour couper le rayon de peine et misère car, mon siège était encore un peu paralysé. Je ressentais son énorme rayon laser me traverser les chairs et augmenter mes brûlures. Je savais que son intention était de faire disparaître le contenu du bas de mon corps. Toute la région génitale et mon rectum était à vif mais rien ne paraissait au dehors. Je savais pas expérience que j’étais brûlée au deuxième et troisième degré. Les CEM étaient aussi très forts car mes acouphènes envahissaient, presque aussi forts que tout le reste, mon espace auditif. Mon corps sursautait encore de ces moments de torture active.

Vers 19 h, je suis toujours assise sur ma causeuse devant mon ordinateur et mes fesses sont engourdies par les micro-ondes et le laser. Je ressens l’exsudat de ma vulve brûlée couler de temps en temps. Cela produit une certaine fraîcheur mais la douleur des brûlures l’emportent sur tout le reste. J’ai une envie. Mais, je ne sais pas si je vais réussir à uriner vu ma vessie neurogène qui ne se vide jamais complètement et à cause de laquelle je dois pousser comme si j’étais très constipée pou arriver à sortir un peu d’urine. Avec les douleurs, je manque de force pour pousser.

Je me suis mise à entendre une des pièces de mon CD de transformation 2010 dans laquelle on entend un homme faire des sons rituels à la manière d’un chaman. Cette semaine, ils m’ont fait écouter ce CD à plusieurs reprises. n même temps, les micro-ondes et le laser ont augmenté d’intensité et j’ai ressenti une pression sur mes organes génitaux. Ils ont sûrement des intentions car je ressens aussi de la chaleur. Ça me faisait mal à mes brûlures.


29 juillet 2011
Encore des hypnoses suivi de sévices sexuels.

28 juillet 2011

Torture
La journée d’aujourd’hui ressemble à celle des trois derniers jours. On ma rempli de petits brillants dans les organes génitaux et surtout dans la vulve et à l’emplacement du clitoris, et on m’a hypnotisé et paralysé avec des gaz pour me brûler les organes génitaux avec le laser et les micro-ondes tout en disant qu’on voulait me faire jouir à tout prix. La différence aujourd’hui c’est que Pierre en a fait une sorte de rituel satanique après lequel les autres devaient passer un à un pour me brûler les organes génitaux à leur tour simulant un rituel sexuel. Il m’a aussi inséré fabriqué une sorte de clitoris artificiel avec un anneau de rayon gamma dans lequel il a mis des petits brillants supplémentaires pour simuler une excitation par l’écoulement de l’exsudat dû aux blessures des chairs molestées par les petits brillants. Il a placé de ces anneaux autour de mes mamelons avant et après avoir mis des petits brillants à l’intérieur. De la même façon que pour le clitoris artificiel, l’exsudat coulait de ceux-ci. Cela semblait l’exciter.

Dès que j’avais le malheur de me réveiller à cause des douleurs, je tentais de m’échapper. Mais immédiatement Pierre me rendormait (hypnotisait). J’ouvrais à peine les yeux qu’ils se refermaient en même temps que je me rendormais profondément. D’ailleurs, je ne pouvais pas m’échapper car j’étais paralysée. Mais, j’essayais de couper les rayons avec mon petit miroir et de bouger un peu.  Pendant qu’il me brûlait les organes génitaux, Pierre a envoyé le rayon laser jusque dans ma tête.  J’ai donc la tête toute brûlée. Ensuite, ils ont augmenté les micro-ondes, ce qui fait que j’ai dû me lever ne pouvant plus rester là une fois la paralysie disparue. Cependant, j’ai manqué de perdre conscience à plusieurs reprises. Je crois que ce sont les brûlures à la tête en plus de celles aux organes génitaux. Et puis, cela sans compter les douleurs causées par les petits brillants partout dans le corps mais surtout à la vulve.

Marie m’a lancé une poignée de petits brillants au visage. J’ai ressenti les aiguilles rentrer dans ma peau et j’ai vu l’infection que cela a causé sur ma joue gauche qui avait des petits boutons et des points noirs piquants que j’ai dû enlever parce qu’ils faisaient mal. J’ai tout de suite passé un exfoliant pour nettoyer ma peau. Malheureusement, je ne peux pas faire cela à l’intérieur de mon corps. Car, j’ai bien eu des petits brillants en quantité industrielle dans le corps et surtout dans les organes génitaux ces derniers jours.

Qui fait ça? Des membres de la gang 197 Masson, des Hell’s et des membres de leur ailes jeunesse qui font partie des deux groupes.

27 juillet 2011
Torture
 Ça fait deux journées complètes, que je dors pendant le jour. Pierre, l’imposteur, m’a hypnotisé pour que les gars me fasse la job pendant que je dormais. Deux nouveaux bozos s’en sont donné à coeur joie sur mon corps pendant que je dormais, hier et aujourd’hui. Ils n’ont pas pu s’empêcher de me remplir le corps de petits brillants à leur tour, insistant sur les organes génitaux, évidemment. Michel, s’étant joint à aux aujourd’hui, l’imposteur a dit qu’il avait presque réussi à me faire jouir, cette fois encore. Ils essaient toujours puisque Pierre, l’imposteur, leur a fait croire que j’étais capable de jouir sans clitoris. Alors, ils essaient tout le temps.

Gang Stalking: Disparitions
DISPARU de mon tiroir : Un DVD que j'avais fait venir d'Espagne au canada parce que je suis musicienne percussionniste Flamenco  http://www.esflamenco.com/product/producto.php?language=en&id=45610184 L'imposteur m'a dit que c'était Michel qui me l'avait volé lors d'une intrusion illégale de domicile. Il l'a probablement donné à sa blonde...
22 juillet 2011 Canicule

Gang Stalking: retardements, mauvais service et railleries au magasin
Vers l’heure du souper, je suis allée à la fruiterie non loin de l’endroit où je devais me rendre. Lorsque je suis passée à la caisse, la caissière se touchant le nez a fait une erreur à la hausse sur le montant de ma commande. Elle a dû recommencer à nouveau. Cela m’a retardé. Je lui ai dit que ce n’était pas la première fois qu’on faisait des erreurs avec mes achats, qu’une fois on avait même fait une erreur de 400$ et que je n’avais pas l’intention que cela se reproduise. Cette fois-là, j’avais été retardé très longtemps à cause de cela. Je ne lui ai pas dit que c’était à ce même magasin que cela s’était produit.

Lorsque j’étais sur le point de quitter avec mes paquets, j’ai demandé à la caissière de m’appeler un taxi. Comme je suis handicapée et avec une canne, je ne pouvais pas transporter les paquets. Ignorant ce fait, elle m’a dit d’aller en chercher un au coin. Je lui ai dit que je ne pouvais pas. Mais, elle insistait pour que je’y aille et me disait de laisser tous mes paquets dans son magasin.  J’avais en tout 5 sacs pesants. J’étais déconcertée, car elle avait l’air de se foutre carrément de moi tout autant que de mes paquets. En plus d’être à mobilité réduite, j’étais souffrante. De plus, je n’avais pas envie de laisser quoi que ce soit sous la garde de quelqu’un avec une telle attitude.

Tout le temps que j’étais dans son environnement, elle se poignait le nez sans arrêt de façon très indiscrète et avec loquacité. Elle devait sûrement être en train de signifier ma présence, comme le font tous les Perps qui participent au harcèlement par la communauté. Pendant qu’elle étirait le temps sans m’apporter son aide, un client à la caisse s’impatientait bien qu’il semblait s’amuser de la situation. Il l’a donc sollicité pour  qu’elle s’occupe de lui avec ses achats sans égards pour moi. Elle m’a donc immédiatement laissé tomber tout en me mettant le téléphone dans la main. Non seulement, elle n’a pas appelé de taxi mais elle continuait à rire disant ne pas connaître de numéro de téléphone.

L’appareil en main, j’ai appelé une compagnie de taxi qui n’était pas du coin. Elle a eu l’air surprise de voir que j’avais réussi à appeler quelqu’un malgré tout. Cependant, je n’avais aucune adresse à donner.  Et, pendant que mon interlocutrice attendait à l’autre bout du fil, la caissière raillait avec les autres clients à la caisse en disant qu’elle ne savait pas l’adresse. Oh! Elle a bien fini par me  la donner, mais c’était en s’esclaffant au milieu des sarcasmes.

J’ai dû attendre mon taxi tout en  écoutant ces moqueries juste à côté de moi. Et, lorsque celui-ci fut arrivé,  j’ai dû demander de l’aide à un autre client au moins pour me tenir la porte. Mais, personne ne m’a jamais aidé avec mes 5 gros paquets que je devais tenir d’une seule main parce que j’avais la canne de l’autre. De plus, le taxi s’était stationné assez loin. J’ai donc dû marcher un bout, à la vue de tous les passants, de peine et misère avec tout cela. On ne peut pas dire qu’ils ne m’avaient pas vu car, aucun d’entre eux n’avait pourtant oublié de faire ses signaux pour signifier ma présence.

En revenant chez moi, mes tortionnaires sachant dans quelle condition physique je me trouvais pour faire ces commissions m’ont dit que c’était eux qui avaient appelé la caissière juste avant que je me présente au magasin.


21 juillet 2011 Canicule à 46 degrés (avec facteur humidex)

Mind Control
Mes Perps n’aiment pas voir des enfants dans mon champ de vision car ils fantasment sur les truquages  dégradants qu’ils ont fait de moi avec des enfants.
Torture en pleine canicule
Je n’ai pas pu dormir de la nuit. Je me suis endormie le matin, il faisait clair, et me suis réveillée vers 10h30. Ceci, parce qu’encore ils ont mis l’énorme laser sous moi, me brûlant principalement les organes génitaux. Ils avaient mis aussi, en même temps, les gros rayons de micro-ondes et laser à l’intérieur de mon corps. J’ai le bas du corps très douloureux et les organes génitaux en feu. Je suis fatiguée et la chaleur m’accable. Ils me rentrent leurs rayons dans le rectum et m’empalent dans les hémorroïdes remplis de petits brillants.
Méfaits de services
L’imposteur n’a cessé de répéter que je «n’étais tellement pas comme il avait dit que j’étais» voulant signifier aux autres de changer de tactique parce que je ne suis pas sortie pour aller au magasin alors qu’ils avaient prévu me causer des problèmes pour trouver ce que j’aurais cherché comme nourriture. Ils avaient surement déjà payé le commis du magasin où je pensais aller.
Intrusions de domicile: détérioration de vêtements
J’ai voulu mettre mon nouveau petit top bleu pour les journées chaudes que je n’avais jamais encore porté et , en le sortant du tiroir, j’ai vu tout de suite qu’il avait été taché. C’est sûrement le fait de Marie qui fouille dans toutes mes affaires lors de ses intrusions chez moi.
Harcèlement informatique
Ils ont tout fait pour que je n’aie pas accès à l’internet sans fil et que je sois obligé de travailler dans une pièce qui n’est pas climatisée.

20 juillet 2011 Canicule à 41 degrés

Harcèlement électronique/informatique
Alors que j’avais fais de petites vidéos du harcèlement électronique au salon, lorsque je l’ai ai transféré sur ma carte SD , les documents paraissaient encore sur mon cellulaire et puis quelques secondes plus tard, ils sont disparus. Puis, ceux que j’ai envoyé dans on courriel, la plupart sauf un ont été noircis. On ne pouvait plus rien voir de leur contenu. J’en ai pris un autre et l’ai envoyé dans mon courriel mais juste aven qu’il n’arrive et dans la seconde, mon internet a été coupé. De plus, pour la reconnecter, mon mot de passe WEP a été effacé alors qu’il se mettait toujours automatiquement depuis que j’avais appelé Bell. J’avais finalement rentré on WEP et cela a fonctionné quelques secondes (bon mot de passe) mais tout à coup le symbole affichait un point d’exclamation dedans et c’était bien mon nom de réseau «showstopper1»  qui était sélectionné alors que les fois où ça ne fonctionnait pas le nom de réseau sélectionné à mon insu était «Victor».

Torture
Depuis minuit, l’énorme  laser  en diffusion est sous moi en plus des autres dispositifs ( micro-ondes et laser en diffusion interne, CEM, etc.) et me fait rentrer les petits brillants profondément dans mes chairs molestées. L’Imposteur ose me dire que marie pleure parce que je lui fais des problèmes. Je dois lui remettre les pendules à l’heure, à savoir que ce sont eux qui me font des problèmes et qu’il est temps qu’ils se fassent arrêter pour ce qu’ils me font à moi et ma famille. Depuis 2h, ils ont augmenté la puissance de l’énorme laser sous moi et des gros laser et micro-ondes internes.  Il est 3h55 du matin, tout mon corps brûle et fait très mal. Les ondes poussent les petits brillants dans mes chairs de tout mon corps. Et, l’intérieur de ma tête me fait mal avec les petits brillants qui s’enfoncent dans ma chair molestée arrosée de térébenthine pour augmenter la douleur. Ils ont mis des petits brillants (mica concassé avec sable) à l’intérieur  des cavitées décharnées pour qu’ils s’enfoncent dans la chair brûlée et molestée et que cela devienne encore plus douloureux. Puis, ces derniers renfonçaient encore plus comme des grosses aiguilles chaudes lorsqu’ils ont ajouté, quotidiennement, les micro-ondes et laser internes en diffusion. Plus tard, ils ont ajouté encore un énorme laser, de 50 cm de diamètre minimum, sous moi.

Mes hémorroïdes sont pleines de petits brillants et a vulve aussi. Ça fait très mal!



Torture
Pendant ce temps, ils ont augmenté l’intensité des dispositifs de torture passive (énorme rayon laser, laser et micro-ondes internes, CEM, etc,) à un nouveau si élevé que je ne pouvais pas toucher par terre sans prendre des chocs. D’ailleurs, j’en prenais dans tout mon corps très forts. Les acouphènes avaient aussi beaucoup augmenté. C’était très douloureux! Mon corps commence à être engourdi. Cela ressemble aux folies meurtrières de la True Justice. (Victor, Gaston).

14h15 Le gros pervers d'ex-voisin d'en face continue de me mettre l'énorme rayon laser de 50 cm de diamètre sous mon siège s'imaginant que c'est son  pénis. Le laser et les micro-ondes internes continuent aussi. Les petits brillants me rentrent comme des aiguilles plus ou moins grosses dans mes chars molestées. C’est la CANICULE!!! Il fait plus de 40degrés C avec le facteur humidex.

Gang Stalking
L’imposteur avoue qu’il a tout fait pour que je me retrouve sous la torture afin de satisfaire ses fantasmes sexuels. L’écriture est mon seul moyen pour dévoiler ce que je vis et faire comprendre que je ne suis pas folle.

19 juillet 2011

Cruauté mentale
00h34 L’imposteur m‘a dit que Gaston voulait me mutiler de façon à ce que les autres croient que je l’ai fait moi-même.

Vol odieux
11h11 Je me suis acheté de nouvelles ballerines hier en remplacement des deux paires qui m’ont été détériorées par mes Perps. Cependant, lorsque les chaussures sont nouvelles, elles ont tendance à me blesser. Alors, j,avais acheté la semaine dernière des coussins pour mes talons parce que mes tortionnaires me les avaient décharnés, justement pour que je ressente de la douleur à porter des chaussures. Et, devinez quoi? Ce matin, après avoir enfilé mes nouvelles chaussures, j’ai pensé à me mettre ces coussins car elles me faisaient mal. En allant voir où j’avais rangé mes coussins, une boîte de d’un autre produit remplaçait ma boîte de coussins pour talons. C’est Pierre qui voit par le biais de mes yeux grâce aux technologies du Mind Control qui avait vu où je les avais rangé et qui a dit à ceux qui sont introduits illégalement chez moi pour perpétrer leurs méfaits. C’est odieux! D’autant plus qu’il connait l’état de mes pieds molestés, de mes finances quasiment nulles, et de ma mobilité réduite pour me déplacer et retourner acheter d’autres coussins pour mes pieds.

Intrusion de domicile
J’ai retrouvé une coupe de verre couchée dan une armoire où jamais je ne l’aurais mise. Et, dans l’armoire où elle aurait dû être un produit pour faire des drinks a été placé parmi les verres comme pour remplir l’espace laissé par ce qui a été dérobé. Il manque des verres, c’est clair! Ils n’ont pas dû aimé que fasse une dégustation des liqueurs que j’avais faites avec mon livreur de pharmacie.

Torture
Cette nuit, ils ont mis le laser en diffusion interne et sous moi.

À 22h, ils ont augmenté considérablement les micro-ondes internes en diffusion pour me faire encore plus mal avec les petits brillants. Ils ont mis aussi le laser en diffusion interne et sous moi. Les CEM sont forts et les acouphènes aussi. J’ai des petits brillants dans les muscles et nerfs des yeux, dans le dos pour queça me fasse mal lorsque je m’appuie, dans la pulpe des gros orteils décharnés, sous les pieds décharnés aussi et qui font très mal.

Quelques grains de sable qui sont injectés avec les miettes de mica, petits brillants internes, sortent par les yeux avec les larmes. Les petits brillants eux rentrent dans les chairs et font comme des aiguilles ou des morceaux de verre concassé qui déchirent et accrochent douloureusement tout sur leur passage. Les parties les plus douloureuses sont celles où, ils sont en concentration plus importantes, c’est-à-dire dans les organes génitaux (la tête, le vagin, sous l’emplacement du clitoris, le rectum et dans les hémorroïdes, le bout des doigts, et toutes les parties décharnées et brûlées au laser et aux micro-ondes).



Harcèlement informatique
Michel, comme les autres, ferme les fenêtres ouvertes dans lesquelles je travaille pour me retarder en devant faire une série d’opérations pour tout ré-ouvir et perdre ce que j’étais en train de faire et peut-être aussi pour que je ne vois pas les manoeuvres qu’il a faites pour me nuire, ex: effacer ce que je viens de publier.

Commerces: mauvais service
Dans un magasin de linge, au Centre d’achats Pi IX, nous tions cesés avoir un rabais avec la carte de membre, la caissière nous en a parlé mais elle ne l’a pas mis. Elle a barré un montant de 20$ qui je crois état le rabais qu’elle devait me donner. Elle a proposé différentes choses autour de ce rabais sans finalement nous le donner.

18 juillet 2011

Torture et privation de sommeil
Pendant la nuit, ils ont rempli mon corps de petits brillants. Ils savaient que je devais aller faire des commissions avec ma fille. Ils en ont mis principalement dans mes organes génitaux et dans ma tête, dans mes mains et sous mes pieds et dans mes orteils. Je n’i pas pu dormir de la nuit parce que ça me faisait trop mal avec en plus les micro-ondes qui faisaient rentrer les petits brillants dans mes chairs brûlées et molestées. Et, comme d’habitude, les nombreuses parties décharnées étaient plus douloureuses. Ensuite , ils m’ont mis de la térébenthine partout. Je ne pouvais plus bouger. Je suis restée ainsi pendant des heures sans pouvoir dormir à cause de la douleur.

Entourage ciblé
Ma mère m’appelé ce matin. Elle m’a raconté combien ils la maltraitent dans son CHSLD. Elle avait vu mon frère hier. Il a fait un séjour à l’hôpital pour avoir  eu du mal à effectuer des tâches simples dans le bon ordre. Sans me donner de détails, elle m’a dit qu’il a été maltraité à l’hôpital.
Lui, a son tour , a donné des nouvelles de mon frère Denis qui dans sa convalescence est obligé de terminer sa maison dans les 30 jours sous peine de voir le financement de sa maison annulé par la banque. Toute la famille est ciblée. Et, c’est pire depuis le décès de mon père d’une mort suspecte.

Harcèlement informatique ( Déni de services, harcèlement et cyber-intimidation)
Comme à chaque fois que je vais sur internet, ils bloquaient les fonctions normales d’usage (Copier/coller,  et effaçaient les messages que je laissais sur Facebook. Ils usurpaient l’identité de mes amis Facebook pour laisser des messages qui démolissaient ce que je disais et me dénigraient. ( Gaston pour Roberto et Marie pour Francesca, Marika, etc.)

17 juillet 2011

Torture
Toute la nuit, ils ont mis l’énorme  laser (50 cm diam.) sous moi dirigé vers mon siège , là où j’ai des hémorroïdes externes très douloureuses. (Pendant que j’écrivais ces lignes, l’un d’eux (Gaston) m’a planté son rayon Mosquito laser dans les hémorroïdes.) Ils ont mis aussi le gros rayon laser et de micro-ondes en diffusion à l’intérieur de moi. Cela diffusait dans tout mon corps jusque dans ma tête. Ils m’empalaient aussi avec leurs lasers. Et, comme d’habitude, je réussissais à couper quelques rayons et ils en remettaient. Puis, les vibrations se faisaient sentir simultanément aux brûlures et aux chocs électriques. On pouvait entendre le grondement du moteur du magnétron ainsi que les bourdonnements d’oreilles dûs aux CEM très fort. À 6h40 du matin, j’entendis le Mosquito Laser. C’était sûrement le gars d’à côté qui cherchait encore à me décharner. Le matin, Michel m’a planté le Mosquito laser dans le pied et le soir c’est Gaston qui me l’a planté dans l’os du gros orteil pour me faire très mal. Ils n’ont pas cessé de m’empaler toute la journée en intensifiant graduellement. Marie m’a mis de la térébenthine dans les hémorroïdes externe en plus des rayons qu’ils ont planté à cet endroit pour me faire encore plus mal. Ils m’ont aussi planté des rayons partout et surtout dans la tête mais aussi ailleurs. Ils ne lâchent pas mes hémorroïdes. 

Privation de sommeil et symptômes
J’ai essayé de me coucher vers 1 h du matin mais la douleur était trop forte en général et surtout à mon cervelet car je n’ai pas d’os derrière la tête. Ça me faisait très mal. J’avais le côté droit de la tête très douloureux avec un léger engourdissement. Les gencives aussi, l’oreille et le font me faisaient mal. De plus, à plusieurs endroits de mon corps je ressens les brûlures du laser qui a défoncé complètement mon corps. J’ai d’ailleurs plusieurs marques visibles à l’extérieur. Cela se présente comme des ecchymoses qui brûlent en profondeur. Je me suis donc levée et suis allée sur l’ordinateur. J’ai dénoncé  le harcèlement fait sur une citoyenne du quartier par des membres de la Gang 197 Masson, celle qui m’a harcelée depuis ma sortie d’hôpital en 2000 et dont Michel et Marie font partie tout en étant membres de l’Aile jeunesse des Hell’s.

À 6h30 du matin j’étais encore debout et j’étais extrêmement fatiguée. Ils ne m’avaient pas laissé dormir non plus la nuit passée.

Cruauté mentale
L’imposteur m’a dit qu’ils se foutaient bien que j’aie des marques sur le corps et que cela paraisse.

16 juillet 2011

Torture
La nuit dernière, ils ont mis le gros rayons de micro-ondes toute la nuit sur mon cervelet laissé sans os après mon opération pour méningiome. (Marie?)

Par un beau samedi soir, ils n'ont à faire que de me faire mal: brillants dans les endroits sensibles, laser et micro-ondes, etc. Des petits brillants partout qui s'enfoncent dans les chairs par le laser et les micro-ondes qui les poussent. Très douloureux!

Cruauté mentale & Gang Stalking
L'imposteur, me diffamant: "J'ai dit au monde que t'étais tellement niaiseuse qu'ils pouvaient te faire n'importe quoi."  L'imposteur me dit via le V2K : "Gaston est malade. Il veut te tuer ce soir." Poursuivant: "C'est lui qui m'a dit de te dire ça.»

Torture
 Et, ils m'empalent avec leurs rayons là où les petits brillants sont concentrés et font le plus mal. Gaston m'a mis des petits brillants juste au dessus d'un point douloureux (mes hémorroïdes) pour que je ne puisse pas m'appuyer sans douleur extrême. Aussi, dans les mains et les doigts.

Cruauté mentale
L’imposteur: «Ils savent que je ne peux pas uriner avec les hémorroïdes douloureuses comme cela parce que je dois forcer comme pour aller à la selle juste pour sortir un peu d’urine de ,a vesiie.  L’imposteur: «Ils vont faire plein d’autres choses pour que je ne puisse pas uriner du tout, pour amplifier mon problème.» Mais,  j’ai déjà une vessie neurogène qui ne se vide pas, alors...
 L’imposteur constate que ses propos sont niaiseux.

Ils m’ont mis des petits brillants plein le dos, la tête, les bras et les mains, les reins, les fessiers, les genoux, le coeur, la gorge, les seins et le vagin, qu’ils poussent profondément dans les chairs avec leur gros laser et les micro-ondes sous moi et à l’intérieur de moi.

Gaston et peut-être Marie aussi, m'ont mis des petits brillants entre autres dans le hémorroïdes externes déjà très douloureuses. Ça fait comme des aiguilles qui rentrent dan cette partie douloureuse. Il sont très sadiques, ces malades! Ils en mettent aussi dans le creux de mes oreilles internes. Il en mettait sous les ongles de mes pouces.

L’imposteur dit qu’ils ont mis quelque chose pour ne pas que je sois capable d’aller à la selle.

Les obsédés sexuels de Gaston et Marie m’ont mis le gros rayon laser qui pousse et fait très mal dans le vagin plein de petits brillants.

Victimes
Sur Facebook, j’ai eu un échange avec Hassan qui me fait de bons commentaires sur mon blogue. Il semble souffrir beaucoup. Pendant ce temps, l’imposteur a tenté de me faire croire à une fausse victime.

 14 juillet 2011

Torture
Vers 6 heures du matin, alors que je dormais, j’ai ressenti que le gars d’à côté essayait de rentrer dans mon rectum avec son laser et qu’il jouait dans mes hémorroïdes. J’ai ressenti qu’il voulait me faire la même chose qu’il m’avait fait à deux reprises dans le passé: gonfler mes hémorroïdes au point de les faire éclater. Dans mon sommeil, j’ai pris on cellulaire et lui ai dit quelque chose qui voulait dire que s’il faisait cela j’allais filmer la scène ou du moins prendre des photos. Deux fois auparavant on m'a fait gonfler les hémorroïdes au laser pour les faire éclater ensuite. C'est ce que Victor tentait de me faire ce matin.

En matinée, il est entré (Michel) dans mon vagin en y mettant l’effet pâte à dents ou térébenthine. Probablement parce qu’il savait que le vagin touche le rectum et que mes hémorroïdes internes seraient encore plus douloureuses.

Intrusion de domicile

Vos ou détérioration d’aides techniques ou produits de soins
Mes hémorroïdes me font tellement souffrir que j’ai voulu prendre un bain de siège ce matin. Depuis des années j’en garde toujours un à la portée en cas de besoin. Et, en allant le prendre, j’ai constaté la disparition de mon outil de traitement. Je ne l’avais pas utilisé depuis un bon moment car mes hémorroïdes étaient plutôt interne. Cependant, j’ai subit  au moins 4-5 opérations depuis 3 ans. Je me suis rappelée que mes gants de cycliste que j’avais pour m’aider à tenir ma canne avaient disparus aussi. Je sais que c’est Pierre l’imposteur qui scrute mes biens pour demander aux autres (Gaston , Marie ou Michel) de me les voler ensuite.

Intrusions de domicile: carte de visite
Lorsque je me suis levée, je suis allée à la salle de toilette pour préparer l’eau chaude et j’ai ai trouvé mon tube de médicament debout parmi d,autres produits que j’utilise tous les jours alors que non seulement je le range toujours au frigo parce que la fraîcheur de ce produit soulage mais je ne l’aurais jamais placé debout appuyé  sur autre chose. Alors, intrusion de domicile pendant la nuit? Mes voisins d’en bas sont absents car ils sont en vacances. Mes perps profitent toujours de l’occasion en profitent toujours.

Hier, je suis allée chez ma fille pour l’aider à gérer ses comptes et achter quelques trucs qui lui manquait pour sa maison.

12 juillet 2011
Torture (Gaston, Marie, Michel)

Vers minuit, ils sont devenus encore plus fous: ils dont leur empalage avec des rayons laser enduits de térébenthine d'un effet irradiant qui dure...EXTRÊME DOULEUR!!!

Gaston et Marie son acolyte aiment torturer les organes génitaux pour satisfaire leurs fantasmes les plus pervers.- Gaston et Victor sont sadiques et pervers comme tous ceux de la "Justice de Trou..."qui couchent avec les anges déchus. - Gaston l'ex-voisin d'en face avait filmé mon balcon pour faire le background des truquages dégradants qu'il a réalisé sur moi. - Gaston le pervers n'aime pas que je démasque son voyeurisme à l'insu des citoyens qu'il filme pour faire des truquages pornos qu’il mets sur des sites pornos qui doivent lui appartenir, sinon, il les revend. -

Empalage intensif au laser avec térébenthine dans la tête, les yeux, les doigts, partout par les pervers sadiques de Marie et Gaston.

Ne pouvant pas supporter la douleur, j’ai donc écrit des choses sur Twitter:
Lorsque j'avais 19 ans, il a fait en sorte qu'un poêle à gaz m'explose au visage. J'ai fait un saut chez les grands brûlés... - Encore à 19 ans, alors que je travaillais à la cuisine, je me suis coupée un doigt. Il a versé de l'alcool pur dessus...-  Pierre, l'imposteur, doit se réjouir car il a commencé ma destruction et ma torture depuis ma naissance. - Dans leur sadisme, ils empalent leurs laser avec térébenthine aux endroits décharnés les plus sensibles pour un maximum de douleur. -.

1h23
Ils m'empalent avec leur laser enduit de térébenthine dans la main avec laquelle j'écris pour m'empêcher d'exposer leurs atrocités. Ils viennent de me provoquer une allergie avec térébenthine dans les sinus. Empalage du même genre dans l'oreille que j'ai une otite.

2h Ils ont mis la térébenthine à diffuser avec le laser interne dans tout mon corps. J'ai pris un antihistaminique mais l'effet térébenthine de répand partout dans mon corps tout décharné. Je me sens vraiment mal...Je fais une grosse allergie Je commence à avoir du mal à respirer en plus de la douleur intense. Ils ont ajouté les micro-ondes au laser en diffusion avec térébenthine en plus de tous les CEM. Je commence à avoir du mal à respirer en plus de la douleur intense. Ils mettent de la térébenthine sur ma cuisse gauche décharnée sur une grande surface.

Ils ont réussi à me provoquer une migraine en passant par l’allergie, Ils doivent espérer me provoquer une attaque cardiaque avec l’anti-inflammatoire contre la migraine. J’ai toute la gorge brûlée par le laser et la térébenthine. Ma tête est pulsatile et très sensible au toucher.

Les rayons laser et gamma armés de micro-ondes entrant par le vagin ou le rectum m’ont complètement mouillé le fond de ma culotte parce qu’ils déshydratant le corps en faisant sortir l’eau des cellules par la sudation.

Pendant que certains tortionnaires me faisaient du mal, les autres commentaient le spectacle qu’ils regardaient sur leur écran d’ordinateur. J’ai eu une nuit d’horreur.

Vers 23h45
Je souffre beaucoup des hémorroïdes. Elles sont toutes sorties et enflées. Ceci, parce qu’ils m’ont bloqué les selles parce qu’ils m’avaient mis des petits brillants et qu’ils voulaient que ça me fasse plus mal en étant constipée lors du passage  des selles. Un gros moceau dur devait passer en accrochant les petits brillants. Mais, comme j’ai été décharnée de mes muscles de mon rectum, j’ai dû faire avancer le transit jusqu’à la sortie en le poussant avec mes mains de chaque côté. Cela a fait sortir mes hémorroïdes douloureuses et elles étaient pleines de petits brillants, ce qui les rendaient encore plus douloureuses. J’ai du mal à m’assoir et à marcher car ça fait très mal même si je ne fais rien. L’imposteur a répliqué qu’il était content lorsque je leur ai demandé s’ils étaient contents. Il fait très chaud, 29 degrés, et j’ai la nausée. La douleur est beaucoup plus difficile à supporter par temps chaud et humide comme maintenant. Il ferait sûrement plus chaud si je n’avais pas mis le climatiseur auparavant. Mais ça va remonter si je ne les remets pas.

Gang Stalking
Ils m'ont fait passer pour une repris de justice. Ils ont dû me mettre frauduleusement sur des listes de personnes dangereuses - Pour me faire passer pour une folle ils ont fait: truquages porno-pédophile, diffamation, torture physique non visible, etc. La difficulté de coincer le crime organisé est que les honnêtes citoyens sont complices et participent sans même le savoir. - Un des buts de la torture est de me faire écrire des choses qui paraissent insensées pour les autres même si elles sont vraies.

11 juillet 2011

Torture 1h du matin
Ça fait deux heures que les micro-ondes sous moi et en moi ont été augmenté. La vibration se fait sentir comme si une laveuse était en marche dans la même pièce que moi. De plus, mes pieds, tout comme tout le bas de mon corps, crépitent comme si de l’eau bouillait à l’intérieur. Pour le haut du corps, ce sot plus les brûlures qui se font sentir, plus aux endroits défoncés par les rayons et ceux qui sont décharnés. La tête me fait mal et j’ai toujours de la difficulté à respirer. Je prends des chocs électriques tant mon corps est radioactif.

Immédiatement après ma visite chez le gynécologue et par une chaleur de 30 degrés C, ils mont déposé des petits brillants dans les parties génitales, la pulpe des doigts décharnés, sous les ongles, sous les pieds décharnés.


Vols
Pierre, l'imposteur, a fait en sorte que de mes documents et objets importants soient dérobés.

Objets déplacés, disparus ou détériorés

Gros pendule avec chaine, en bois peint lilas avec fil de cuivre autour. Fabriqué à la main par mon professeur de radiesthésie. (Disparu pendant ma sortie à l’hôpital)
3 Bracelets sur mon pot turquoise sur ma commode de chambre (Disparus pendant ma visite chez Cynthia dimanche)
Documents d’assurances?
Valise de «Hand Pad» laissé la poignée en l’air à découvert. Il était derrière des toiles blanches et ne dépassait pas. (Déplacé et peut-être aussi déréglé ou pour prendre des documents dans ma bibliothèque se situant derrière).
Carte de visite (dimanche le 10 juillet)
   Facture déposée sur mon porte-document bleu en accordéon couché sur le côté et laissé ouvert.
Mammographie de 2009 du Centre de radiologie de l’est
Le nouveau bail de ma fille que je conservais est disparu des mes affaires pendant une sortie de moins d'une heure. (Marie?)

Visite chez le gynécologue
TORTURE Avant mon RZ chez le gynécologue, ils m'ont mis l'effet térébenthine dans le vagin pour que l'auscultation soit plus douloureuse. Devant mes brûlures de rayonnement, mes parties décharnées et absentes mon gynécologue semblait dire que tout était "Normal"

10 juillet 2011
Torture
Hier soir, lorsque je me suis couchée j’était totalement impotente et incapable de réagir même aux sévices incessants de la journée. Je pense qu’on a dû me planter plus de 200 rayons dans la tête. J’étais allongée complètement immobile. J’avais même du mal à respirer. J’étais déshydratée et brûlée par le micro-ondes et le laser. Ils ont mis ces dispositifs sous moi et en moi pour toute la nuit et ils m’empalaient en même temps. Mais, je n’étais plus capable de réagir à la douleur tellement j’étais affaiblis par elle. Mis, ils continuaient car, je ne criais pas. Ils n’ont jamais compris que je suis comme ça. Je vais mourir cent fois avant de crier. La tête était seulement pression et douleur et j’avais la nausée.

Ce matin, j’ai vu un cercle qui est apparu sur le dessus de mon pied. C’est la trace typique d’une brûlure de rayonnement qui a défoncé le corps. Dans ce cas, c’est le laser mosquito. C,est maintenant comme une stigmate. Pendant que j’écris, je prends des chocs aux doigts sur mon ordinateur et mon cou brûle par le laser en diffusion interne rotatif qui s’arrête à certains endroits pendant un certain temps.

Torture
Aujourd’hui, je suis allée aidée Cynthia chez elle. Nous avons fait une épicerie. Mes tortionnaires ont fait comme la dernière fois que je suis allée l’aider à emménager, ils m’ont mis des petits brillants dans les organes génitaux et sous les pieds. À un moment donné, j’ai appuyé mon talon décharné sur le sol, et c’était comme si je venais de marcher dans du verre concassé.

Gang Stalking: mauvais service: tentative d’enlever des items déjà payés de notre commande.
Pendant que nous étions à l’épicerie, mon miroir dans mon sac à main est disparu. Mais, je crois savoir qui a fait le coup. De plus, lorsqu’on était à la caisse l’emballeur avait r-tassé 4-5 items dans le coin probablement pour ne pas nous les mettre dans notre commande. Vous auriez dû voir son visage lorsque la caissière a vu les items et nous les a redonné.

Vol
Vol dans ma sacoche: un petit miroir de poche. Mes perps savaient que je l'utilisais pour contrer le harcèlement électronique en coupant les rayons.

Mind control : éclairage de l’imposteur
Ils m’ont fait croire qu’ils avaient tout pris mes fils de mon hand pad. Je l’ai ouvert et tout replacé à sa place. C,était bien sûr pour voir ce qu’il y avait dedans pour ensuite venir voler. C’est Pierre, l’imposteur qui attendait ma naissance pour commencer à me détruire et me nuire toute ma vie, qui dicte aux autres quoi voler ou détruire.

Gang Stalking: diffamation sur le net Facebook
Ce matin, j’ai vu qu’il y avait d’autres commentaires à propos de moi avec une autre fois le même message adressé à Roberto Scaruffi publié. Les commentaires dégradants, diffamatoires me dénigrant provenaient de l’identité de Francesca, celle qui avait traduit mon poème et de ce journaliste italien très populaire. Mais, ils étaient d’un tel illogisme, que j’ai compris que ça provenait sûrement de Marie et de Gaston. Ce sont deux beux tatas imbéciles sans cervelle qui sentent la merde à cent mille à la ronde. Ce sont les mêmes deux qui usurpaient l’identité de DJ,s sur le site de radio où Cynthia travaille. Ils essaient de me dénigrer là aussi parce qu’ils savent que je suis dans le «chat» pour supporter ma fille. Le modérateur avait dû les avertir d’arrêter cela.


9 juillet 2011

Hier, après réception d’un commentaire au message de GANG STALKING: Monitoring 24/24, 7/7, sur mon blogue de GANG STALKING de la part de Roberto Scaruffi:

«Generally, they do not have sufficient resources for tracking targets in thje streets. When they try to make life impossible on working places, schools, house(s) and some social place (associations, political parties, etc), generally they do not need much more if not occasionally. Actually, one pays for one’s own tracking by one’s owon cell-phone. Also without GSP inside it, by  a simple cell phone they can generically track however they want. Not casually, they sent me hundred louses to tell me that i ought to have a cell phone. I never had one until now, simply because I dis not need it. Another generic why for tracking people is by one’s own voice. If they have the «print» of your voice, whatever telephone or similar devices on uses, they may find you. The so celled Echelon system, as well as other somilar ones, intercepts everything  and everybody. Information is extracted, from different agencies, according to some keywords, «voice prints» et similia. Nobody is omniponent. They to focus on a few cases, altough single secret police officers can manage multiple cases.»

Message envoyé à Roberto Scaruffi rscaru@gmail.com

Dear Roberto

I'm sorry to tell you that, but I think you're not a real victim. I saw other persons feel that also. You're looking like more a member of Hell's Angels. This, just by the way you fight and misinform people with your comments. I felt that also by the Judas' kiss you gave me. They all do this when they think they have win or when they think they have been exposed. Is not the Hell's and their links,  the "True Justice",  that make Gang Stalking to targeted individuals? By the way, for your information, I have a MACINTOSH and I know exactly what my perps do. The Gang stalking System is very pervers, that is why almost nobody knows how it is working.  Many false victims are doing the same as you. You are not the first one I meet. But, I keep your comments as examples and...evidences.

Truly yours,

France Quenneville
______________________________________________________________________________

Mais, aujourd’hui, en allant voir sur Facebook, ce monsieur avait publié à l’intérieur de deux groupes le message que je lui avais envoyé en y ajoutant ce qu’il m,a répondu mais dans un ordre  laissant croire que je lui répondais à ce message alors que mon message répondait au commentaire de mon blogue. Mais, en plus , il semble insinuer des choses à mon sujet. J,ai donc rédigé un essage que je lui envoierai au besoin. Le voici:
Cela ressemble à une provocation.


I'm sorry if I offended you, it was not my intention. But I do not really understand what is happening or what you are talking about. Publishing some private exchanges incomplete, in the wrong order and/or out of context,  in the public square without the knowledge of a person seems to be quite biased. However, in the context of gang stalking, it should be lenient towards others because we know that the perps can tamper with the writings in e-mails, enter on the chat or impersonate Facebook friends to undermine relations and prevent the solidarity of the victims of Gang Stalking. Also,  we have to be aware that these kind of media raise a lot of misunderstanding. So we can not blame the person. But, if someone feel offended for some reason, I think it's always best to resolve misunderstandings in private.

Je suis désolée si je vous ai offensé, ce n’état pas mon intention. Mais, je ne comprend pas vraiment ce qui se passe ni de quoi vous parlez au juste. Publier des échanges privés incomplets, dans le mauvais ordre et/ou hors contexte sur la place publique à l'insu d'une personne me paraît être assez tendancieux. Cependant, dans le contexte du Gang stalking, il convient d'être indulgent envers les autres car on sait que les perps peuvent trafiquer les écrits dans les mails, s'introduire sur les chat ou emprunter l'identité des amis sur Facebook pour miner les relations et empêcher la solidarité des victimes de Gang Stalking. Mais aussi, ces différents moyens de communication suscitent beaucoup de malentendus. On ne peut donc pas en vouloir à la personne. Alors, si quelqu'un est vexé pour une raison quelconque, je pense que c'est toujours préférable de régler les malentendus en privé.

Et, voici ce qui a été publié sur FACEBOOK:
On the destruction of society: Gang Stalking
Roberto Abraham
On 09/07/2011 13:59, Quenneville France wrote:
> Dear Roberto
>
> I'm sorry to tell you that, but I think you're not a real victim. I saw other persons feel that also. You're looking like more a member of Hell's Angels. This, just by the way you fight and misinform people with your comments. I felt that also by the Judas' kiss you gave me. They all do this when they think they have win or when they think they have been exposed. Is not the Hell's and their links, the "True Justice", that make Gang Stalking to targeted individuals? By the way, for your information, I have a MACINTOSH and I know exactly what my perps do. The Gang stalking System is very pervers, that is why almost nobody knows how it is working. Many false victims are doing the same as you. You are not the first one I meet. But, I keep your comments as examples and...evidences.
>
> Truly yours,
>
> France Quenneville
============================== =
============================== =
No problem, Lady.
I have direct experience only of gang-stalking.
About the devices exposed from somebody else,
I checked and they were devices for other purposes and
not evidencing anything about electronic bombardments.
Somebody else was deceived or deceiving.
Best regards
Roberto
        Il y a 9 heures · J’aime · · Abonnement
        Francesca Valerio Invernizzi Can'tacceptanymorefriends thks for to say lady!Il y a         8 heures · J’aime
        Roberto Abraham ah, son cose fanno e si fanno...
____________
Ieri, una persona che non sembrava avere una particolare dimestichezza con google, mi manda un link con un non recentissimo piccolo precedente penale [sempre che non l'abbia appellato e non sia caduto] di una persona di queste parti per 1 [una!!!] telefonata molesta ed aver proferito minacce orali. O l'ha trovato da sola o glielo hanno passato. Le ho risposto che non mi sembrava granché e che sapeva di volontà sputtanatoria di Stato mandare uno a processo per tali cose.
...Preferisco non metterlo perché l'ho ricevuto e magari me l'han mandato in buona fede. Ed a me sembra cosa non rilevante.
Se altri l'ha ricevuto...
Il y a 8 heures · J’aime
Francesca Valerio Invernizzi Can'tacceptanymorefriends non riesco a capire scusa ma tu sai perché sei nel mirino?Il y a 8 heures · J’aime
Roberto Abraham Easy.
It is the "deceived people syndrome".
======
Somebody deceived them telling them that thermography
http://en.wikipedia.org/wi ki/Thermography
...Afficher la suite
Il y a 6 heures · J’aime
Roberto Abraham Somebody deceived them telling them that this was a torture device:
http://rk-27gold-equipoder adionica-radionica.blogspo t.com/
These are homeopathic or pseudo- homeopathic devices, nothing else.
http://psicotronica-radion ica.blogspot.com/
They were happy to have been deceived.
There are people running behind whatever whopper...Il y a 6 heures · J’aime
        Roberto Abraham ‎======
Consequently, the problems were not the deceivers, either themselves believing whatever whopper without making any autonomous, even rapid, research.
The sudden problem became who, by some simple links, showed them those were deceptio...Afficher la suite
Il y a 6 heures · J’aime




Torture active (empalage, cruauté mentale)
Le matin, après leur avoir dit qu’ils allaient me donner encore la migraine, Pierre disait que c'était Michel qui faisait semblant d'être un autre en me plantant des rayons plein la tête et les yeux, il protégeait... Mais lui aussi faisait semblant que c’était un autre en discutant avec lui comme s’il ne savait pas ma condition de santé dans laquelle il me torturait. Douleur violente de rayon laser dans l’arche du pied gauche décharnée par Michel (Michel). Douleur violente soudaine dans le rein gauche, empalage au laser (Michel). Un rayon me traversait la hanche jusqu’au genou.  À 10h35, j’ai encore la tête, le cou, la nuque et le dos pleins de ces rayons empalés. Ils se sont aussi attaqués à mes doigts, mes jambes, mes coudes. Si c’est Michel, il ne me lâche pas. Habituellement, lorsqu’ils m’empalent plein la tête, c’est pour vraiment me provoquer une migraine ET que je prenne des anti-inflammatoire parce qu’avec ceux-ci cela leur est plus facile de me provoquer une attaque cardiaque. Aussi, bien sûr, C,est pour m’empêcher de faire ce que j’ai à faire  tout en ayant beaucoup de douleurs.
Michel m’a planté des rayons dans le rectum pour que je ressente l’envie d’aller aux toilettes. Je le sais parce qu’en passant le miroir, la pression qui donnait envie a immédiatement été coupée. Cela veut dire que j’ai coupé le rayon qui me donnait envie. Je lui ai dit d’aller lui-même aux toilettes.

Depuis mon lever vers 8h ce main, un de mes tortionnaires n'a pas cessé de m'empaler la tête cherchant à me provoquer une migraine. Ils ont essayé de me provoquer une allergie en déposant un allergène sur mes sinus avec les Le tortionnaire qui m'empale depuis le matin profite du fait que je n'ai pas d'os derrière la tête pour passer ses rayons au travers. Comme je suis allergique à plein de choses, y compris le purin qu'ils utilisent, j'ai pris un antihistaminique pour contrer l'effet. L'imposteur, témoin de la scène, savait que la torture m'avait empêché de faire les activités prévues. Il a dit: "Je suis content!"

Torture passive (rayons)
Ils provoquent des chaleurs avec leurs rayons pour me faire déshabiller pour me jouer avec le corps alors que je serais nue. Il me dit ensuite que son protégé disait: "Ça n'a pas d'allure faire ça à elle!". Ils auraient voulu que je sois sans défense.

Gang Stalking: détruire plantes et fleurs de jardin
J’ai trouvé des petits morceaux couleur brique autour et à la base de mes plantes et fleurs dans mes boîtes à fleurs d’en arrière. À ces endroits soit les fleurs étaient fanées avant d’atteindre maturité , soitJ’ai pris des échantillons de terre. L’an dernier

8 juillet 2011

Ma fille (Brouillage relationnel, sabotage de projets)
Ma fille est venue ce matin pour que je lui donne un peu d’argent et que je lui décolore les cheveux avent qu’elle parte pour son show à Ottawa. Je lui ai donné à manger, fait un lunch avec elle avant de faire ses cheveux. La séance de teinture ne s,est pas très bien passée. Elle a du mal à supporter que je ne fasse pas les choses comme elle voudrait que je les fasse. Alors, elle crie et me fait des reproches pendant que j’essaie de lui faire ça du mieux que je peux. Mais, j’ai du mal à tenir mes bras dans les airs et ça me fait mal. De plus, j’ai de la difficulté exécuter cette tâche et à aller aussi vite qu’elle le désire. Elle devient très désagréable avec moi. J’en ai même pleuré. Bien sûr après, elle regrette et s’excuse car elle sait comment elle est. Mais, je ne crois pas que je  fasse encore cela. Elle m’avait demandé car la personne qui devait le lui faire  s’est désisté à la dernière minute.

Gang Stalking: intrusion de domicile, vols, gaspillage de nourriture
Je suis sortie peu de temps pour aller à la banque en taxi pour donner de l’argent à ma fille et revenir et un plat de nourriture que je venais de préparer avait disparu. C’était une préparation que je prévoyais utiliser dans une recette peu de temps après. Aussi, comme par hasard mes ananas se sont détériorés en à peine quelques heures. Ils étaient très beaux, pas trop mûrs le mercredi soir que je les avaient achetés. (Pendant que j’écrivais ces lignes, j’ai eu soudainement une douleur violente dans l’arche du pied gauche décharnée par Michel. Il venait de me planter un rayon laser à cet endroit, selon l’imposteur. Est-ce que cela veut dire que c’est Michel qui s’est introduit chez moi? Il habite juste en arrière de chez moi. Peut-être bien. Ça ne serait pas la première fois qu’il sois venu. Et puisque ce serait Michel qui a réagi à mon écriture, c’est donc lui qui m’a planté les rayons auparavant). En plus de gaspiller la nourriture dont je n’ai pas les moyens de gaspiller mais dont je ne peux pas racheter comme je veux car je suis à mobilité réduite à cause d’un handicap. Ils ont dérobé non seulement le fruit de mon travail, la nourriture, mais les petits plats que j’achète constamment parce qu’ils disparaissent!!! Je me demande bien qu’est-ce que je n’ai pas encore constaté de cette visite rapide?


7 juillet 2011

Torture
L'imposteur se comparant, lui et ses acolytes, au Dr Turcotte face à ce qu'ils m'ont fait, dit qu'ils sont semblables: sans remords.

Technologies
Au mois de juin, un camion d’Hydro-Québec était stationné à l’entrée de la ruelle au coin de la 15e avenue vers 23 h. Ils circulaient sur le terrain des condos, là où habite Michel et Pierre, et transportaient du filage. Presque immédiatement après, lors de séances de torture active, j’ai su que Michel avait commencé à utiliser l’énorme rayon laser sur moi pour me désintégrer, le même que Victor, le gars d’à côté, a utilisé.

Intrusion de domicile et vol
L’imposteur que c’était Gaston qui avait pris, il y a de cela plusieurs semaines, mon tube de pâte à dents pour dents sensibles coûteux parce que spécialité. Il dit qu’il l’avait pris parce qu’il ne voulait pas que je sois sans douleur.

Ma fille (harcèlement informatique, brouillage relationnel, harcèlement moral)
C’était son émission de radio et juste avant des fonctionnalités nécessaire à son travail étaient inopérantes. Elle m’a appelé croyant que c’était à cause que je lui avait installé un logiciel de réparation sur son MAC la veille. Puis, sans qu’elle sache pourquoi, à la dernière minute avant son émission, les fonctions se sont remises à fonctionner sans qu’elle ait fait quoi que ce soit. Ils ont certainement fait exprès , non seulement pour la stresser avant son show car elle est toujours nerveuse avant un show, mais aussi pour qu’elle croit que la cause provient de c qu’i mis dans son ordinateur.

Ma fille (problème de santé et torture?)
Après son émission, elle m’a appelé vers 23h30. Elle m’a dit qu’une heure avant la fin, elle s’était sentie mal, qu’elle avait eu très chaud et ensuite qu’elle est tombée par terre, qu’elle a vait perdu conscience. Et, lorsqu’elle a repris ses esprits, elle était en diaphorèse, c’est-à-dire qu’elle avait une transpiration abondante. Elle avait donc arrêté subitement son émission à cause de son malaise. Je trouve cela étrange que cela arrive juste au moment où elle fait son émission. Il faisait moins chaud cette journée là, en plus car il avait plu et l’humidité avait tombée. On était bien. De plus, il lui arrive toujours quelque chose pendant qu’elle travaille à son émission. Heureusement, il n’y avait presque personne dans le «chat» ce soir-là. Je le sais, car j’y étais. J’avais remarqué qu’elle ne parlait pas beaucoup ce soir-là. Maintenant, quelle est la cause de ce malaise. Je sais qu’elle ne mange pas beaucoup parce qu’elle n’a presque pas de revenus mais pourquoi à ce moment-là. Ce qu’elle a décrit ressemble à quelque chose que j’ai déjà vécu alors qu’on me torturait avec le gros rayons de micro-ondes. Ils dirigeaient le faisceau assez large, au moins 30 à 40 cm, directement sur moi et je tombais par terre. Cela se passait comme un évanouissement. Mais, en fait, je crois c’était une sorte de faiblesse qui nous garde légèrement conscient mais trop faible pour réagir. (Pendant que j’écrivais ces lignes, l’imposteur est intervenu pour me dire que c’était Marie qui avait fait cela à ma fille).

6 juillet 2011

Gang Stalking
Un peu avant 17h, l’imposteur m’avise qu’ils avaient fait quelque chose pour que mon transport adapté soit en retard. Mon transport était prévu pour 17h15. Après une demi heure de retard, j’appelle comme la procédure le veut. J’ai attendu longtemps avant qu’on me donne une réponse.
Puis, le commis de la STM me dit qu’ils ont eu un problème avec la compagnie de taxi et qu’il y a un problème avec la voiture qu’ils en ont commandé un autre et qu’il sera là dans 10 ou 15 minutes. Il était 17h55 lorsqu’il m’a dit cela.

5 juillet
Gang Stalking
Les géraniums de l’une de mes boîtes à fleurs du balcon d’en avant avaient les fleurs détériorées alors qu’hier elles étaient encore très belles. Je les arrose et/ou les surveille tous les jours. Les plants sont très beaux. Cela se passe comme les légumes gaspillés dans mon frigidaire. Elles étaient encore fermes et le reste est très beau. Alors, c’est ce qui me fait dire que c’est un coup de rayon gamma armé de micro-ondes qui est passé dessus au lieu du poison en forme de mini boules vertes qu’ils avaient mis l’an passé. J’ai aussi  trouvé une partie de ma plante verte à la cuisine qui était très belle avec de nouvelles pousses fermes  dont la base était molle , presque liquide. Quelque chose a été ajouté à la racine très récemment pour que cela donne ce résultat: un produit chimique liquide ou solide. Je connais bien le jardinage et les plantes de maison. On m’appelait «la mère nature» tant j’avais le pouce vert.



Torture
Immédiatement après que j’ai écrit ces lignes, j’ai eu une douleur  vive dans les orteils. C’est ce qu’ils font lorsque je dis une vérité qu’ils n’aiment pas. Ils me plantent le laser mosquito dans une zone très sensible comme les orteils ou les organes génitaux. Cette fois-ci ça semblait être Gaston.


4 juillet 2011

2 h du matin
J’ai toujours la douleur dans la poitrine.
Torture
Alors que j’étais chez Cynthia pour l’aider à emménager, j’ai eu une douleur violente à l’orteil gauche. Je savais que c’était Victor, c’est le plus violent de mes tortionnaires. Il m’a mis des petits brillants sous le gros orteil et sous son ongle. C’était comme si on me plantait des aiguilles ou qu’on me mettait des morceaux de verre cassé à cet endroit. En fait, il a mis des petits brillants (mica concassé) sur la chair à vif après qu’il ait eu décharné  et laissé à vif toute la section qui touche par terre.  Peu de temps après, j’en ai eu dans le vagin mais surtout à l’emplacement du clitoris et le prépuce qu’il a désintégré antérieurement, sous la peau. C’était très douloureux. Mais, j’ai dû continuer à travailler pour aider ma fille qui était découragée. 
Gang Stalking
Comme d’habitude le cortège passait devant la maison où ma fille habite. Et, chacun se touchait le visage lorsqu’ils arrivaient devant.

3 juillet 2011

Déni de services informatiques
En ouvrant mon ordinateur ce matin, je ne pouvais pas accéder à l’internet. Pourtant, je voyais que la connexion se faisait. En regardant, j’ai vu que mon réseau était sélectionné sur le réseau de Victor. J’ai tout de suite compris qu’on avait sélectionné ce mon à mon insu. Car, jamais, je ne me suis connecté à ce nom. En allant sur mon blogue http://jeunescibles.blogspot.com j’ai vu que le message qui est affiché pour mon autre blogue «Gang Stalking» http://francequenneville.blogspot.com n’était pas le dernier message que j’avais posté. Il date du 3 juin 2011, comme s»il avait été mis là exprès par une main intruse et avoir été bloqué. Lorsque j’ai voulu aller changer cela sur le compte, le boutons de sauvegardeétait bloqué. Alors, j’ai tenté de poster un avis sur le compte, mais avant que je sauvegarde quoi que ce soit, le bouton avait été pesé. Habituellement, ce sont mes hackers qui programment des sabotages au message que je suis en train de poster. Alors j’ai du retarder la publication de ce message. C’est l’ami de Pierre qui est le harcker ce matin: Michel, François ou ?

Torture

Une nuit épouvantable.
Depuis 23h55 la veille l’énorme rayon laser. Ils ont mis l’énorme rayon laser (50 cm de diamètre) sous moi, espérant me faire très mal et  me désintégrer à la longue. Non seulement ça me faisait très mal mais cela m’engourdissait les pieds et les jambes, augmentait les brûlures de toutes les parties décharnées que j’avais d’ailleurs un peu partout, je ressentais des vibrations à une fréquence élevée et comme une hélice qui tournait dans laquelle je me situais au milieu. Les bouts des doigts étaient douloureux et la colonne devenait de plus en plus poreuse et douloureuse. Tous mes os semblaient devenir poreux aussi. la table sur laquelle était mon ordinateur tremblait en même temps que moi.

Laser rotatif en diffusion interne
En plus, ils ont mis le laser en diffusion interne avec des micro-ondes à partir de mon pied gauche. Ils ont mis une fonction rotative qui fait en sorte que le rayon se déplace de gauche à droite de mon corps tout autant que les douleurs. Je frottais ma  jambe gauche qui vibrait et qui était extrêmement douloureuse. J’avais un implant dans le pied gauche et c’est de là que provenait la sensation qui montait vers le haut jusqu’à ma tête. Même mes dents et mes gencives me faisaient mal. Cela, sans compter les douleurs à la gorge et à l’intérieur de la tête. Le coccyx désintégré aussi me faisait mal aussi par le biais la douleur du membre fantôme et de la base de la colonne. La douleur montait dans tout mon côté gauche avec un peu du côté doit pour ensuite pencher vers la droite et tout me brûler ainsi.

Les petits brillants
Puis, les petits brillants déjà dans mes organes génitaux , sous mes pieds et répandus partout dans mon corps, piquent  et s’enfoncent avec douleur comme des aiguilles dans mon corps. Les poumons et les seins sont douloureux. Mon poumon droit peut s’affaiser comme il en a tendance.

L’imposteur m’a dit à plusieurs reprises que c’était l’oeuvre de son ami, celui qui était avec lui ,, chez lui. Mais, cela pourrait très bien Michel qui a l’habitude de se cacher ou bien Gaston qu’il a tendance à protéger pour je ne sais quelle raison.  Il s’amuse souvent à changer de nom d’auteur pour me confondre.

Je me suis levée avec la migraine: j’ai dû prendre des 2 médicament, un pour la migraine et un anti-inflammatoire. Plus tard, j’ai ressenti une douleur au coeur qui deeura plusieurs heures. Je crois qu’ils ont cru que j’avais pris du Célébrex car cela donne des  douleurs cardiaques et ils ont l’habitude de mettre un  ou plusieurs rayons planté dans le coeur pour provoquer une attaque cardiaque.

2 juillet 2011

Déni de services informatiques
16h45 Problèmes informatiques immédiatement après que j,ai dit que j’allais écrire quelque chose de mes perps sur internet: nom de réseau probable du coupable  "TRENDnet652". J’ai tout essayé: réinitialisé mon ordi, passé Mac Keeper, rentré clé WEP 3 fois. Appel à Bell:  Je lui ai expliqué exactement ce qui se passait et ce que j’avais fait. Il m’a dit que le numéro de 26 chiffres que je venais de lui donner n’était pas la clé WEP . Il m’a niaisé car c’était bien cela et je le savais. Je lui ai dit que quelqu’un avait peut-être changé mes chiffres pendant que je les rentrais. Il me disait d’une part que la connection fonctionait avecle modem , que c’était des problèmes avec mon clavier, et d’autre part que les harckers ne pouvaient pas rentrer dans mon ordi si je n’avais pas de connection alors que je sais qu’ils déconnectent et reconnectent autant qu’ils le désirent quand la connection au modemse fait.

Torture
Je me suis reposée en après-midi mais comme d’habitude, j’ai été réveillée par la douleur. Il fait autour de 30 degrés C et ils me brûlent mes brûlures de rayonnement avec le laser et les micro-ondes internes et sous moi. Encore l' énorme laser sous moi: mon corps brûle, vibre et je ressens comme des aiguilles chaudes s'enfoncer dans mes blessures. Mon cuir chevelu est en feu sans qu’on me brûle par dessus.

18h16 Basses fréquences de micro-ondes.

23h55 l’énorme rayon laser
Ils ont mis l’énorme rayon laser (50 cm de diamètre) sous moi, espérant me faire très mal et  me désintégrer à la longue. Non seulement ça me faisait très mal mais cela m’engourdissait les pieds et les jambes, augmentait les brûlures de toutes les parties décharnées que j’avais d’ailleurs un peu partout, je ressentais des vibrations à une fréquence élevée et comme une hélice qui tournait dans laquelle je me situais au milieu. Les bouts des doigts étaient douloureux et la colonne devenait de plus en plus poreuse et douloureuse. Tous mes os semblaient devenir poreux aussi. la table sur laquelle était mon ordinateur tremblait en même temps que moi.

Laser rotatif en diffusion interne
En plus, ils ont mis le laser en diffusion interne avec des micro-ondes à partir de mon pied gauche. Ils ont mis une fonction rotative qui fait en sorte que le rayon se déplace de gauche à droite de mon corps tout autant que les douleurs. Je frottais ma  jambe gauche qui vibrait et qui était extrêmement douloureuse. J’avais un implant dans le pied gauche et c’est de là que provenait la sensation qui montait vers le haut jusqu’à ma tête. Même mes dents et mes gencives me faisaient mal. Cela, sans compter les douleurs à la gorge et à l’intérieur de la tête. Le coccyx désintégré aussi me faisait mal aussi par le biais la douleur du membre fantôme et de la base de la colonne. La douleur montait dans tout mon côté gauche avec un peu du côté doit pour ensuite pencher vers la droite et tout me brûler ainsi.

Les petits brillants
Puis, les petits brillants déjà dans mes organes génitaux , sous mes pieds et répandus partout dans mon corps, piquent  et s’enfoncent avec douleur comme des aiguilles dans mon corps. Les poumons et les seins sont douloureux. Mon poumon droit peut s’affaiser comme il en a tendance.

L’imposteur m’a dit à plusieurs reprises que c’était l’oeuvre de son ami, celui qui était avec lui ,, chez lui. Mais, cela pourrait très bien Michel qui a l’habitude de se cacher ou bien Gaston qu’il a tendance à protéger pour je ne sais quelle raison.  Il s’amuse souvent à changer de nom d’auteur pour me confondre.

Cruauté mentale et monitoring
L’imposteur me dit, en soirée, qu’il ne pensait jamais que je serais torturée à ce point-là. Il dit que son ami n’aime pas cela non plus, qu’il lui a montré ce qu’on a fait à mes organes génitaux et qu’il n’aime pas ça. J’étais fâchée qu’il ait osé prendre des clichés de mes parties intimes mutilées et en plus, de les montrer à quelqu’un d’autre. Cela veut dire qu’il a filmé  et conservé ce qu’il a capté à travers mes yeux sur son ordinateur de mon intimité. Il ose montrer et parler de mes traumatismes physiques et il m’en a parlé. Le gars en question est avec lui pour me torturer et me faire un déni des services informatiques. Il m’avait dit ne pas le connaître vraiment.

Ma fille: retardements
Elle avait commandé un chauffeur d’avance afin qu’il soit à l’heure pour aller travailler à Ville Lasalle. Il devait arriver chez moi au plus tard à 21h15 et il est arrivé à 21h50. Ce qui veut dire qu’elle arrivera en retard à son travail et risque sa réputation et sa paie. Elle la appelé plusieurs fois, il disait à chaque fois qu’il arrivait dans 5 minutes ce qui n’était pas vrai. Il s’est bien moqué d’elle en plus de l’avoir stressée juste avant son show.

Elle devait travailler, elle avait un show d’une durée de 1 heure maximum. Car c’est de cette manière que les Dj procèdent dans les clubs. Ils se partagent la soirée selon les styles de musique  dans lesquels ils sont spécialisés. Elle avait commandé un chauffeur d’avance pour qu’il soit à l’heure.  Son show était à 22 heures et le transport devait arriver à 21h15 précises. Il est arrivé à 21h50, dix minutes avent le début de son show. Il partait de chez moi, à Rosemont, pour aller à Ville Lasalle. Cet été il y a beaucoup de problèmes de trafic car il y a beaucoup de construction à Montréal.  Le chauffeur savait tout cela. Et, lorsqu’elle l’appelait pour lui demander s’il arrivait, il disait tout le temps qu’il serait là dans cinq minutes. Je suis certaine qu’il a été payé pour la faire arriver en retard et la stresser avant son show. Elle aurait pu complètement manquer sa présentation. (L’imposteur est intervenu après que j’ai écrit ces lignes, le 9 juillet, pour me dire que c’était Michel qui avait fait cela, qu’il ne savait pas que cela se passait comme cela comme s’il ne suivait pas ce qui se passe dans ma vie et qu’il n’écoutait pas nos conversations) .

1er juillet 2011

Torture
Ils (Gaston, Michel, Victor, Marie ou le nouvel ami de Pierre) m'ont encore fait gonfler la vessie avec le rayon diffus pour la faire éclater ensuite avec le "mosquito laser". Ils m'en ont mis plein la tête en plus de m'avoir agressée sexuellement avec leurs rayons tout l'après-midi et la soirée. L’imposteur , après coup m’a dit que c’était Michel qui m’avait gonflé et percé la vessie.

28 juin 2011

Intrusion de domicile, vol odieux
Je constate qu’il me manque un cahier de journal personnel du 4 octobre au 3 décembre 2010 et tous mes contacts de services de livraison et déménagement pour personne handicapée, etc. Vol par Marie dicté par Pierre.

26 juin 2011

Torture
TORTURE Victor et Gaston sont les plus dévoyés. Ils essaient de me couper en morceaux avec le laser. Ils ont brûlé ma tempe gauche avec le gros laser. Et Pierre , Michel et Marie regardent le spectacle.
7 h20 Ils ont mis le gros laser + micro-ondes en dessous et dedans moi. Douleurs, vibrations, mouvements oscillatoires, bruits, etc.. Je m’étais couchée vers 6 h et quelque. Ils savent que je reçois pour dîner et que je vais chez ma fille ce soir.

Cruauté mentale
TORTURE L'imposteur que regardait le spectacle avec Michel - "Ils sont en train de te désintégrer..." et au travail: Victor, Gaston et Marie pour tenterv de me désintégrer avec le gros laser qu’ils font tourner sous moi.

25 juin 2011

4h du matin: torture
Je venais de me lever à cause de la douleur qui m’avait réveillée. J’ai encore fait partir le système d’alarme par mégarde en voulant faire sortir ma chatte. Malgré la torture, j’avais réussi à m'endormir environ 2-3h, pas plus. Mais, la douleur me garde dans un demi sommeil. Et, parce que je fais du somnambulisme, j’ai ouvert la porte dans mon sommeil afin de faire sortir ma chatte  et cela a fait encore partir l’alarme. Je n’étais pas réveillée et ne trouvais pas le code malgré tous mes essais. Alors, la sonnerie s’est rendue au point que les urgences allaient venir. Et, cela a fini par me réveiller. La centrale a dû m’appeler pour vérifier ce qui se passait. Je les ai avisé de ma mégarde. Je n’ai pas dit que j’étais somnambule car je dormais. Cette caractéristique a toujours permis à mes bourreaux de m’hypnotiser beaucoup plus facilement pour m'immobiliser ou me faire faire ce qu’ils attendaient de moi.

Appel anonyme
Appel non répondu et qui n’a pas  laissé de message ( 514) 380-5700

Privation de sommeil
Malgré la torture, je réussi parfois à m'endormir 2-3h, rarement plus. Mais, la douleur me garde dans un demi sommeil.

Ils avaient mis l’énorme rayon laser ainsi que les micro-ondes en diffusion très forts sous moi et à l’intérieur de moi pour me désintégrer petit à petit à la grandeur de tout mon corps. ce dispositif en en diffusion constante et me brûle littéralement. Je cuis et brûle vive. Je ressens toute la vibration  en moi  ainsi que le vent des rayons  qui passe à travers moi.

Malgré la torture, il m’est parfois possible de m'endormir 2-3h, rarement plus.
Un jour, je venais de me lever à cause de la douleur qui m’avait réveillée. J’avais encore fait partir le système d’alarme en voulant faire sortir ma chatte. Parce que je fais du somnambulisme, j’ai ouvert la porte dans mon sommeil afin de faire sortir ma chatte  et cela a fait encore partir l’alarme. Je n’étais pas réveillée et ne trouvais pas le code malgré tous mes essais.  Alors, la sonnerie s’est rendue au point que les urgences allaient venir. Et, cela a fini par me réveiller. La centrale a dû m’appeler pour vérifier ce qui se passait. Je les ai avisé de ma «mégarde». Je ne leur avait pas dit que j’étais somnambule car j’étais en train de dormir. Cette caractéristique a toujours permis à mes bourreaux de m’hypnotiser beaucoup plus facilement afin de m'immobiliser ou me faire faire ce qu’ils attendaient de moi.

10 h15
GANG STALKING Mauvais service / erreurs de commandes / retardements
Pharmacie, la livraison de ma commande: il y avait une erreur et deux médicaments manquants chargés. Le pharmacien était réticent à mes les envoyer en insinuant que je mentais. Je l'avais appelé une première fois immédiatement après avoir reçu ma commande concernant l'item erroné et le pharmacien me parlait comme si c'était impossible que j'aie eu déjà une livraison. De plus, il me disait que la commande avait été faite par ses collègues et qu’ils aient tous consciencieux, que ça se pouvait pour le papier de toilettes mais pas.... Il me traitait presque de menteuse sur un ton condescendant. http://francequenneville.blogspot.com/2011/03/methodes-et-tactiques-de-gang-stalking.html

Après, l’imposteur m’a dit que c’était Marie qui avait payé le livreur. J’avais envie de changer de pharmacie. Il me disait qu’elle n’était pas contente, qu’elle capotait.  Le livreur semblait avoir apporté ma commande chez lui pour ensuite être venu me la porter avant d’entrer au travail. C’était prévu que je m’en aille tôt alors ma commande devait être livré la première. C’est donc un retardement. C’est ce qui est arrivé mais avec deux médicaments manquants et deux paquets d’essuie-tout au lieu d’un paquet d’essuie-tout et un de papier de toilette.  Le livreur latino-américain est revenu et voulait reprendre les essuie-tout sans me donner les papiers de toilette de remplacement ni les médicaments qui manquaient. Il était très nerveux et n’écoutait pas du tout ce que je lui disais. Il avait pour tant l’habitude d’être très gentil avec moi. Je lui ai demandé s’il avait été payé pour ce méfait mais n’a pas répondu. Je lui ai fait savoir que je savais qu’il avait fait la livraison avant d’aller à la pharmacie mais s’obstinait à dire qu’il avait seulement livré. Mais, il était visiblement al à l’aise. Il a dû revenir plus tard pour faire l’échange et pour me livrer les médicaments manquants.

Torture
Toute la nuit, depuis que je me suis recouchée au salon vers 5h, on m’a mis à la fois des micro-ondes et l’énorme rayon laser sous moi et des gros rayons à l’intérieur de moi tellement forts que je sursautait régulièrement des douleurs aigües qui survenaient abruptement. Ils ont augmenté d’intensité vers 11h45. J’ai des gros chocs partout que je prend en plus des brûlures incessantes qui vont jusqu’à ma tête. Tout mon corps tremble et est très douloureux. L’imposteur me dit que Gaston n’a jamais compris que plus qu’on m’en fait plus que j’en fais aussi.





24 juin 2011
23 juin 2011

Torture
Il est 3h31. Je  ne peux pas dormir car les dispositifs de torture passive, les micro-ondes et laser en diffusion internes et externes sont encore beaucoup trop forts. Ils n’ont pas cessés ni diminués, au contraire. Il semble bien qu’on m’a encore décharné la gorge avec le «mosquito» laser. Je me suis donc levée pour écrire ces lignes. La tête ainsi que tout le corps me brûlent. Les agressions sexuelles continuent. Ils essaient toujours de rentrer par mon vagin.

Durant mon repos de l’après-midi, on m’a encore décharné aujourd’hui: Les petites lèvres et l’intérieur du vagin mais cette fois c'est la fille!!!!! De plus, on m'a décharné encore la gorge du côté mais du droit, la pulpe des gros orteils plus quelques autres, le talon du côté gauche pour ne pas que je sois capable de supporter ni les chaussures ni la marche et le front. Pour le reste, l’imposteur dit que c’est Michel.

Puis en soirée, on m’a planté des gros rayons par le vagin qui rendait très douloureux les parties décharnées à vif. L’imposteur m’a dit que son ami ( François) ne pensait pas à ça (lorsqu’il entre son rayon par l’orifice du vagin). D’ailleurs, ils ne tiennent jamais compte de ce qui été fait auparavant même s’ils savent que certaines choses ne doivent pas être faites l’une après l’autre ou en même temps que l’autre.

Pendant que j’écoutais l’émission de radio où ma fille fait le Dj, ils me décharnaient la pulpe des orteils, le dessous des pieds et les talons en même temps (Marie, François et Gaston).


Cruauté mentale
"Mon ami veut t'enlever toute la chair dessous des pieds parce qu'il te considère trop dangereuse" dit l'imposteur. Il parlait de mes organes génitaux et des mutilations qu’on m’a faites avec son personnage François dans le «Voice to skull» pour que j’entende ce qu’ils disaient.

4h50
Les micro-ondes baissaient ,mais le laser est augmenté et ils ont ajouté le scanner sous moi. Et maintenant, ils ont ajouté l’énorme laser de 50cm de diamètre sous moi. C’est le gars d’à côté et Gaston, les psychopathes pervers sadiques, qui veulent me désintégrer et me couper en deux par le centre en entrant par à la fois le rectum et le vagin. Ils ont mis un détecteur de mouvement sous moi qui capte mes mouvements et qui augmente la puissance et l’intensité à chaque mouvement.

Tout mon corps brûle mais surtout ma tête qui est brûlée de l’intérieur jusqu’à l’extérieur. J,ai du mal à rester debout mais les douleurs sont trop fortes pour dormir. Ma tête, mes épaules, ma nuque, le haut de mon dos et plusieurs autres endroits dans mon dos sont tous de endroits où je suis défoncée par les rayons. J’en ai aussi dans les jambes. Ces endroits sont extrêmement douloureux et brûlants.

Maman dans son CHSLD
- a demandé à l’auxiliaire hier soir pour avoir une autre bouteille de gouttes pour les yeux prescrite qid , elle lui a dit non. Il ne lui en restait que pour une seule fois, hier soir. Elle n’a donc pas pu mettre son médicament de la journée alors qu’elle doit en mettre quatre fois par jour.
- ce midi a demandé à une préposée, responsable de lui en procurer, pour avoir la crème pour ses rougeurs aux fesses. Le pot  était presque terminé et elle a refusé de lui en apporter un autre. Ma mère fait plusieurs selles liquides par jour.
hier soir une nouvelle résidente est rentrée en trombe dans sa chambre avec sa chaise roulante alors que la chaîne était mise.
collages prêts à être collé a retrouvé des morceaux de découpures dans son lit  alors que son lit a été refait à neuf pendant qu’elle a pris son bain hier soir.

22 juin 2011

Torture
Je suis restée couchée presque toute la journée, sauf en matinée,  tant les micro-ondes et le laser en diffusion à l’intérieur de moi étaient forts. J’avais commandé un transport pour aller chez ma fille et l’aider. Mais, j’ai dû annuler parce que je ne me sentais pas bien du tout. Je me suis levée un peu avant l’heure du souper.

Gang Stalking: Faux ami, mise en scène
Sébas sur FaceBook et René en personne, m’a téléphoné ce matin. Il m’a invité à aller chez lui voir son jardin. Il parlait beaucoup au téléphone pour un gars qui dit ne pas aimer parler au téléphone. C’est presque toujours lui qui parle. Il s’est mis à m’accuser et me sermonner en me reprochant toutes sortes de choses que je ne suis pas et même loin de là. Ce ci au point que je lui ai demandé s’il avait été payé pour me dire ces choses là, que cela ressemblait à du «Marie». Mais, il n’a pas réagi. Il insistait à me dire que j’étais centrée sur moi. Il m’exaspérait vraiment. J’ai fini par lui laisser entendre que j’en avais assez et j’ai raccroché. Je lui avais dit auparavant que je n’avais plus envie de poursuivre la conversation. Je l’ai enlevé de mes amis Facebook. Il ne m’a même pas parlé de prière alors que sa communication prétendait à une rencontre dans le but de prier ensemble. C’est pour cette raison et parce qu’il dit être un TI que j’ai accepté. Mais, il dit n’avoir qu’une léger quelque chose sur le front, pas de Gang Stalking, pas de harcèlement électronique non plus. L’imposteur m’a dit que Marie avait peur que j’écrive à ce propos sur Facebook.

Harcèlement informatique
Pendant la soirée j’ai traduit un de mes textes. Il, François, m’avaient encore coupé ma fonction «copier/coller» et s’amusait à me bloquer évidemment pendant que je travaillais sous la torture.
J’ai donc publié plusieurs énoncés sur Twitter.

Ma fille
Elle ne m’a pas appelé. Elle n’a toujours pas trouvé de logement. Elle est venue en «Roller Blade» vers 22h30.  Elle est très fragile et déprimée par toute la situation.

21 juin 2011

Harcèlement informatique
Presque à chaque ligne que j’écris , ils créent des espaces non désirés que je ne peux pas enlever et qui défait la mise en page de mon document.

Lorsque j’ai voulu insérer un pied de page,  les caractères insérés n’apparaissaient pas. Mais, j’ai pu constater qu’il y avait deux boîtes dans lesquelles je pouvais insérer des caractères mais que l’une d’entre elles semblait être une sorte de fantôme de la vraie boîte. Alors, en utilisant l’autre les caractères restaient en place. J,ai compris que c’était mes  pirates du Gang Stalking qui tentaient de m’empêcher de mettre la date sur toutes les pages.

Ils enlevaient des phrases complètes et même des paragraphes complets sur des pages des documents que je suis en train de travailler.

Pendant que je travaillais sur mon ordinateur, eux tentaient de d’éliminer du texte ou des documents sauvegardés sur mon disque dur, d’en corrompre et d’insérer quelques virus pour ralentir ou détruire le fonctionnement de mon appareil.  Ce qu’ils font toujours à ces moments-là.

L’imposteur a laissé entendre que c’était François qui faisait ces choses. Mais, n’était-ce pas Michel qui cherche encore à se cacher sous une autre identité?

Torture
Pendant la nuit, ils m’ont encore provoqué des rêves où on me laisse de côté et on sabote mes projets. Dans celui-ci, j’allais faire un spectacle de musique qui a tourné en queue de poisson parce que de très mauvais artistes étaient passés avant mon groupe et le monde est parti. Pierre, mon guitariste et un autre gars sont partis me laissant en plan. L’imposteur m’a dit qu’ils avaient pris des parties de film de mes spectacles. Mais, je n’ai rien qui ressemble à cela. Ils ont donc dû prendre eux mêmes des films de quelqu’un d’autre qui avait filmé pour leur compte pour réaliser ces truquages qu’ils ont passé dans mon esprit.

Je m’étais réveillée ce matin avec la douleur du décharnage aux gros orteils. J’avais mal aux deux en même temps. Ils étaient probablement deux à me décharner encore la pulpe des gros orteils. L’imposteur a dit qu’ils ne voulaient plus que je puisse marcher du tout. Toute la journée, ils m’empalent avec leurs rayons laser un peu partout et me piquaient douloureusement les orteils lorsque je tombais sur une vérité que je formulais dans ma tête à propos d’eux. Victor et Michel? Ou Victor et François? L’imposteur mets beaucoup trop souvent les torts sur François, le nouveau personnage qui est apparu au même moment que Michel est disparu.

Pendant que je travaillais à l’ordinateur, ils m’empalaient aussi. Ils m’ont planté environ une cinquantaine de rayons laser juste dans la tête. Et à mesure que j’en coupais, ils m’en plantaient d’autres encore et encore.  Je crois que c’est Gaston et Marie, le duo psychopathe sadique et obsédé sexuel.


19 juin 2011

Torture
Toute la nuit, ils m’ont mis les micro-ondes sous moi et à l’intérieur de moi très fortes. Mais, je ne tenais plus tant j’étais fatiguée. Alors, j’ai dormi là dedans. D’ailleurs, ils ont dû mettre les basses fréquences et m’hypnotiser comme d’habitude. Une brûlure aux micro-ondes provoque d'abord une inflammation et ensuite fait ratatiner l'organe brulé. Mes tortionnaires m'ont gravement brûlé le cerveau dernièrement et répètent encore leur geste. Les cerveaux brûlés aux micro-ondes peuvent provoquer la maladie de Alzheimer.

Je me suis levée vers 10h15 ce matin. J’ai renouvelé les émetteurs radioniques et re-transplanté les plantes qui ne l’étaient pas encore.

Séquelles de torture : les doigts
La pulpe de mes doigts a été décharnée avec petit laser «mosquito" pour que je ne pas sois pas en mesure de rien faire avec mes mains. Mais, aujourd'hui, j'essaie de jouer de la guitare pour remplir mes doigts avec de la corne et devenir capable d'utiliser mes mains sans trop de douleur. Chaque personne utilise ses mains pour tout ce qu’il a à faire. En plus des activités quotidiennes, je fais de la peinture, la sculpture, la cuisine, le jardinage, j'écris beaucoup, je joue de la guitare,  de la percussion, etc.  Donc, j'utilise beaucoup mes mains. Durant que j’écrivais ceci, mes cyber-pirates m’ont bloqué l’accès au "copier-coller» du traducteur pour le mettre sur mon mur. De plus, il est toujours difficile pour moi de lire et de copier à la main parce que je suis dyslexique. Ils savent tout cela. Mais, leur sadisme n'a pas de limites.

Séquelles de torture:  la voix
J’ai essayé de chanter en jouant de la guitare. Mais, j’ai beaucoup de difficulté avec ma voix maintenant. J’ai même du mal à psalmodier. Je ne peux plus chanter sur ma tonalité je mon capot de guitare est disparu. L’imposteur m’a dit qu’ils m’avaient éraflé les cordes vocales avec le mosquito laser. Cela ressemble à ça. Ce n’est pas du tout comme après mon opération. Là, je ne peux plus vraiment chanter une seule phrase correctement.

Séquelles de torture: La vulve et le pubis
J’ai encore été décharnée par ces fous.

Séquelles de torture: la tête
J’ai le cerveau qui brûle, le front et le cuir chevelu. La tête a toute été brûlée par les micro-ondes fortes la nuit dernière et l’énorme laser avec micro-ondes dans mon vagin les derniers jours.

TORTURE
Dès que j’ai été installée au salon pour la nuit, j’ai entendu un gros bruit de vent sans air déplacé et ressenti des douleurs au cerveau et au cuir chevelu. C’était l’énorme rayon laser avec lequel le gars d’à côté s’amuse comme un psychopathe à me faire du mal. Mais, ils ont mis le gros rayon laser de 50 cm de diamètre sur mon cervelet, là où il n'y a plus de crâne. Le cerveau me brûlait.  L'imposteur a dit: "Ils veulent te brûler le cerveau". Je suis allée à la cuisine et quelques minutes plus tard, le même manège a recommencé. Je ressens que cela provient de chez le gars d’à côté, Victor l’arabe. C’est le psychopathe de la True Justice. Il me met l’énorme rayon laser sur moi sur mon côté droit alors que j’étais face à la TV. Je me suis placée  face à chez lui et il a déplacé son rayon en face de moi.


Il est tout en train de me brûler. Je ressens son me traverser le corps à partir du devant jusqu’en arrière. Mon coeur fait mal et les brûlures antérieures aux endroits où le corps a été défoncé font plus mal que les autres. Mes lèvres sont sèches et sont en train de gercer à vue d’oeil. Mon visage chauffe

Les CEM sont très forts car les acouphènes aussi. Tout mon corps brûle. Il a mis le gros rayons laser e 50 cm de diamètre en ma direction. Il attend que je me couche pour rentrer avec ça dans le vagin pour aller me brûler le cerveau. http://francequenneville.blogspot.com/2010/10/crime-haineux-contre-les-femmes.html

Le front me fait mal et tout mon corps brûle. C’est impossible de me coucher avec ce psychopathe pervers sadique.

Ils sont tous là, chacun devant son ordinateur et dans le confort de leur foyer à me regarder brûler sans broncher. Ils regardent tous le spectacle de torture que Victor, le gars d’à côté, leur offre.

Les pieds me brûlent aussi. L’imposteur me dit que c’est le scanner qui est sous moi qui fait cela . Puis, immédiatement après , il dit que c’est l’énorme rayon. De toute façon ça brûle et il ne fait rien pour m’aider. Mais, de temps à autre il me dit qu’il capote en guise de cruauté mentale.



18 juin 2011

Torture 3h30

J’ai été réveillée par la douleur de ce qu’on était en train de me faire. Concentrée sur mon utérus, la douleur que je ressentais provenait des micro-ondes à une fréquence extrêmement élevée. Le dispositif avait été installé directement dans le vagin en plus de l’énorme rayon laser. Les deux  avaient une fréquence extrêmement élevée et le laser tournait à une vitesse folle. L’imposteur m’avait dit que le but  était de me désintégrer complètement en commençant par le sexe, comme il aimait dire. Cela voulait dire mes organes génitaux. Constatant mon désarroi devant cette éventualité  horrifiante, il me dit sur un ton glacial: «Nous somme tous d’accord!».

On peut entendre le grondement du moteur et ressentir sa puissance vibratoire d’une telle force que cela m’a réveillée avec la certitude d’une agression très violente évidente. Les acouphènes sont très forts, la radioactivité corporelle aussi. Je ressens les courants électriques plus fortement dans mes jambes et le bas de mon corps. Mais, cet énorme rayon se fait sentir jusque dans ma tête.  On dirait une drill. Tout mon siège s’échauffe et tout mon corps vivre à une très haute fréquence.  La puissance de cet engin est amplifiée à la fois par le moteur de mon réfrigérateur et celle du climatiseur central de mes voisins. C’est très douloureux, et je ne puis rien faire pour contrer cet assaut. Ce sont des meurtriers cuiseurs d’êtres humains.

Torture 4h15
Ils ont augmenté encore la puissance. Ils ont gardé la cadence de ces hyper-fréquences pendant des heures et des heures direct dans mon vagin. Ces vibrations extra rapides me font très mal à la tête. Elle sont dirigées vers elle. Le faisceau semble dirigé vers ma tête du côté droit en arrière , là où je n’ai pas d’os pour protéger mon cerveau. Tout le corps me fait très mal.

Harcèlement informatique

Blocage d’envoi de carte postale par e-mail sur ma page  à ArtMajeur.com
Blocage de la représentation de l’image lors du partage d’une oeuvre de ArtMajeur.com sur Facebook
Message de blocage d’installation de  «Add This» pour Firefox, sur Firefox disant que Firefox l’avait empêché.
Document vidéo de Koodo Mobile ( Torture du 18 juin) envoyé à mon courriel bafouee@hotmail.ca  a été noirci dans mon cellulaire pour empêcher que l’on puisse voir son contenu. Des traces d’intrusion doivent avoir été laissées.

Torture 17h
Ayant été privée de sommeil la nuit dernière, à l’heure du souper je m’étais allongée au salon. On m’a hypnotisée. On m’a causé de la chaleur en envoyant le gros rayon de micro-ondes par dessus mon corps pour me faire enlever mes vêtements. Mais, ils ont réussi seulement à me faire enlever mon pantalon. Comme ils voulaient que j’enlève aussi mon chandail, ils ont essayé de me faire avoir chaud en m’envoyant une forte dose de micro-ondes via le vagin à l’intérieur du corps. Mais, la seule chose qu’ils ont réussi à faire, c’est de me rendre malade. Car, je fais de l’allergie aux micro-ondes. En fait, ils espéraient me faire faire des choses sexuelles pendant que j’étais en culotte et en brassière qu’ils auraient filmé pour ensuite utiliser ces clichés pour faire des truquages et me nuire. Pendant tout ce temps, des micro-ondes diffusaient en abondance et à une forte intensité, sous moi. J’avais mal et n’avais, comme d’habitude, aucune position. De plus, depuis deux jours j’ai très mal au haut du dos et à la nuque du côté droit et au bras droit. J’ai pensé que c’était de l’empalage dont je n’arrivais pas à couper les rayons. Mais les nerfs étaient coincés et très douloureux. Alors, je me suis souvenue qu’ils m’avaient désintégré plusieurs disques dans la colonne en plus d’avoir décharné les muscles tout le long de la colonne. Bref, aucun confort accompagné de douleurs un peu partout pour des raisons différentes donc jamais de repos.

Cruauté mentale
Et, pendant que j’étais sous hypnose, l’imposteur racontait à son personnage Richard des détails du viol qu’il avait commis à mon endroit avec ses amis lorsque j’avais 6 ans.

Torture 20h
Je me suis donc réveillée malade avec la nausée et de la difficulté à marcher . Mes jambes étaient toutes molles. Je suis allée aux toilettes et j’ai eu une surprise. Ayant une vessie neurogène parce que les sphincter ne coordonnent pas, la vessie ne se vide presque pas et le peu qui sort, je dois forcer pour le faire sortir comme si j’étais très constipée. Alors, comme d’habitude j’ai forcé mais en même temps, je ressentais l’énorme rayon laser ainsi qu’un gros rayon de micro-ondes augmenté de vitesse et d’intensité en même temps que je forçais. Lors que je relâchais, je ressentais le rayon arrêter de tourner. Et, ce mouvement reprenait à mesure que je recommençais à forcer pour uriner. En soirée, l’imposteur m’a expliqué que ce rayon était connecté à mes nerfs pour que lorsque j’irais à la selle et que je forcerais, il se créerait une plus grande ouverture du rectum et que les rayons pourraient mieux entrer par cet orifice. Mais là, cela se passe alors que j’ai de la difficulté à uriner. Déjà, je ne fais pas les cathétérismes au moins deux fois par semaine comme en temps normal et 4 fois par jour lors que je suis plus fatiguée parce que je sais qu’il y a toujours au moins une personne qui regarde à travers mes yeux ce que je fais en plus d’être obligée de regarder constamment les mutilations qu’on m’a faites à la vulve. C’était très pénible.
Par la suite les dispositifs continuaient et s’intensifiaient avec le temps qui passait.

Torture 23h
Les micro-ondes  et le laser étaient encore en activité à l’intérieur de mon corps. Les CEM était forts et les acouphènes aussi.

Harcèlement informatique
L’internet ne fonctionnait pas encore une fois. L’imposteur m’a ditq que c’était parce qu’ils ne voulaient pas que je travaille cette nuit.

17 juin 2011

Torture
Je n’ai pas dormi de la nuit. J’ai eu une attaque psychotronique. On m’a empalé de tous les côtés mais surtout à la tête et dans le haut du dos. Et, on m’a planté les gros rayons laser et micro-ondes dans le vagin et les ont  laissé diffuser pendant des heures et des heures, 24/24, 7/7.  Lorsque je suis allée préparer la causeuse qui me sert de lit cers 23h 45, je me suis rendue compte que j’avais déclenché un dispositif automatique de diffusion de micro-ondes jumelé avec un gros rayon laser sous moi. Le sensor était placé sous la causeuse.

MIND CONTROL: Rêves provoqués et agressions sexuelles
 On m’a hypnotisée, une fois endormie, pour me faire faire des gestes à caractère sexuels. Mes différentes positions devaient servir, après les avoir filmés et photographiés, comme ingrédient pour réaliser des truquages pornographiques dans le but de me nuire. Ainsi, on a introduit des images dans mes rêves et utilisé les rayons pour forcer ma gestuelle. Par exemple, pendant que je dormais, on m’a ouvert la bouche à l’aide d’un gros rayon gamma armé de micro-ondes, suggéré mentalement que c’était un gros pénis en pensant m’exciter. Ils ont même mis des images (mirages) de pénis. Mais, je n’ai pas ouvert la bouche et ils n’ont pas pu prendre les clichés qu’ils désiraient prendre.

Ce matin ma femme de ménage est venue. Je me suis reposées après qu’elle soit partie en attendant Cynthia. Mais, elle n’est pas venue. J’ai tenté de la rejoindre à plusieurs reprises sur son cellulaire et en messages textes, mais je ne l’ai pas rejoint.

Toute la journée j’ai eu mal au haut du dos, la nuque et le bras droit. Je n’ai pas réussi à couper les rayons ou  rompre le charme du vaudou ou autre. L’imposteur m’a dit que mes tortionnaires ne savaient pas que je pouvais encore m’habiller normalement. Je lui ai demandé à plusieurs reprise de me dire comment étaient placés les rayons mais il a toujours refusé de me le dire.


Harcèlement informatique

Alors que j’allais mettre des informations sur Twitter, Facebook ou mon blogue on m’a redirigé vers d’autres pages ou empêché de mettre l’information que je désirais mettre.

16 juin 2011

Ma fille: Déni de services et redirection téléphonique
Je suis mandatée dans le dossier d'électricité de ma fille et l'opératrice, Patricia (haïtienne) qui m'a répondu a refusé de  poursuivre l’appel pour que je puisse confirmer le paiement de 158. 00 effectué à ma banque conformément à l’entente discutée en conférence à trois avec Mme England le  31 mai 2011.

Déni de services informatiques

Cyber-diffamation, intrusion dans le Tchat
Le jeudi soir, ma fille fait le dj dans une émission de radio sur internet. On peut écouter ce qu’elle y met comme musique tout clavardant avec ses fans et d’autres dj. Ce site web est un lieu de rencontre pour les Dj, principalement. Ils y vont pour se pratiquer et pour avoir le feedback des autres Dj. Ils écoutent ce qui est en ondes et passent des commentaires techniques et artistiques. Leurs amis peuvent venir les écouter. Moi, j’y vais pour la supporter. Je fais un simple acte de présence car mes perps m’ont bloqué le bouton donnant accès à la banque d’émoticons dès les premières fois que je suis allée sur ce site. Ils ne semblent pas avoir apprécié que les dj m’avaient trouvé le fun car je mettais des émoticons qui avaient le même rythme que la musique en ligne. Maintenant, lorsque je suis dans le tchat, régulièrement la musique cesse de jouer. Je dois donc sortir du tchat et me réinscrire pour y avoir accès à nouveau.

Ce soir je suis rentrée sur le tchat comme d’habitude et peu de temps après, j’ai vu qu’on mentionnait mon pseudonyme et qu’on discutait en parabole à mon sujet. Ce n’est pas dans les habitudes des autres avatars. Mais, la discussion à mon propos semblait se tenir plutôt entre deux de ceux-ci qui semblait rigoler sur mon dos sans jamais s’adresser à moi. Alors j’ai reconnu les tactiques de mes perps et le genre de pseudo utilisé. C,est le même qui avait été utilisé pour me laisser un commentaire sur de la BD intitulé «Grimace cocasse» que j’avais réalisée qui illustrait la fille qui fait partie de mes harceleurs qui était venue me faire une grimace pendant que j’étais au restaurant avec une amie, dans le quartier. Voici l’adresse de ma BD: http://bitstrips.com/user/QCC9/read.php?comic_id=97SPL&subsection=1

J’ai donc noté la conversation. Pour rentrer dans le clavardage, un pseudo nous est prêté et il faut ensuite le changer et choisir une image de notre avatar. Le pseudo qu’on m’avait prêté était «LOVERMUSH» et ensuite que j’avais choisi «Road_Runner». Cependant, lorsque le son a été coupé et que je suis revenue dans le chat, j’ai choisi mon autre pseudo « Show_Stopper» . Voici un extrait de ce clavardage:

Road_Runner:
- Bless up Dj Cream!
............................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................

VIP*LISA_LEE_RICHLEY_BLESSED:
; lol

(Voici un clin d’oeil accompagné d’un éclat de rire suite à mon entrée sur le chat)

BOSS*LADY*KITTYKAT.Barbie.Diva:
Madddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddd

(J’avais illustré, en BD, la fille qui me harcèle depuis bien des années, notamment au téléphone, sur «Msn», et ensuite dans la psychotronique. Elle porte souvent le pesudo de Kitty. Cette personne portant un pseudo qui contient ce «Kitty» s’exclame en utilisant le mot «mauvais». Selon moi, cela constitue une mise en évidence du mal dans ces lettres parce qu’elle et son complice travaillent dans le harcèlement. Autrement dit, le crime organisé fait du mal aux autres en utilisant toutes les formes de harcèlement visant la destruction de la personne. Donc, «mad» est tout simplement le mal qu’ils cultivent quotidiennement).

GazaGirl:
Looool

( Je ne sais pas si cet avatar est un réel visiteur, fan ou dj, mais il est possible que celui-ci soit un faux visiteur que mes harceleurs aient ajouté pour leur mise en scène. Ils le feraient réagir comme s’il savait exactement ce qu’ils sous-entendent à mon sujet. Mais, remarquez bien la discussion, cet avatar ne fait que rire de leurs sous-entendus).


DA_BOSS_Madman (Team-Madness):
all good

( Ici, celui-ci qui semble être le complice de la harceleuse, donne son approbation à tous les sous-entendus précédents)

BOSS*LADY*KITTYKAT.Barbie.Diva:
Pd WWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWWW


(Que veulent dire ces lettres «Pd»  alors que je sais qu’on m’a fait passer pour pédophile. Et puis, cette série de «W» ? Est-ce que cela veut dire «Wack!» en voulant exprimer le dégoût? Peut-être pas. Mais, la diffamation rend les gens haineux envers la personne ciblée. Ils ont toutes sortes de réactions désagréables fortement encouragées par les harceleurs. Et, ces incitations à la haine et au mépris sont remplies d’insinuations et de sous-entendus à propos de l’individu ciblé. Cela a pour but de l’empêcher à avoir des paroles exactes à rapporter, la faire passer pour paranoïaque et ainsi la discréditer parce que folle).

VIP*LISA_LEE_RICHLEY_BLESSED:
I have made Road runner a member

DA_BOSS_Madman (Team-Madness):
he Kitty Kitty Kitty !!!!!!!!!

VIP*LISA_LEE_RICHLEY_BLESSED:
Big up  ROAD RUNNERRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR

(Cette personne met très en évidence mon pseudonyme de la même façon qu’on met en évidence les personnes ciblées en disant leur nom haut et fort ou en le répétant à plusieurs reprises)

BOSS*LADY*KITTYKAT.Barbie.Diva:
:-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-) :-)

(Ceci est simplement une façon différente, c,est à dire en image plutôt qu’en mots, d’afficher un sourire narquois ou qu’on rit à pleine dents de la personne)

VIP*LISA_LEE_RICHLEY_BLESSED:
MADMAN STOP LEAVE MILK IN BACK YARD FOR KITTY

(Cette personne s’est rendu compte que Madman et Kitty s’amusaient à mes dépens. Mais, elle leur laisse savoir de façon subtile afin que je ne sache pas qu’ils le font. D’une certaine manière, elle est aussi complice mais ne veut pas corrompre de façon évidente l’activité en cours).

DA_BOSS_Madman (Team-Madness):
Road Runner... Beep beep!

( Lui ne peut pas s’empêcher de jouer avec mon pseudo)

BOSS*LADY*KITTYKAT.Barbie.Diva:
lol

( Et, elle rit. De plus, elle semble penser que je n’ai rien vu.)

VIP*LISA_LEE_RICHLEY_BLESSED:
- Bless up DJ Cream

DA_BOSS_Madman (Team-Madness):
See one towell yuh can use
(Ce complice de la fille introduit une grave insinuation diffamatoire en parlant d’une serviette avec laquelle on peut s’essuyer. Cette serviette est une métaphore utilisée pour parler de ce qu’on a raconté de faux à mon sujet, à savoir que j’aurais volontairement fait «la planche». Cette dernière fait référence au fait de se coucher par terre de tout son long et se laisser tripoter par tous ceux qui veulent y participer. Donc, je serais, selon eux, une traînée sur laquelle tous pourraient passer dessus ou s’essuyer avec. Cette diffamation m’a été confirmée par mes harceleurs via le Voice to Skull. De plus, on m’a fait une mise en scène du genre chez la coiffeuse chez laquelle je suis allée, il y a de cela seulement une semaine).

BOSS*LADY*KITTYKAT.Barbie.Diva:
 @ LOVERMUSH

(LOVERMUSH était le pseudo qui m’avait été prêté automatiquement pour rentrer sur le chat. Cette Kitty fait encore ici, allusion à moi. Cela se passe immédiatement après que son complice eut parlé la fameuse serviette).

GazaGirl:
looooooooool

(Encore la pseudo-visiteuse qui rit des insinuations à mon égard)

VIP*LISA_LEE_RICHLEY_BLESSED:
 TY U MAD MAN

GazaGirl:
hear dis now

VIP*LISA_LEE_RICHLEY_BLESSED:
- Me no want that small towel

VIP*LISA_LEE_RICHLEY_BLESSED:
BOUT U PASS ME FACE  CLTH CALL DAT TOWEL

DA_BOSS_Madman (Team-Madness):
- It kinda short...but it haffi do fi now

VIP*LISA_LEE_RICHLEY_BLESSED:
AWAH DIS MAN

VIP*LISA_LEE_RICHLEY_BLESSED:
DONT WANT FACE CLOTH

VIP*LISA_LEE_RICHLEY_BLESSED:
I WANT TOWEL

rhe_rhe:
LOL

VIP*LISA_LEE_RICHLEY_BLESSED:
Keep dat yaw

Show_ Stopper:
- no towel here

On remarque que les avatars mentionnent mon pseudo à plusieurs reprises sans que je n’ai rien dit sur le chat sauf mon mot d’entrée de supporter à Dj Cream.

Lorsque j’écrivais ce texte, j’ai entendu la fille qui me fait du harcèlement avec les armes psychotroniques crier «NON!!!». L’imposteur m’a aussitôt dit qu’elle venait de voir ce que j’avais écrit. Car tout ce que j’écris sur mon ordinateur est automatiquement transmit sur le leur. Je crois qu’ils ont installé un capteur de touches lors d’une de leurs nombreuses intrusions dans mon domicile. En fait cela me confirme , encore une fois, que mes suppositions étaient justes. De plus, lorsque je tombe pile de cette manière, ils me plantent leurs rayons dans les orteils pour me faire très mal et me signifier qu’ils ne sont pas contents. Et, ils l’ont fait pendant que j’écrivais ce texte.

15  juin 2011

Torture 3h30
L’intensité des rayons est la même depuis 23h hier soir: énorme rayon laser de 50 cm de diamètre en diffusion sous moi sur sensor très fort, gros rayon de micro-ondes en diffusion interne via vagin à 45 Ghz, 25,999 uw/m3, fq 3.9 (selon l’imposteur), gros rayon laser de 10 cm en diffusion en diffusion interne via vagin, CEM très fort, hautes tensions moyennes et comme d’habitude, le scanner en dessous de moi sur le sensor. Ils ont essayé de me rentrer l’énorme rayon dans le vagin et le rectum en refroidissant  la région avec des gaz réfrigérants ou paralysants. C’est tout brûlé! C,est douloureux. Ils m’ont encore brûlé le cerveau en entrant par le trou sans os laissé après mon opération au cervelet avec l’énorme rayon laser.

C’était     très fort et je n’ai pas pu dormir avant 7h du matin. De plus, ce ne fut pas pour longtemps car après environ une heure, l’imposteur m’a hypnotisée pour que j’ouvre les jambes pour quer Gaston puisse rentrer avec son énorme rayon laser avec micro-ondes à une grande puissance dans mon vagin et rectum. Il m’a brûlé la vulve et l’anus et l’entre-jambe pour ensuite me brûler fortement tout l’intérieur jusqu’à la tête pour ensuite installer ce dispositif dans mon vagin qui continua de brûler toute la journée. En addition, après cette installation , l’imposteur et son ami Richard m’ont fait plusieurs sévices sexuels: gros rayon laser dans le vagin pour provoquer des écoulements vaginaux (exsudat des brûlures) qu’ils voyaient comme des sécrétions dues à de l’excitation et à partir des quelles ils aimaient fantasmer; brûlé le bout des mamelons avec le mosquito laser pour provoquer leur érection et que les petits brillants y rentrent plus et fassent plus mal, ils m’ont fait prendre toutes sortes de position pour être en mesure de me toucher avec leurs laser selon leur fantasmes sexuels. Ils ont mis le gros laser à l’emplacement du clitoris pendant plus de 2h1/2 pour tenter de provoquer un orgasme ou plutôt s’exciter eux-mêmes en pensant que je pourrais avoir un orgasme et surtout me faire mal alors que c’est rempli de petits brillants.

Rêves provoqués
Ils cherchaient à m’exciter sexuellement en me mettant des mirages de nature sexuelle comme des pénis, vulve, etc, car ils veulent que j’aie des réactions sexuelles et fasse du sexe pervers. Ensuite, ils voudraient utiliser ces clichés pour me faire passer pour obsédée sexuelle. Mais, je n’ai apparemment pas répondu à leur attentes car je ne me suis pas occupée de leurs affaires. Ils me faisaient cela pendant qu’ils me faisaient de la torture sexuelle. Ils sont vraiment des obsédés sexuels avec leur machinerie!

14 juin 2011

Torture : 17h30
Mon corps est plein de petits brillants. C’est comme avoir le corps rempli partout au dedans, de petits morceaux de verre concassé. C’est très douloureux! En plus, ils mettent les CEM forts, activent et augmentent les micro-ondes au fur et à mesure que le temps passe et que la journée s’achève. J’ai un gros rayon de micro-ondes activé très fortement dans le vagin et dans le rectum qui vise à faire rentrer les petits brillants plus profondément dans mes organes génitaux d’abord, puis dans tout le corps.

Torture 23h
Augmentation de l’intensité des rayons: énorme rayon laser  de 50 cm de diamètre en diffusion sous moi sur sensor très fort, gros rayon de micro-ondes en diffusion interne via vagin à 45 Ghz, 25,999 uw/m3, fq 3.9, gros rayon laser de 10 cm en diffusion en diffusion interne via vagin, CEM très fort, hautes tensions moyennes et comme d’habitude, le scanner en dessous de moi sur le sensor.

Symptômes
J’ai très mal tout le corps jusqu’à la tête, le front et le cervelet déjà brûlé par l’énorme laser de 50 cm de diamètre. J’ai de forts acouphènes, des  sensations de brûlures, de la fatigue, l’oeil droit déshydraté et douloureux, le haut du dos et le dessus de la tête qui brûlent aux sites défoncés par les rayons, des chocs électriques un peu partout, la région génitale brûlée et remplie deux fois hier de millions de petits brillants. Je suis extrêmement radioactive. On me brûle le cerveau. Les petits brillants me font très mal parce qu’ils rentrent beaucoup plus profondément, entre autre aux mains. Tout mon corps est très douloureux. Vibrations très évidentes en touchant mon corps.

Cruauté mentale
 L’imposteur me dit qu’ils (Gaston et Marie) ne savaient pas qu’il ne fallait pas mettre les micro-ondes si fortes lorsqu’il y a plein de petits brillants. Il dit que c’est lui qui devait contrôler l’intensité des armes. Il disait cela pour me faire de la peine car, il n’y a rien de vrai dans cette histoire de contrôle.

13 juin 2011
J’ai encore passé la journée couchée n’ayant pas pu dormir de la nuit avant 7h du matin. Un ami de Pierre l’imposteur, Richard, est venu remplacer Michel sur le harcèlement électronique et torture, le hacking et le Gang Stalking. Il opère de chez Pierre, en arrière de chez nous. C’est lui qui ma fait des sévices sexuels depuis que Michel est parti. Ce dernier m’avait encore rempli le corps de petits brillants le matin avant de me planter ses rayons dans le vagin et tout le reste pour, disait-il, me faire jouir à tout prix. Mais, en après-midi Richard est venu et n’a pas tenu compte de ce que les autres m’avaient fait. Il m’a rempli à nouveau de petits brillants, avec cette fois, plein les mamelons. C’est aussi lui qui m’a servi les sévices sexuels en disant, lui aussi, vouloir me faire jouir à tout prix parce que l’imposteur lui avait dit que je pouvais jouir sans clitoris. Il m’a même mis un rayon dans la bouche avec un certain liquide avec comme fantasme que c’était un pénis qui ouvrait ma bouche. Il voulait voir ce liquide couler de ma bouche, pour s’exciter bien sûr. Il a mis le mosquito laser sur le bout de mes seins pour les brûler et provoquer leur érection. Avant, il m’a paralysé avec des gaz et fait endormir en utilisant l’hypnose de Pierre le fabuleux. Il a profité que je sois sous hypnose et que je suis somnanbule pour me faire faire toutes sortes d’affaires. Entre autres, il m’a fait parler de toute ma vie. L’imposteur, cherchant à le protéger a tenté de me faire croire qu’il était seul avec l’un de ses personnages pour me dire toutes les choses qu’ils avaient discuté entre eux. Car, en guise de mise en scène et cruauté mentale, il a raconté à Richard toutes sortes de choses de ma vie insistant sur le fait que je n’étais pas du tout comme il avait dit que j’étais tentent de me laisser croire que ce «nouveau» pourrait avoir de la compassion pour moi. Mais, il n’en est rien. Il a d’ailleurs mis un brouilleur d’ondes pour lui faire croire que ce qu’il disait  n’était qu’un mensonge. Mais, je capte leurs pensées et leurs discours. Lorsque l'imposteur ment, il laisse croire que c'est la vérité et lorsqu'il dit la vérité, il fait croire qu'il ment. Alors, Richard est mystifié et croit que je suis une nymphomane et une pédophile alors que tout ce qu’il a dit dans le V2K sur moi à ce moment-là était vrai. L’autre doit être aussi crédule que les autres.

12 juin 2011

Torture
J’ai passé la journée couchée parce que je n’avais pas dormi la nuit dernière encore. On m’a encore hypnotisée alors que je dormais déjà. Ils m’ont alors mis des gaz réfrigérants parce qu’ils avaient l’intention de me faire des choses sexuelles parce que le froid cause l’érection des mamelons. Mais, j’avais tellement mal qu’ils ont dû arrêter et plutôt utiliser le gaz paralysant parce qu’il est froid lui aussi. Mais ce dernier leur donnait l’avantage de me paralyser en plus de me donner froid. Ils l’ont orienté et diffusé dans mon vagin pour paralyser tout le bas de mon corps pour ensuite s’amuser avec ma région génitale. Ils ont encore mis des petits brillants sous l’emplacement du clitoris en prévision de me faire jouir avec beaucoup de douleur sachant très bien que je n’avais plus de clitoris pour satisfaire leur appétit sexuel. Après, ils m’ont fait tourner sur moi-même par l’hypnose et la suggestion mentale ainsi qu’avec l’utilisation de rayons laser qui faisaient mal pour que je bouge, ceci pour bien brasser les petits brillants et les répandre par tout le corps. Ils en ont mis aussi dans les mamelons pour me procurer une douleur qui ferait diversion de la région génitale pendant qu’ils me feraient d’autres mutilations. Ensuite, ils ont utilisé le «mosquito» laser pour stimuler mes mamelons et provoquer leur érection pour qu’ils puissent les voir et jouir de la souffrance que je vivais sachant qu’ils étaient pleins de petits brillants et qu’ils brûlaient sous le faisceau du laser. Ils m’ont mis le gros rayon de micro-ondes sur ma vulve pour me stimuler sexuellement pendant au moins 7-8 h. Cela n’a pas vraiment  fonctionné mais la brûlure, elle, a provoqué des écoulements provenant de l’exsudat sécrété dans le processus de guérison. Ils font toujours semblant que ce sont des sécrétions provoquées par de l’excitation sexuelle. Ils m’ont fait ouvrir la bouche avec le gros rayon laser  pour simuler la fellation. Pendant ce temps, ils me faisaient de la suggestion mentale pour que je pense à des actes sexuels comme embrasser quelqu’un avec passion, faire une fellation non pas à un homme mais à un pénis, n’importe lequel. Ils me disaient toutes sortes de choses sachant très bien que je vois des images associées à ces mots ayant une dominante du côté du cerveau droit.

L’imposteur m’a dit qu’il avait eu tellement envie de moi qu’il avait eu l’intention de me mettre le gros rayon laser de 50 cm de diamètre dans le vagin. Il a même ajouté : «On est en train de la défoncer de tous les côtés avec les rayons pour s’assurer qu’elle ne puisse plus faire quoi que ce soit de sexuel ni rien d’autre de sa vie.» en accord avec leur fantasme de la «nymphomane-pédophile» qu’ils ont inventé pour laisser libre cours à leur violence. Ils savaient que c’était leur propre fantaisie et que je n’avais rien à voir avec ce personnage mais, ils m’avaient à leur portée et ils s’amusaient avec moi comme avec un jouet sexuel.

Hier, ils m’avaient encore enlevé une partie des petites lèvres restantes pendant que je dormais.
Je me suis donc levée vers l’heure du souper et j’ai pris une douche. J’ai vu que j,avais encore les cheveux très frisés. J’ai dû les aplatir avec le fer pour me reconnaître un peu. J’ai mal à la gorge, le bas du corps, les organes génitaux, le ventre et la tête parce qu’ils ont pleins de petits brillants.

11 juin 2011

Torture
Empalage de rayons dans ma tête, ma colonne, mon ovaire gauche, mon sein gauche, cuisse et genou gauche. Ma colonne cervicale est douloureuse lorsque je fais certains mouvements, quelque chose semble la coincer comme des rayons laser plantés dans celle-ci.  L’imposteur m’a dit qu’ils avaient fait quelque chose à ma colonne qui risquait de me rendre paralysée et impotente. Lorsque je me retourne la tête, il me dit que je fais des choses que je ne devrais pas. Il ma dit qu’ils ne voulaient pas que je m’habille et que je sorte encore. Ils ne comprennent pas que je tente encore de vivre le plus normalement que je peux.

Ils m'ont passé un énorme rayon laser à l'intérieur du corps en passant par le vagin,  dans le coeur, dans la tête et cherchent à me défoncer partout dans le corps. Ils ont dit ne pas être dérangés s'ils me tuaient. Ils font du délire de grandeur de pénis qu'ils imaginent à la place de ce gros rayon. Je suis toute brûlée à l’intérieur. Ils ont dit qu’ils voulaient me voir sans tête. IIs imaginent que les gros rayons qu'ils passent par les voies vaginales sont leurs propres organes. Ils défoncent et mutilent.
Plus tard, ils m’ont endormie, en fait hypnotisée, et paralysée avec des gaz pour ensuite me mettre encore plein de petits brillants dans le parties génitales et le rectum afin que je contracte lorsqu’ils font des sévices sexuels et pour que les petits brillants rentrent plus profondément et que la douleur soit à son paroxysme; les fesses pour m’empêcher de m’assoir ou si je le fais que ça soit très douloureux. Ils en ont mis aussi dans les seins à travers les canaux décharnés pour qu’ils soient plus douloureux lorsqu’ils font leurs sévices sexuels; la tête parce qu’ils détestent le fait que je sois intelligente, et pour que la tête me fasse mal pour et je sois incapable de travailler; le dos aux endroits décharnés pour qu’il soit trop douloureux pour que je puisse me coucher ou reposer en m’appuyant dessus; les pectoraux décharnés pour que la douleur soit amplifiée lorsque je respire et que je ne puisse pas, non plus, me coucher sur le ventre; les jambes et les pieds décharnés pour que ça soit trop douloureux pour bouger et marcher; les mains décharnées pour ne plus que j’écrive et ne puisse rien faire avec mes mains. Le tout pour amplifier la douleur au maximum alors que j’ai déjà très mal et que je n’ai aucune position.
Après, on a laisser diffuser les gaz réfrigérants (freyon) dans la pièce où j’étais pour augmenter encore plus toutes les douleurs. De plus, on a enclanché les processus automatiques de diffusion  continue des rayons laser et gamma armés de micro-ondes à l’intérieur du corps pour bien brûler et infecter le tout, ainsi que pour aggraver les dommages.

Je me suis couchée vers minuit mais j’ai été réveillée à 2h par ma chatte qui voulait rentrer dans la maison. Et, je n’ai pas pu me recoucher car le mouvement a enclancher le processus de diffusion de micro-ondes sous moi sur le sensor et les vibrations étaient trop intenses et leur fréquence trop rapide pour que je puisse me recoucher. C’était beaucoup trop douloureux. Je suis alors allée sur internet et j’ai travaillé sur mes blogues jusqu’à 7 h le lendemain matin, heure à laquelle les micro-ondes étaient moins intenses.

10 juin 2011
Torture:  C'est difficile de jouer de la guitare avec la pulpe des doigts décharnée. Est-ce que de la corne se formera tout de même et qu'elle réussira à compenser la douleur et l'inflammation? Intrusion de domicile, un vol: je cherchais mon capot de guitare. L'imposteur me dit que c'est Michel qui me l'a vol. Il fait allusion à une  intrusion de domicile, un vol, et en le disant c'est de la cruauté mentale. Harcèlement électronique: Michel me bloquait les fonctions de partage sur mon blogue lorsque je voulais envoyer des textes à des personnes.  Sur Facebook, on a bloqué la possibilité de certaines victimes à s’ajouter à mon groupe de victimes sans raison.
Lorsque je travaillais à l’ordinateur on rentrait continuellement dans mon vagin avec les gros rayons.
9 juin 2011

Torture
À partir de minuit, on a beaucoup augmenté les micro-ondes et le laser interne qui diffusaient simultanément dans mon corps à partir de mon vagin. L’imposteur m’a dit que Michel m’avait fait, tôt ce matin, des entailles de 5 cm tout le long du rectum et du vagin, à l’intérieur de mon corps. J’avais ressenti de la douleur dans cette région et c’est ce qui m’avait réveillée. Et là, je ressens les douleurs brûlantes de ces entailles et les ouvertures de chair que cela occasionne lorsque je m’assoie ou me déplace. Tout le bas de mon corps est à vif. J’ai découvert que j’étais décharnée dans la gorge de la même manière que le sont les personnes âgées. Je l’avais ressenti lorsque cette torture m’avait été infligée. Mais, je ne voyais pas la forme que cela donnait. Là, je l’ai vraiment vue. J’ai pris des photos que j’ai publiées sur Facebook, Twitter, http:francequenneville.blogspot.com. L’imposteur m’a dit qu’ils (Gaston et Marie) m’avaient décharné les seins  pour le déformer.

Harcèlement informatique

Tôt ce matin, pendant que je travaillais sur mon blogue, on programmait des anomalies au document que j’allais publier. Mais, je les voyais cliquer sur le bouton de sauvegarde et n’ai pas publié tout de suite. Je n’en avais pas l’intention, non plus. Alors, je les ai simplement observé pirater mes choses. Ensuite,  comme par hasard, la connexion internet était défectueuse.

20h Déni de service internet
Comme par hasard, juste au moment où Cynthia passe à la radio et compte sur ma présence pour la soutenir dans son travail, ma connexion internet ne fonctionne pas alors qu’avant j’ai pu y aller pour prendre des courriels et aller un peu sur Facebook.

Commerçant: coiffeuse
Visite chez la nouvelle coiffeuse asiatique sur Masson. Celle qui m’a coupé les cheveux était libanaise. Elle m’a dit que mes cheveux étaient très fatigués, qu’il y avait du «spring» autrement dit du frisé et que mes cheveux étaient brûlés. elle m’a demandé si j’avais fait ma moi-même ma teinture et je lui répondu que seulement deux fois. Je lui ai dit que j’avais une coiffeuse qui m’a gâché les cheveux en me mettant un «modeling» à l’intérieur sans que je le désire et m’avait trop éméché les cheveux me causant des volumes sur les côtés, chose que je n’aime pas.

Scénario de «La planche» et de «sexe avec chien»
 Il y avait une femme qui se faisait coiffer par l’asiatique, elle parlait avec la coiffeuse de son chien qui faisait le mort. J’ai ressenti qu’ils faisaient peut-être allusion à l’expression «faire la planche» qui venait de l’imposteur, et laquelle j’aurais volontairement exécutée pour me faire toucher alors que j’avais été hypnotisée à 6 ans pour satisfaire le fantasme de cet homme. Et, en revenant, celui-ci m’a dit qu’il leur avait dit que je faisais du sexe avec des animaux et que c,est à cela qu’elles cherchaient à faire allusion avec un mélange de l’autre chose. Mais, même si j’ai entendu certaines choses , je n’ai pas porté plus que cela attention à ce qu’elles disaient. Alors, si c’était vraiment un scénario à mon attention dans le but de me faire sentir mal, c’est raté car je n’ai pas vraiment écouté. Et, je pense que ce sont plutôt ces personnes qui auraient fantasmé sur ces sujets sexuels pervers. Pas, moi!

Vers l’heure du souper , je suis allée sur Facebook et j,ai vu qu’ils avaient enlevé un partie de ce que j’avais écrit et publié.

19h30 Torture
Toute la nuit et toute la journée ils ont mis l’énorme rayon laser en diffusion de 50 cm de diamètre ainsi que le gros rayon de micro-ondes en diffusion à l’intérieur de mon corps qui partait du vagin. L’intensité avait augmenté pour former un pic intense à 6 h ce matin et un autre allant en s’accentuant vers 18 h ce soir. Ceci pour me brûler intensément mon intérieur tout en tentant de me scier en deux. Pendant ce temps, ils m’ont mutilé activement les organes génitaux et le rectum avec le mosquito laser, comme pour me découper en morceaux et finir par être scindée en deux par l’énorme laser. Cela bien sûr en désintégrant tout mon intérieur au passage.

Ce matin, j’avais ressenti le rayon laser qui, comme une hélice, tournait en moi comme une drill. Et, je ressentais d’énormes secousses de micro-ondes, comme si l’eau de mon corps bouillait à gros bouillons. Cela a duré environ deux heures.

Tout mon intérieur est brûlé et ma tête ne pouvait échapper à ce supplice. Ce rayon traversait douloureusement ma tête. Je ressens toutes les brûlures, même derrière les yeux. Le dessus de ma tête est très sensible et le site de mon opération très douloureux. Ma nuque et le dos aux endroits où le rayon a défoncé sont aussi très douloureux. Et, les micro-ondes qui continuent de violer mes cellules amplifient toutes ces douleurs. Ce sont toutes des agressions sexuelles collectives violentes armées de rayons électromagnétiques très agressifs.

8 juin 2011

Torture
Attaque psychotronique: empalage intensif au coucher vers 2 hres du matin. Avant, j’écrivais à l’ordinateur et ils m’en avaient mis plein la tête, quelques uns à partir de loin com le genou ou le pied. Je réussissais à en enlever avec mes petits miroirs mais pas tous et puis, ils m’en ajoutaient tout en me rentrant le gros rayon laser par le vagin ou le rectum. L’imposteur m’a dit qu’ils étaient 7 à m’empaler en même temps: Marie, Gaston et leurs invités, 5 membres de la gang du 197 Masson. Pendant ce temps, sous moi et à l’intérieur de moi diffusaient des micro-ondes très fortes. Marie m’a mis de la térébenthine dans la lèvre inférieure pour me rappeler que c’est l’assistante de mon dentiste qui m’a brûlée là avec de l’acide. Ça brûle!

J’ai eu la nausée toute la nuit plus des allergies et je me sentais vraiment mal. Mais, je suis tout de même allée  à mon rendez-vous. Ils espèrent que je ne sortirai plus de chez moi pour ne pas que les gens voient que je ne suis pas ce qu’ils ont dit de moi.

Visite chez le dentiste
 Le dentiste m’a dit en commençant que ce n’était pas nécessaire de geler. Je lui ai tout de suite rappelé qu’il fallait geler pour réparer la carie. Je ne sais pas quelle était son intention mais ce n’est pas à moi de lui rappeler  la nécessité de geler pour réparer une carie. L’assistante qui m’avait brûlé la lèvre la dernière fois, n’était pas là. J’avais pourtant demandé au dentiste lors de son examen de routine s’il serait accompagné de la même assistante. Il m’avait alors répondu  qu’il n’avait qu’elle. Pourtant, c’était une autre fille qui avait le fameux sourire pervers qu’affichent tous ceux qui fantasment sur les truquages que mes tortionnaires ont fait à propos de moi. Alors, je ne lui ai parlé de rien, ni remis aucun document. Mais je me demande bien ce qui l’a motivé à ne pas assister mon dentiste. Lui, était un peu brusque et m’accrochait avec ses instruments, mais il est toujours comme ça avec moi.

J’ai vu une femme dans la salle d’attente qui était décharnée aux chevilles de la même manière que moi en plus de plusieurs autres marques de torture du même genre que les miennes.

7 juin 2011

Torture
Ils ont mis les micro-ondes en diffusion dans mon vagin et sous moi. On peut entendre le grondement du moteur du magnétron et j’ai très chaud. Les coupures que le gars d’à côté m’a fait hier après-midi se font beaucoup ressentir. Je peux certifier qu’elles sont profondes et qu’elles se font sentir jusque dans le fond du vagin et même de l’utérus en s’en allant vers l’ovaire droit. Lorsque, les autres ont essayé de continuer leur petit manège en me mettant le gros rayon laser sur ma vulve, immédiatement la douleur de cette blessure était devenue très intense. Et, là, ils savent pertinemment que les micro-ondes font très mal dans les blessures en se frayant un chemin jusqu’au liquides du corps pour les faire bouillir et que celui-ci est plein de petits brillants fraîchement déposés d’hier. Non seulement, je suis toute brûlée à l’intérieur mais aussi à l’extérieur de mes organes génitaux en plus d’avoir des plaies ouvertes longues et profondes sous la peau de ceux-ci déjà décharnés et pleins de brillants qu’ils ont poussés des les endroits les plus sensibles depuis deux jours. Le tout est très douloureux.

1h18 du matin
Les CEM sont très forts et mes acouphènes aussi. Ma tête s’engourdit avec les petits brillants qui sont poussés par les micro-ondes. Mes hémorroïdes se font transpercer par les petits brillants  qui rentrent ici et là. Ma vulve est en feu. Tout mon corps est sous pression des CEM et des micro-ondes en suspension et en diffusion interne et externe. J’ai du mal à respirer parce que lorsque mes poumons se remplissent et se vident les micro-ondes et les petits brillants les pénètrent.   C,est la même chose pour tout ce qui bouge à l’intérieur de moi. Et des chocs électriques surviennent lorsque qu’ils heurtent des nerfs. Plus il y a de micro-ondes, plus mes cellules sont agitées par elles. J’écris pour faire diversion à mes souffrances. Un gros raout lorsque n de micro-ondes passant par l’orifice de l’anus, mes hémorroïdes brûlées sont encore plus douloureuses lorsqu’elles sont transpercées par les petits brillants.

Ils m’ont mis le scanner sous moi pour que la grande blessure qui sépare mon corps en deux dans les organes génitaux me fasse très mal. Ils ont mis le gros rayon laser interne en diffusion et rotatif à  une puissance très forte sur un large rayon à partir de mon vagin vers ma tête pendant plus de 6 heures pour me brûler le corps molesté et la tête. J voyais de étoiles en plus de ressenti la douleur des chairs fendues et des brûlures entrain de s’opérer les autres brûlures. C’était très douloureux et insupportable pour ma tête. J’essayais d’éviter le plus fort mais ce n’était pas facile. Je suis allée coucher dehors mais c’était presque pareil alors je suis retournée au salon. Je me suis finalement endormie, je ne sais comment. L’imposteur a du m’hypnotiser comme d’habitude. Il dit ne pas aimer me voir souffrir et que c’est pour cette raison qu’il le fait.  Mais, il m’hypnotise pour que je me fasse charcuter sans bouger.



Au lever c’était encore mais beaucoup moins fort. J’ai préparé le dîner de Sam mais je nai pas mangé car j’ai la nausée avec ce que je ressens. Je n’ai pas faim du tout.

Parce que le gros rayon me presse et me fait mal à la vulve et à tout mon intérieur,je le coupe avec le miroir quand je le peux . Et, à chaque fois, je les entend dire : «Pas d’allure, elle!» parce que dérangés dans leur travail de bourreaux, ils s’offusquent s’ils doivent recommencer leur sévices.

15 h
Ils ont augmenté les micro-ondes et le laser en diffusion internes à des niveaux assez forts qui brûlent tout mon intérieur au point que par moments j’ai le frisson parce que la température de mon corps est trop élevée. Ces rayons prennent origine à la fois dans mon vagin et mon pied gauche à raison de un rayon de chaque type aux deux endroits pour un total de quatre. Ces derniers brûlent ma vulve dont les chairs sont ouvertes sous la peau. Je ressens aussi le laser traverser mon corps pour sortir dans mon dos ou ma tête. Ça me fait mal surtout aux organes génitaux, au dos et à la tête.


À 17h30, ils ont augmenté encore tous les rayons. Après souper, je ne tenais plus debout, je me suis assoupie dans le fauteuil au salon. J’ai ressenti quelque chose dans l’aine gauche comme si on venait de me la couper. Puis je crois avoir eu des gaz paralysants à la jambe gauche et au bassin. C’est plutôt vague mais l’imposteur m’a dit que Michel avait amené deux gars de la 197 Masson qui étaient venus me faire mal. J’ai eu quelques échanges avec lui et d’autres. Il m’a dit que Michel n’aimait pas ce que j’avais dit de lui. Mais, je n’avais pas mentionné de nom sur cette déclaration. Il m’a donc confirmé que c’était bien lui qui était derrière la fillette. Il a dit que c’était pour ça qu’il avait amené ces gars. Il a dit que la gang 197 Masson allait me faire des choses bientôt. Michel a dit qu’il m’empêcherait de le dire sur internet.

J’ai très mal à la vulve et mon dos brûle, traversé par les rayons. Mon dos est tout creusé parce que décharné tout le longe de la colonne des deux côtés en plus des disques qui sont désintégrés. L’imposteur a dit qu’ils, es tortionnaires, voulaient me faire des incisions partout sur le corps en dessous de ma peau pour que je souffre mais que personne ne le voit.

21h45
Ils ont encore augmenté les micro-ondes et les lasers. Mon pied gauche dans lequel il y a un implant brûle,  je suis très radioactive et prend des chocs électriques. J’ai très chaud. Toutes mes chairs internes sont ressenties avec un certain engourdissement agressant accompagné d’une pression à cause des petits brillants qui rentrent à leur intérieur. Mes pectoraux décharnés et remplis de petits brillants aussi, produisent une pression douloureuse.

Cruauté mentale
L’imposteur m’a dit, pendant que j’écrivais un texte à propos de la souffrance causée par la torture, que j’expliquais cela tellement bien mais que malheureusement nous allions manquer de temps, insinuant que j’allais mourir avant de pouvoir terminer mes écrits et les publier.

Minuit
Augmentation des CEM, micro-ondes en suspension, micro-ondes en diffusion internes, radioactivité corporelle et chocs électriques,

6 juin 2011

Torture
Tôt ce matin, ils ont recommencé leur petit manège. Ils veulent à tout prix me provoquer un orgasme malgré l’absence de clitoris. Ceci, pour que j’ouvre grand les jambes pour qu’ils puissent encore mutiler mes organes génitaux externes et internes. Ils excités par cette idée. Ils disent que c’est le gars d’à côté qui le leur a demandé dans ce but. Ils ont ajouté que c’est même moi qui va leur demander tant ça me fera mal.

L’imposteur, après avoir répété qu’il aimait ça en étant tout excité, est venu me dire d’aller me coucher parce qu’ils voulaient absolument me faire jouir pour que les petits brillants rentrent pour de bon dans mon clitoris (l’emplacement) pour que je ne puisse plus jamais rien faire de sexuel. Ils fantasmaient sur les mensonges qu’ils ont répandu sur mon compte pour se donner des raisons de me faire ça.

Ils ont mis les micro-ondes internes pour que les petits brillants rentrent plus profondément partout dans mon corps et surtout aux endroits les plus sensibles des organes génitaux. Ils ont mis aussi le gros rayon laser interne et sous moi pour me brûler la chair vivante et que le tout soit plus douloureux. C’est apparemment le gars d’à côté qui commande cela. Mais, les autres obéissent avec grand plaisir pervers! Ma tête en est remplie et fait très mal.

En m’hypnotisant et me paralysant et essayant de me faire jouir avec des petits brillants et leurs rayons, ils préparaient le terrain pour le psychopathe sadique de la Justice de Trou..., le gars d’à coté, Victor. Ainsi préparé par Pierre et Michel,  ce dernier a donc eu le loisir de me couper en deux par le sexe avec son laser car j’avais les jambes écartées et je ne pouvais pas bouger. C’est ce qu’il a fait sous ma vulve au moyen d’entailles dans ma chair. J’ai ressenti le sang  couler sous ma peau.  Pierre et Michel savaient très bien ce qu’ils faisaient même si l’imposteur m’a dit qu’il ne voulait pas qu’il me fasse du mal. Ils ont profité à plein pour se laisser aller à leurs fantasmes pervers. Michel disait vouloir absolument me faire jouir et Pierre disait qu’il voulait venir en personne goûter à mon sexe. Lorsque le plus psychopathe des trois est arrivé, ils lui ont laissé la place pour qu’il me découpe les organes génitaux tout en regardant le spectacle. Il a fait ce qu’il essayait de me faire depuis un bout de temps: commencer à me scier en deux par les organes génitaux avec son énorme laser rotatif de 50 cm de diamètre qu’il plaçait sous moi. ils le savaient tous. J’ai dit à maman au téléphone ce qu’ils m’avaient fait. Hier, il m’avait encore décharné sous le pied et la pulpe des orteils.

Par la suite, je me suis coupée le poil de la vulve et pris des photos pour voir ce qu’il m’avait fait. Mais, ce sont les mêmes marques visibles que j’ai pu voir, c’est-à-dire, la vulve renfoncée parce que les chairs en dessous sont désintégrées, les grandes lèvres ratatinées parce que vidées de leur chair et brûlées au micro-ondes, la vulve complète anormalement rouge par les brûlures quotidiennes au micro-ondes et au laser depuis plus de deux ans; un paquet de petites glandes congestionnées, surtout au site du clitoris, parce que les petits brillants qui ont été déposés sur les chairs molestés sous la peau ont infecté toute la région. Arrivée au soir, ils ont mis les CEM et les micro-ondes pour me faire plus mal et rentrer plus profondément les petits brillants dans mes chairs. Je n’ai pas beaucoup mangé aujourd’hui, ils m’ont coupé l’appétit.

Maman
Elle a été encore oubliée pour tous ses soins aujourd’hui. Elle a dû courir après le personnel pour qu’on le lui fasse. Elle dit que le membre du personnel d’origine haïtienne qui l’a oubliée, était la même qui lui avait donné, un autre jour, un médicament de remplacement qui lui avait donné une grosse allergie où tout un côté du visage avait enflé. Ce jour-là, elle avait appelé l’ambulance parce qu’elle avait une urgence et que personne ne s’occupait d’elle. Mais, un infirmier qui ne s’occupait jamais d’elle l’avait renvoyé.

5 juin 2011

Torture
Je ne sais pas ce qu’il s’est passé la nuit dernière. J’ai dormi très dur c’est pourquoi je pense avoir été hypnotisée pour que je ne me rappelle pas ce qui s’est passé. J’ai passé presque toute la journée couchée. J’ai très mal un peu partout à cause des petits brillants. Pendant que je reposais au salon, sûrement hypnotisée, on a essayé de me provoquer des orgasmes. On voulait m’exciter pour que j’ouvre les jambes et qu’ils puissent terminer l’ablation de mes organes génitaux au moyen du laser. Ils m’ont dit toutes sortes de choses en guise de cruauté mentale.

J’avais mal dans la nuque, une douleur de brûlure. J’ai photographié et j’ai vu que c’était rouge. C’est le genre de rougeur que laisse effectivement les brûlures au laser. L’imposteur m’a dit qu’ils m’avaient mis le gros rayon laser toute la nuit pour qu’au moment où ils mettraient les petits brillants ce soit très douloureux. J’avais aussi le même genre de douleur sur le dessus de la tête avec en plus une sensation d’épines plantées partout dans la tête, les petits brillants. J’ai aussi certains endroits plus douloureux où ces derniers semblent s’être ramassés de façon plus concentrée. Évidemment, cela sans parler des organes génitaux.

Cruauté mentale
L’imposteur m’a raconté le viol collectif qu’il m’avait fait subir sous hypnose lorsque j’avais 6 ans. Cela s’est passé avec 8 autres gars tous autour de 17-18 ans. Il en parlait en tant que «La planche». Il a toujours dit à tout le monde que j’étais nymphomane. L’histoire raconte qu’un jour où j’étais allée à la plage avec des connaissances de mes parents ou de la parenté, qu’il m’avait hypnotisée pour que je les suive dans une cabane dans laquelle ils m’avaient fait faire la planche. Il avait dit que j’étais consentante (à 6 ans!!!) pour me laisser toucher par tous ces gars. Il m’a dit qu’ils m’avaient fait, un à un, le cunnilingus et passé leur pénis sur ma vulve et pelotée un peu partout tous en même temps. J’ai souvenir d’être allée sur une plage avec des gens que je ne connaissais pas bien et qu’il y avait là, un peu plus loin, un gars qui m’avait fait coucher par terre mais après, j’ai un blanc de mémoire. Je sais qu’à près ce jour, j’étais portée à toucher à mes organes génitaux sans que je comprenne pourquoi.Cela devait être les suites de ce que j’avais vécu sous hypnose. Il leur avait dit de ne pas me pénétrer car il voulait me garder pour lui car, disait-il, j’étais sa «propriété». Puis, plus tard, lorsque j’avais 10 ans, il a été le premier à avoir une relation sexuelle complète avec moi à mon insu. J’étais à l’hôpital sous anesthésie car je venais de me faire opérer pour les amygdales. C’était l’un des rituels satanique réalisé par les motards. J’étais vierge mais leur prétexte était que j’étais censée être une nymphomane.

Pendant qu’il me racontait cette histoire, je voyais des images dans ma tête de ce qu’ils me faisaient. Je suis comme ça. Je visualise tout comme un film dans ma tête. Ils m’ont dit avoir fait fait exprès pour que je génère des images que Marie utilisera pour faire des truquages de photos de pédophile avec mon corps d’enfant que j’avais visualisé. Ces images sont censées devenir comme si moi j’étais la pédophile et que je violais cette enfant. Mais cette enfant, c’est MOI à six ans en train de me faire violer.

Et alors que j’écrivais ces lignes l’imposteur m’a dit que Marie trouvait que cela n’avait pas d’allure de faire ça mais que Gaston insistait pour qu’elle le fasse.

Torture
Après avoir mangé en soirée, j’ai eu mal au ventre et eu immédiatement après une diarrhée. C’était comme s’ils m’avaient mis quelque chose dans les intestins tel que de la corde de rayon gamma en paquet gélatineux pour gonfler ma vulve renfoncée afin d’avoir accès à mes petites lèvres.

On m’avait empalé (Marie et Gaston) en début de soirée avec une trentaine de rayons laser  dans la tête pour que j’aie mal à la tête. On m’a mis sous moi les micro-ondes à basse intensité mais c’était tellement douloureux avec les petits brillants qui rentraient partout dans mon corps, que j’avais la nausée et ils les ont baissé. Je ressentais comme des milliers d’aiguilles me transpercer le dos, les reins, etc. Je me suis encore couchée car je ne filais vraiment pas. Mais, ils profitent de tous ces moments où je suis plus immobile.

Ils ont mis les micro-ondes assez fortes dans mon pied gauche que mon corps sursautait à caque fois que l’un des petits brillants rentraient brutalement dans mes chairs molestées ou lorsqu’ils heurtaient un nerfs. Cela faisait une douleur aigüe accompagnée d’un choc électrique. Puis , ils ont essayé encore de me provoquer un orgasme en me poussant les petits brillants sous l’emplacement du clitoris désintégré. Ils en font une maladie. Je leur ai dit quelque chose du genre de «s’ils voulaient ce résultat, ils n’avaient seulement qu’à le laisser là». Ils envoyaient leur rayon sur mes seins et mes mamelons remplis de petits brillants pour que j’ai mal et qu’ils soient en érection. Ils fantasment sur l’exudat liquide qui s’écoule de mon vagin rempli de petits brillants molestant mes chairs brûlées par les micro-ondes et le laser. Ils en parlent comme d’une lubrification due à l’excitation.

Comme par hasard deux de mes vêtements sont revenus: top noir Avon, et chandail brun-orangé mince. Les perps remettent les vêtements volés lorsqu’ils les ont utilisé pour produire des mises en scène imitant l’individu ciblé et qu’ils veulent faire croire à sa perte de mémoire ou paranoïa.

4 juin 2010

Torture
Ce matin, pendant que j’étais couchée au salon, on m’a rempli le corps de petits brillants en même temps qu’on laissait  diffuser un laser à l’intérieur de moi et que des micro-ondes diffusaient sous moi. On en a mis beaucoup de ces petits brillants dans mes organes génitaux: dans la vulve entre la peau et la chair molestée, dans le vagin, sous l’emplacement du clitoris et des petites lèvres. On en a mis dans l’utérus, les aines, la vessie, partout dans le ventre, les intestins et le rectum avec mes hémorroïdes; dans les pectoraux et dans les 2 seins; dans la tête près du cervelet, là où j’ai eu mon opération, et dans les sinus; sous les pieds et dans les orteils.

Tous ces petits brillants ont été déposés aux endroits décharnés surtout. Par la suite, ils se sont dispersés partout dans le corps et la circulation. Mon corps fut complètement envahi par des millions de petites aiguilles chaudes poussées par les micro-ondes et les lasers en diffusion qui les faisaient rentrer plus profondément dans mes blessures et brûlures. Plusieurs de ces sortes grains semblables à du verre cassé et véhiculés par les liquides du corps, sortaient par les yeux. Évidemment, les endroits les plus douloureux étaient ceux qui avaient été laissés à vif sous la peau parce que décharnés. Malheureusement, il y en avait beaucoup.

J’avais la tempe et un oeil très douloureux rempli de ces petites horreurs dans les muscles de derrière, la poitrine assaillie par une attaque de  porc-épic,  etc.

Pendant qu’ils me déposaient ces petits brillants, l’un d’eux un autre ami de l’imposteur, me  disait qu’il me ferait jouir et que je n’aurais pas le choix avec tous ces brillants, le but étant de me faire écarter les jambes pour continuer de me mutiler les organes génitaux. Ils ne voulaient pas que je m’habille ni que je sorte aujourd’hui. Mais, je me suis habillée et si j’avais voulu sortir, je l’aurais fait malgré la douleur et les difficultés à me mouvoir.

Ils s’attendaient que je fasse quelques pratiques sexuelles avec l’imposteur qui me parle dans le Voice to skull et qui voit à travers mes yeux. Il m’aurait hypnotisé et dicté ce que je devais faire afin que je réalise leurs fantasmes. Ils auraient tout filmé. Mais, rien de cela ne s’est produit. Et, je ne sais pas non plus pourquoi ils voulaient tant m’utiliser pour réaliser leurs fantasmes pervers.


2 juin 2011

Informatique
La connexion internet ne fonctionnait plus juste au moment où j’allais mentionner quelque chose à propos de mes perps sur Twitter. On me demandait encore le WEP pour accéder à internet. J’ai ré-initialisé l’ordinateur et cela a finalement fonctionné.  Mais, je leur avais dit que j’allais appeler Bell pour porter plainte. J’étais allée chercher mes documents pour les appeler.
Torture 7h
J’ai été réveillée par les micro-ondes qui diffusaient sous moi et même temps que le gros rayon laser diffusait en moi. Le tout poussait les petits brillants dans mes chairs. J’avais très mal. C’était impossible de rester couchée. J’ai eu l’impression que j’avais fait un mouvement qui avait déclenché le mécanisme de diffusion. Le laser brûle mes chairs de l’intérieur encore et encore. C’est très douloureux et encore plus, aux endroits décharnés de mon corps comme le tour de taille et à ceux qui ont été défoncés par les rayons, dans le dos par exemple. Plus tard, le dessous de mon pied brûlait comme lorsqu’ils utilise l’effet térébenthine pour augmenter la douleur.
14h45
En plus d’avoir un gros rayon laser interne en diffusion qui part du vagin vers le haut, il y en a un autre qui part du pied droit vers le haut. Ce côté est celui dont j’ai une légère paralysie et un orifice derrière la tête laissant mon cervelet sans protection. Je ressens le rayon tout le long de mon côté droit. C’est très douloureux et ça brûle. Celui qui part du vagin est rotation et il s,arrête à certains endroits pendant un certain temps pour me brûler: la nuque et le dos surtout. mais aussi les bras.
Puis, j’ai toujours le petits brillants dans la poche formée par l’espace entre ma peau et la chair molestée de ma vulve qui font très mal. J’essayais de me reposer un peu.
Cruauté mentale
L’imposteur, sachant que je pensais à ma fille et à ses difficultés, utilisait cette situation pour me faire de la cruauté mentale. Hier, il disait que ça n’avait pas d’allure de faire ça à cette famille là comme s’il avait de la compassion. Mais, je sais que tout ce qui nous arrive provient des efforts qu’il a mis pour nous détruire, moi et ma famille.
Intrusion dans l’intimité
Pendant que j’étais à la toilette, l’imposteur ainsi que l’un des tortionnaires ou de ses personnages discutaient de ce qu’il y avait sur mon papier de toilette et de mon besoin.


1er juin 2011

Saper le moral de mes enfants
Je suis allée chez Cynthia en soirée. Je lui ai fait sa vaisselle et elle m’a fait ma teinture. Elle ne travaille pas et n’a aucun revenu. Arianne est venue la voir pour lui remettre un petit peu d’argent. Elle a mis une couleur dans ses cheveux qu’elle n’a pas aimé. Elle est désespérée.
Campagne de bruit ( Moi, Cynthia)
Pendant que j’étais là, à la cuisine, il y a eu du bruit juste au dessus de ma tête alors qu’il n’y a plus personne qui habite là depuis un certain temps. Ma fille était étonnée que tout à coup il y ait quelqu’un là. le bruit ressemblait à celui qu’on fait avec un bâton qu’on glisse le long du mur. J,ai fait de même avec ma canne. Puis , peu de temps après, le bruit a changé pour celui que j’entend d’habitude au dessus de ma tête lorsque je vais chez Cynthia: laisser tomber un petit objet de façon incessante. Le jour, ça cogne du marteau sans arrêt pendant 2-3 heures au moment où Cynthia dort.

30 mai 2011

Ma fille
Elle devait chercher des appartements car elle doit déménager pour cause de bruit exagéré par la présence d’une garderie à coté et au dessus de chez elle dans une résidence privée le jour alors que son temps de sommeil est le jour travaillant le soir et la nuit. Elle est allée pour visiter des logements selon  des ententes préalable avec les propriétaires mais arrivée sur place soit les gens refusaient la faire visiter ou ne répondaient pas. Après appel à l’un des propriétaires...

Torture 2h30 du matin
Symptômes: bruits de moteurs et acouphènes forts, vibration à haute fréquence envahissant tout mon corps douloureusement comme dans une charge électrique, sensations de brûlures un peu partout mais avec plus d’intensité à différents endroits dans le corps de façon ponctuelle; serrements, pression et maux de tête; pincements et chocs électriques; douleurs fortes localisées à certains endroits (empalage); aiguilles chaudes ou petits brillants surtout dans les organes génitaux, yeux et oreilles sensibles, points de brûlures intenses (laser interne rotatif) dans le haut du corps qui laissent des ecchymoses et des rougeurs externes: dos, bras, poumons, coeur, la poitrine, la gorge et l’intérieur de la tête; douleurs de chair à vif  un peu partout (endroits décharnés sous la peau)

Torture passive: un gros rayon gamma (10 cm de diamètre) armé de micro-ondes un sous moi et un autre interne; gros rayon laser (10 cm de diamètre) en diffusion interne automatique et rotatif, gros gros rayon laser (50 cm diamètre) en diffusion sous moi sur sensor; CEM très très forts; champ de hautes tensions fortes.

Torture active: empalage de rayons laser un peu partout dans le corps dont à la nuque, le dos et la colonne vertébrale, les jambes, les bras, la tête (surtout), le visage, les yeux, les oreilles,  l’emplacement du coccyx (déjà désintégré), etc.

29 mai 2011

Torture 19h30
Un camion de service de câblage de Hydro-Québec est venu dans l’entrée de la ruelle à côté de chez Michel et Pierre vers  23h45 jusqu’à 00h15. L’imposteur m’avait dit que ce qu’ils font servira à ma torture.
Je me suis levée en catastrophe vers 19h 30 car sous moi il y avait un dispositif énorme de laser   d’environ 50 cm avec un faisceau activé en couteau ou drill + micro-ondes à très hautes fréquences.
L’imposteur me dit que le gars d’à côté capote avec cette affaire là (ci-dessus) et que maintenant Michel capote aussi, qu’il veut me tuer.

Informatique
Le processeur de l’ordinateur fonctionne au ralenti.
L’accès internet et au courrier demande des opérations inhabituelles supplémentaires pour les activer.
copier/coller d’un document de mon ordinateur à mon blogue devient format tout défait.
Mon courriel «bafouee@hotmail.ca» est rempli des spam des commentaires de tous les membres des groupes sur mon facebook programmé pas par moi. J’ai tout enlevé la fonction d’envoi de ces courriels sauf le groupe que j’ai formé moi-même.
J’avais dans mon courriel plus d’avis de messages envoyé sur mon compte Facebook que de messages reçu effectivement dans le compte.
L’adresse IP de l’entrée sur Facebook est changée et reste la même pour «macbook-de-france-quenneville» depuis que j’ai pris des échantillons des adresses IP utilisées à mon insu pour rentrer dans mon compte Facebook.
J’ai vu que sur http://mccontrolvictims.nng.com  deux commentaires avaient été enlevés sans que j’aie pu les voir.
Le navigateur Safari ne me donnait pas accès à mon blogue http://francequenneville.blogspot.com
Mes blogues:
Lorsque je poste des commentaires ou des écrits sur facebook, immédiatement après la plupart 
  sont effacés. Je dois les republier plusieurs fois et même après cela lorsque je reviens sur le
  compte, ils ne sont plus là.
Lorsque j’écris sur un de mes blogues, pendant que je travaille le texte, le bouton de sauvegarde  s’actionne tout seul. Après, lorsque je regarde mes textes publiés, ils ne sont plus de la maniè;res que je les avais formaté. De plus, les liens que j’actionne sur es documents deviennent corrompus avec des 20% et autres caractères dans les liens sous-jacents aux adresses qui, elles sont écrites correctement.
Les pages d’accueil ne sont pas fidèles à ce que j’ai programmé.
Trouvé un dossier sur le bureau date du 25 mai 2011 17:24 : «Facture apple _files» plein de
  documents erronés.

25 mai 2011

 Test EMG
J’ai d’abord rencontré la technicienne qui était gentille avec moi. Elle m’a même demandé si j’avais travaillé dans le domaine de la santé car, disait-elle, j’avais l’air de connaître ça. Je lui ai dit que j’avais été infirmière. Mais, je ne savais pas de quoi elle parlait au juste. Je ne me rappelle pas avoir parlé de quoi que ce soit de médical avec elle. Était-ce une tactique pour noyer le poisson et gagner ma confiance afin que je ne me méfie pas d’elle? Je ne sais pas. Mais, elle m’a passé la première partie du test et le médecin a complété l’examen.
Le médecin d’une trentaine d’années, qui m'a passé ce test musculaire était suffisant et dédaigneux avec moi. Il m’a demandé ce que j’avais. Je lui ai parlé des épisodes de paralysie temporaire ponctuelle que j’ai depuis ma jeunesse et de l’ataxie que je vis depuis l’opération pour ma tumeur au cervelet et qui occasionnait une grande fatigabilité. Il ne comprenait pas que j’allais chez le dentiste et sortait de là pour aller ensuite à l’hôpital suite à l’anesthésie générale que le dentiste pratiquait pour arracher mes dents. Il parlait d’anesthésie locale alors que je lui avais bien dit que c’était général à l’époque, que j’avais 54 ans. Il n’avait pas l’air de reconnaître mon ataxie non plus. Il était bête avec moi. Il m’a demandé qui m’avait dit cela. Il m’a passé le test au bras droit, lequel présente une légère paralysie depuis mon opération au cervelet. Alors qu’il avait terminé les tests, il a demandé à la technicienne d’ajouter un 6e test alors que 5 semblait être la norme et ensuite de tout effacer dans l'ordinateur. Tous les tests ont été imprimés. D’abord pourquoi un autre test si le résultat était normal. Ensuite pour qui était la copie de ce 6e test? Je sais que mes tortionnaires ont visionné mes radiographies à distance car j’avais trouvé les «drivers» dans la poubelle de mon ordinateur. Alors, ce médecin me dit que tout est normal alors que je sais que ça ne l’est pas. Cependant, je sais aussi que mes tortionnaires utilisent mes faiblesses physiques contre moi lorsqu’ils me torturent. J’ai idée que ce 6e test leur était destiné.

23 mai 2011

1hre du matin.

Torture
J’étais couchée et je sommeillais mais la chatte voulait rentrer. Je me suis levée pour  lui oivrir la porte et au retour le dispositif des micro-ondes s’était déclenché automatiquement très fort comme pour obliger la cible à se lever parce que insupportable. Mais, ce n’est pas le matin. C’est pourquoi je suis venue écrire ici. Déjà, je ne supportais pas mon corps très douloureux. Ils m’on encore décharné les pieds, les orteils et les chevilles, les mains, les doigts et les poignets, ainsi que et la vulve, principalement. Cela produit de la douleur mais de l’enflure. Il y a de l’eau entre la peau et les tissus molestés restants. Dans mes mains les nerfs coincent et font mal même si je ne les utilisent pas. C’est très douloureux!!

Je pouvais entendre le grondement du moteur du magnétron, ça me faisait mal à tout le corps, très fort. La fréquence était très rapide et les vibrations intenses. Je prenais des chocs électriques en plus d’être brûlée vivante encore aujourd’hui. C’était impossible de me coucher.

L’imposteur a essayé de me faire croire qu’ils n’avaient pas prévu que je me lève  alors qu’ils savent très bien que je me lève souvent pour la chatte au cours de la nuit. Ils avaient mis un dispositif de torture passive automatique par exprès. Ils savent très bien ce qu’ils faisaient. Le soir, d’habitude à cette heure-là,  c’est Gaston et Marie qui font les opérations de torture. Je les entendais discuter chez la voisine d’à côté, pendant que j’écrivais. Ils étaient donc présents pour diminuer l’intensité de cet appareil s’ils l’avaient voulu.

Ils me regardaient souffrir, ces sadiques!

Visite chez le gynécologue


20 mai 2011


22h45 Torture
Le visage, le côté droit et le dos me brûlent. C’est le gros rayon laser en diffusion interne qui atteint mon dos et externe pour le côté et le visage. L’imposteur m’a dit qu’ils veulent me brûler les yeux de cette manière. Ils m’ont encore coupé des nerfs dans le bras droit et la main droite pour m’empêcher d’écrire. Tout le corps me brûle mais plusieurs parties le font de façon plus intenses et elles alternent avec les autres parties. On m’empale avec des rayons laser et on m’agresse avec des gros rayons laser via le vagin et le rectum. Je faiblis par la douleur...

Chaque fois que je marche, les pieds me font très mal.

19 mai 2011

2h50
Je suis en train d’écrire un texte à l’ordinateur. Je recommence à avoir mal à la tête. Cela se situe plus au niveau de la tempe gauche.
Minuit à 5h
J’ai écrit sur mon ordinateur un texte sur «De l’électro-sensibilité à la torture par radiation»  J,avais essayé de me coucher mais les micro-ondes taient trop fortes. En finissant, j’ai essayé de me coucher mais c’était encore trop fort. J’ai donc commencé à cuisiner pour le dîner de Sam. Je me suis assoupie après environ une heure.
Privation de sommeil
Je n’ai pas dormi de la nuit ni de la journée car , les micro-ondes et le laser en diffusion ont été en marche très fort à l’intérieur de moi et en dessous de moi.
18h à 21h30
Esther est venue souper. On a discuté et bu du vin.
20h35 Cynthia : sabotage
Le son n’a pas fonctionné de toute la soirée alors qu’elle avait du monde avec elle pour faire du MC. De 20h à 20h35 à son travail de Dj sur Madvibezradio.com les ondes ont attendu que ça fonctionne. Mais, rien ne fonctionnait, ils ont mis un enregistrement d’elle. Il est question que ce soit le fil  qui soit brisé. Mais, il était neuf!!!! Elle doit en racheter un autre et faire des tests avec la station.
21h30
On me met encore des petits brillants dans le sein droit, le dessus du pied droit. Les micro-ondes et le laser en diffusion étaient toujours en marche à l’intérieur de moi. J’étais très fatiguée et je manquais de sommeil. J’ai très mal au dos et au poumon droit à cause des micro-ondes qui  pénètrent dans mon corps constamment. L’intérieur des mains et le dessous des pieds me font très mal (chair enlevée, nerfs coupés ou traumatisés, etc.). La vulve décharnée et brulée,  les petits brillants qui rentrent dans la chair , etc. sont très douloureux. J’ai toujours de la difficulté à marcher à cause de mes brûlures et du décharnage à la vulve ainsi que les petits brillants. Je n’ai pas cessé d’avoir des gaz cet après midi et ce soir. L’imposteur m’a dit qu’ils avaient mis de l’air dans mon ventre. Je suppose que c’était pour me causer des ballonnements et des gaz étant donné qu’ils aiment contrôler ce qui entre et ce qui sort du corps des victimes.

18 mai 2011

Après-midi: torture
D’abord sensation de pression au visage depuis le matin et dans toute la tête avec une sensation d’allergie pour ensuite résulter en migraine. J’ai donc pris  à la foir un médicament pour la migraine et un pour l’allergie. Ils m’avaient planté plusieurs rayons laser et gamma armé de micro-ondes dans la tête. C’était un empalage à la tête qui avait été réalisé pendant mon sommeil. Je m’étais levée avec cela.

Aujourd’hui, comme tous les jours, mon corps brûlait. Mais, depuis la séance de torture de lundi soir, les brûlures sont encore plus douloureuses en plus des nouvelles par dessus les autres.

Je réalise que mon gynécologue, vu avant-hier, a très mal interprété mes symptômes. Je savais qu’il n’en saurait pas vraiment la cause mais je n’aime pas l’idée qu’il semble croire que je fais de l’incontinence et que celle-ci serait la cause de mon atrophie vulvaire alors que je lui ai dit que la plupart du temps ma vessie neurogène retenait l’urine. D’autant plus que je n’ai aucun symptôme d’incontinence ni de malpropreté. C’est humiliant!

Je me suis couchée à l’heure du souper parce que j’étais encore trop fatiguée, comme hier.


17 mai 2011

22h30 - Torture
Je m’étais couché tôt parce que j’étais extrêmement fatiguée de la nuit dernière, mais ils m’ont réveillée par une attaque intense d’empalage. Ils m’en ont mis une tonne dans la tête, provoquant ainsi une migraine. J’avais déjà pris plusieurs fois mes médicaments pour la migraine ces derniers jours, je ne pouvais pas en prendre encore. Bien que j’avais réussi à enlever plusieurs de ces rayons grâce aux petits miroirs, je ne savais pas s’il en restait dans ma tête car j’avais déjà la migraine. Mais, j’en avais aussi ailleurs dans le corps. Je me suis donc levée pour venir écrire dans mon journal tout en essayant de contrer ces rayons douloureux avec mes petits miroirs.

Ça fait plusieurs jour qu’il pleut, je n’ai pas pu faire d’eau solarisée. Il est censé faire soleil demain alors, je vais essayer d’en faire bleu cyan et bleu indigo pour diminuer l’inflammation, soulager mes douleurs et même les anesthésier lorsqu’elles sont trop fortes.

Je ressentais une vibration à l’intérieur de moi et sous moi. C’était les micro-ondes! Je ressens beaucoup plus les vibrations et les ondes de la gauche à cause de mon côté ataxique bien qu’elles soient douloureuses lorsqu’elles ne le devraient pas du côté droit qui, lui, est dysesthésique séquelle d’une paralysie antérieure.

En soirée, hier
Hier soir, après que je me suis couchée sur la causeuse, j’ai eu une attaque intensive aux gros rayons de micro-ondes sous moi à 80 Ghz, 45 uw/m3 et en diffusion à 60 Ghz, 40 uw/m3 l’intérieur de moi. On y avait ajouté les hautes tensions à 90,000 volts.  Les CEM (Champs électromagnétiques) étaient tellement forts que mes acouphènes étaient forts aussi et montaient rapidement de fréquence et de tonalité.  Il y avait un autre gros rayon de micro-ondes braqué sur moi en provenance de chez le gars d’à côté. Son faisceau était très large, il faisait plus de deux mètres de diamètres.

J’ai bien pensé que je disais adieu à la vie. Je me sentais littéralement en train de cuire vivante. Je ne pouvais plus bouger. Je ressentais les micro-ondes traverser tout mon corps tels une armée d’une infinité d’ondes agressives envahissant mon corps en cherchant tout l’eau de celui-ci pour la faire bouillir et la faire s’évaporer. Mes mouvements et mes sens ralentissaient comme si j’avais pris de la morphine, moins les effets calmants. Lorsque je regardais dans la pièce, tout me semblait fixe et lointain comme si ces objets ne faisaient plus partie de ma réalité. Je commençais à perdre la carte. Et, je demeurais totalement impuissante face à la cuisson de mon corps. J’étais complètement paralysée et impotente. Mais, je ressentais très bien toutes mes sensations et mes douleurs. Mon corps au complet était gravement endolori. Je leur avais demandé s’ils m’avaient droguée. Ils ne répondaient pas. Du moins, s’ils l’ont fait, j’étais incapable d’interagir avec qui que ce soit. Je mourais...

Cela a duré plusieurs heures, assez longtemps pour que je me sente vraiment partir pour un autre monde. Je ne sais pas ce qui s’est passé ensuite car je me suis réveillée le matin vers 7h30. J’étais encore paralysée. Mais, l’intensité des micro-ondes avait baissée grandement. Cela ma pris plusieurs heures avant de retrouver une certaine énergie. L’imposteur a dû m’hypnotiser pour que je dorme pendant le reste de la séance. Parfois, il le fait en se disant qu’il m’épargne des souffrances.  Cependant, il sait pertinemment que les autres vont me mutiler et me brûler avec leurs instruments pendant ce temps. Cette technique est utilisée surtout dans le but de garder la victime immobilisée pendant la séance de torture.

Plusieurs fois dans ma vie, je me suis sentie mourir ainsi. Mais, pour des raisons autres que la torture. Cela est probablement dû à la myasthénie grave qui n’avais jamais été diagnostiquée mais qui, finalement aujourd’hui, est sous réelle investigation.

Chaque fois que je viens de terminer avec l’un de mes spécialistes, ils augmentent l’intensité de la torture. Ils attendent que l’examen soit passé si je ne le remets pas pour cause d’empêchement de leur part.

P.S. Les chiffres m’ont été donnés par Pierre, l’imposteur et celui qui me parle via le V2K (Voice to Skull). Si ces résultats sont faux, je considère que c’est de la cruauté mentale puisque c’est moi qui les lui ai demandés en guise de donnée importante concernant mon état de santé.
Après-midi
Je suis allée chez le dentiste pour un nettoyage.
________________

Vers minuit, j’étais allée me recoucher. Ils avaient mis le scanner sous moi et le laser en diffusion  à l’intérieur de moi. Je brûlais...


14 mai 2011

Torture
Empalage par 4 tortionnaires pendant que je parlais, durant la soirée au téléphone avec René, une autre victime.

3h Scanner à 80 degrés celcius sous moi, hautes tensions à 90,000 volts, laser interne en diffusion à 45 Ghz, 25 uw/m2. - L’imposteur me dit des niaiseries pendant que je me fais brûler. Je ne sais pas si les chiffres des mesures sont exacts. Mais, c’est extrêmement fort. Le corps me brûle partout et les brûlures traversent même mon cerveau. - On m’a brûlé le cervelet par l’ouverture laissée par le neurochirurgien à l’opération de mon méningiome avec le mosquito laser. (Victor, Gaston, Marie ou Michel?). L’imposteur dit que Marie avait dit que c’était elle qui avait fait cela et qu’elle ne voulait pas que je le dise.

4h15 Ils ont mis un gros laser faisant très mal et produisant un gros bruit provenant du côté nord, chambre arrière de la voisine d’à côté. (Gaston, Marie). Le corps me brûle des pieds à la tête. J’ai beaucoup de mal à le supporter même si je ne crie pas. À la place, je faiblis et grimace. J’écris pour me distraire de la douleur. - Les petits brillants me rentrent dans les blessures de chair à vif  sous la peau de ma vulve toute décharnée. Ils voulaient me punir en me blessant aux organes génitaux pour avoir fait ce qu'ils savaient que je n'avais pas fait.

Cruauté mentale
L’imposteur me dit que Michel ne m’avait pas fait ce qu’il m’avait dit qu’il m’avait fait. Il m’a dit qu’il avait fait bien pire que cela, qu’il m’avait mutilé aux organes génitaux pendant que je dormais, hier. Il a dit qu’il avait fait des choses pas possibles, insinuant le pire.

Éclaireur-Informateur
5h L’imposteur dit : «Ils ne savaient pas qu’il s’appelait René», en parlant de mon ami avec lequel je parlais au téléphone. Il procède de cette manière lorsqu’il veut informer les autres sur un détail qu’ils ne savent pas.

Harcèlement sexuel
Alors que je m’étirais et baillais pendant qu’on me torturait, l’imposteur me disait de ne pas faire cela car il regardait ma poitrine se gonfler à travers mes yeux et ça l’excitait. Ensuite, il me dit qu’ils avaient mis les gaz réfrigérants pour le faire «bander» parce qu’il voyait que j’avais le frisson.

La fille, selon l’imposteur, m’a mis le gros rayon de micro-ondes dans la bouche pour simuler une fellation, en accord avec son fantasme. Mais, je l’ai coupé à l’aide d’un petit miroir. Elle ne l’a pas remis. Elle a plutôt planté un rayon laser dans ma tête. Pendant ce temps  un gros rayon de micro-ondes poussait dans mon vagin (Michel). Gaston quant à lui, m’en plantait un à son endroit favori après le sexe,  dans le trou de mon occiput.

L’imposteur - «Ils savent qu’ils font des affaires qu’ils ne devraient pas faire».

5h30 L’imposteur me dit d’aller me coucher avant que le gars d»à côté se lève. Entendant le bruit du mosquito, je lui ai demandé si celui-ci n’était pas justement lui. Il me dit que oui dans un premier temps pour ensuite me dire que c’était plutôt Marie.

J’entend toujours une voix d’homme et une voix de femme qui semblent provenir de chez la voisine. Je savais qu’ils étaient en train de comploter pour me torturer plus activement lorsque je serais installée pour dormir au salon.

13 mai 2011
Empalage

Maman: torture
À son CHSLD, on lui a fait très mal à l’anus. Elle a nécessité des soins du personnel infirmier pour irritation très grave. Ils ont dû la brûler au laser et lui mettre de la térébenthine pour augmenter la douleur.

Harcèlement électronique: informatique

11 mai 2011

11h
Rendez-vous à l’hôpital, en urologie pour ma vessie neurogène.

21h
Maman m’a appelé. Je venais de me réveiller tout en réalisant que j’avais sous moi et à l’intérieur de moi des micro-ondes à une forte intensité et fréquence. Je m’étais couchée un peu avant souper car je n’avais pas dormi beaucoup et que j’avais un rendez-vous à l’hôpital pour voir mon urologue dans la matinée. La fréquence était un peu la même que lorsque, sous le lit, les micro-ondes sont activées pour faire lever le sujet parce que ça insupportable de rester au lit. Cependant, cette fois, c’est installé à l’intérieur du corps et on ne peut aller nulle part pour l’éviter. C’était très douloureux! Ils continuaient cet assaut en même temps que la diffusion du laser interne orienté vers le cerveau. Cela avait commencé pendant mon sommeil et avait continué passé minuit. Plusieurs dispositifs de torture passive étaient activés: micro-ondes et laser en diffusion sous moi et à l’intérieur de moi, CEM (Champ électromagnétique) des appareils électriques et électroniques, hautes tensions, micro-ondes en suspension dans l’air, et amplifié par les moteurs (réfrigérateur, etc.)

C’était tellement fort que je prenais des chocs électriques et que tous mes muscles faiblissaient et étaient douloureux. Mon cervelet ou mon cerveau semblait particulièrement visé.

Hier, on m’a causé une blessure interne qui semble se situer dans le rein gauche car j’ai mal dans le bas du dus de ce côté, à la hauteur du rein. Cela est probablement dû à une perforation avec le mosquito laser. J’ai du mal à m’asseoir et à faire certains mouvements à cause de cela.

10 mai 2011

Torture:
La nuit passée, on a encore décharné autour de mes vertèbres et des disques dans le but d’augmenter mes douleurs.

n après midi, alors que je me reposais, un effet térébenthine a été utilisé pour amplifier une brûlure interne et externe effectuée préalablement au laser à l'anus au rectum et sur mes hémorroïdes. Afin que ce soit plus douloureux, ils ont mis les micro-ondes très fortes. Et, comme il y a avait déjà des petits brillants à cet endroit, comme ailleurs et surtout dans la vulve, c’était encore plus douloureux. J’ai pris des photos de mon anus car je voulais voir de quoi cela avait l’air. J’ai vu mes hémorroïdes sorties et rouges avec des teintes de brun pâle, là où ma chair est brûlée au 3e degré.

8 mai 2011

12h30
C’était la fête des mères. Je ne savais toujours pas ce que j’allais faire pour souper avec mes enfants. En regardant dans le congélateur de mon réfrigérateur pour voir ce qui me restait, j’ai vu qu’il y avait beaucoup de glaçons qui pendaient, plus qu’hier. C’est un frigo neuf d’il y a même pas deux ans. En leur touchant, j’ai  constaté qu’ils étaient fondants.

L’imposteur m’a dit que c’était la fille qui avait fait intrusion chez moi pendant que je dormais et qu’elle avait mis le gros rayon dans le congélateur. Après, il changea sa version pour dire qu’elle avait fait cela à partir de chez la voisine. Il mentionna aussi que je savais qu’ils pouvaient rentrer même si le système d’alarme était mis. Il savait que j’étais au courant qu’ils pouvaient le désactiver à distance. Ensuite, il disait que je serais obligée d’appeler le fournisseur et que ce dernier s’apercevrait que le frigo avait été modifié. Mais, je sais très bien qu’ils peuvent provoquer des situations pour que je crois à une défectuosité pour que j’appelle un réparateur  et qu’eux l’utilise, en le payant, pour faire des choses à mon frigo.

3h
Contrôle mental: rêves provoqués
Je venais de me réveiller. Je m’étais couchée depuis de bonne heure après souper. J’ai fait un cauchemar à l’intérieur de mon rêve. Une personne venait vers moi, non pas pour me réveiller mais pour me dire que ma mère et mes tantes voulaient m’envoyer à l’hôpital psychiatrique. J’ai tout de suite compris que c’était les folies de la fille qui cherchait à me faire croire ses insanités.

L’imposteur m’a dit que c’était Michel plutôt que Marie. Je lui ai demandé pourquoi il disait cela car il cherche toujours à protéger les auteurs des méfaits lorsqu’il voit que je les ai démasqué et que je l’écris.

Torture physique
Ça fait environ un an qu'elle me passe le gros rayon de micro-ondes sur les dents d'en avant pour que je les perde. Ça me fait toujours mal. Il y a six mois j’ai eu des radiographies, on ne m’a rien dit à ce sujet. On a bien vu la dent qui me faisait mal mais on ne l’a pas réparé. On m’a dit qu’une dent était à surveiller. On voulait me donner un rendez-vous seulement dans un an, après m’avoir dit cela. J’ai dû insister pour avoir avoir un rendez-vous six mois plus tard.

J'ai mal à l'ovaire gauche depuis au moins deux ans. Aucun test n'a été  positif. Torture non visible et/ou résultats trafiqués? Plusieurs fois, ils m'ont mis le sur mon ovaire gauche. Certaines fois c'était pour stimuler les hormones dans le but de provoquer des orgasmes tandis que d'autres fois, juste pour me blesser et me faire mal. Les orgasmes provoqués servent souvent à préparer le terrain pour exécuter des mutilations génitales. Cela été mon cas. Plusieurs fois, ils m'ont mis le rayon laser (mosquito) sur mon ovaire gauche. Certaines fois c'était pour stimuler les hormones dans le but de provoquer des orgasmes tandis que d'autres fois, juste pour me blesser et me faire mal.

Harcèlement électronique: informatique

Ce texte a été modifié plusieurs fois par mes perps-hackers. C'est pourquoi j'ai dû le re-publier plusieurs fois. Ils avaient changé les phrases de place, le format, enlevé des parties, etc. Pendant que je déroulais le menu pour voir le contenu des documents postés sur mon mur sur Facebook, le curseur s’en allait vers le haut au lieu de vers le bas comme je le voulais. Textes modifiés, format déstructuré, portions enlevées ou déplacées, ajouts non pertinents, déni de service, etc.




7 mai 2011
Michel, le hacker et coloc de Pierre, m'empêche d'ajouter des liens utiles informatifs sur mon blogue, met des vidéos dans l’espace du traducteur ou des éléments qui n’ont rien à voir, enlève presque tous les documents et textes que je tente de partager avec mes amis Facebook, etc.
6 mai 2011

Torture
Ils m’ont mis des micro-ondes sous moi et en diffusion interne très fortes ainsi qu’un laser alors que je suis pleine de petits brillants. C’est très très douloureux! Dans les organes génitaux C,est extrêmement douloureux. Je suis très radioactive. Je prends des chocs partout.

Hacking
- Lorsque j’étais sur Facebook, les documents que j’avais publié dans la journée avaient été enlevés.
- Des commentaires inopportuns apparaissent avec l’identité d’autres amis. C’est écrit dans un mauvais anglais truffé de fautes de francophones alors que ce sont des allemands ou autres. Je suis certaine que c’est Marie ou Gaston qui usurpent l’identité de ces «amis».
- Lorsque j’ai tenté d’aller sur  ma page de bandes dessinées sur «Bistrips.com» le compte était déjà ouvert alors que je ne n’avais pas encore inséré mon mot de passe. Gaston et Marie sont probablement rentrés à mon insu. Je suis retournée plus tard après m’être assurée d’être sortie du compte et c’était la même chose. De plus, des BD sont disparues. Elle ont été effacées par l’un ou l’une de mes hackers.

5 mai 2011

Maman: retardements
On l’a fait attendre 45 minutes avant de la changer alors qu’on était venu éteindre sa sonnettepeu de temps après qu’elle avait sonné.

Maman: torture
- Elle avait eu une diarrhée comme d’habitude mais un peu après, elle en a eu une autre qui lui brûlait beaucoup  le rectum. Je crois qu’on lui a provoqué une selle dans laquelle on a ajouté de l’effet térébenthine.

Torture
Je suis pleine de petits brillants encore un fois., partout mais surtout dans le bas du corps et les parties génitales. Le siège en est plein parce qu’ils savent que je suis assise pour dormir. Alors, c’est comme si j’étais assise sur des millions de petiots morceaux de vitre cassée et que j’en ai plein le corps aux endroits décharnés et les plus sensibles qui sont tous brûlés et douloureux d’avance.  Ça fait très mal et c’est inhumain, pervers et sadique.

Michel tente à plusieurs reprises de me gonfler la vulve pour que le psychopathe d’à côté puisse me mutiler les organes génitaux. Il le fait mais je coupe , de temps en temps le rayon avec mon petit miroir. Marie m’a mis des petits brillants dans le sein droit. Ils (Gaston, Marie, Michel) me rentrent leurs gros rayons de micro-ondes et laser dans le vagin et le rectum pour pousser les petits brillants dans les chairs pour que j’écarte les jambes. Pierre, l’imposteur prévoit m’hypnotiser lorsque je serai endormie pour me faire placer comme les tortionnaires le désirent pour faciliter leur travail de pervers.


Le gars d’à côté n’a pas cessé d’essayer de e désintégrer ce qui me restait de petites lèvres et Michel quant à lui, de me gonfler la vulve avec des fils de rayons gamma pour que l’autre psychopathe puisse mutiler mes organes génitaux plus aisément, toujours selon l’imposteur. Je n’ai pas dormi de la nuit. Apparemment, en fin matinée, Michel avait pris la relève du gars d’à côté pour me mutiler.

Pierre, l’imposteur du V2K, lui, s’amusait à me faire de la cruauté mentale. Il insinuant toutes sortes de choses concernant le trou laissé par la mutilation de mes organes génitaux.

Il m’a dit qu’il aimait ça, en parlant de toute cette torture, et qu’il était même d’accord avec tout cela. Il a insinué qu’ils (tous)  avaient l’intention de me tuer en mettant quelque chose, comme de la dynamite, dans le trou laissé par la chair désintégrée de mes organes génitaux.

16h30
Pas dormi de la nuit. Je me suis assoupie durant 1h30-2h en après midi.
Le gros rayons de micro-ondes ainsi que le laser en diffusion interne depuis ma période de sommeil. Ça me brûle!!! Ça me fait très mal aux organes génitaux, lesquels ont été encore décharnés et sont infestées de petits brillants.  Les rayons les poussent dans mes chairs comme de la vitre cassée dans de la chair molestée à vif brûlée au deuxième degré. L’aine gauche est particulièrement douloureuse. C’est insupportable!!! Je prend des chocs, je lne peux pas poser les pieds par terre sans augmenter la douleur.
J’ai aussi des petits brillants sous les pieds qui rentrent aussi dans les chairs décharnées. C’est comme marcher sur de la vitre cassée qui reste dans les pieds molestés et brûlés.


4 mai 2011

Torture


3 mai 2011

Torture
 Lorsque je me suis couchée (assise) au salon vers 1h30 du matin, ils avaient mis le scanner et en arrière de moi et sous moi. C’était insupportable. Alors, je n’ai eu d’autre choix que d’esayer de me coucher sur la table de mon atelier, ma chambre à coucher étant organisée de la même façon qu’au salon c’est-à-dire avec un scanner dessous moi et à ma tête de lit.

Cela n’avait rien de confortable d’autant plus que je me couche jamais du côté droit n’ayant pas d’os derrière la tête pour l’accoter. Habituellement, lorsque je suis couchée, je me retrouve plutôt sur le ventre à cause de cela. J’ai eu de la difficulté à dormir, d’abord à cause du manque  position ensuite parce qu’ils avaient mis le scanner sous moi qui me brûlait, les micro-ondes, les CEM (champ électromagnétiques) forts, les hautes tensions électriques à cause desquelles je sursautais par  les chocs que je prenais et les gaz paralysants qu’ils déployaient à l’intérieur de mon corps pour me paralyse. Ceci, bien sûr, pour me torturer sans que je puisse bouger.

Finalement, je me suis endormie parce qu’ils m’ont hypnotisée. Je me suis réveillée vers 6h30   ce matin parce que j’ai bougé et cela a encore déclenché une haute fréquence de micro-ondes insupportable. J’avais très très mal au côté droit. Ils m’avaient brûlé profondément toute la nuit avec le scanner à une très forte intensité duquel des rayons X sont émis. Mais, ils s’étaient d’abord assurés de me faire coucher sur le côté droit à cause justement que je n’ai pas d’os à la tête de ce côté et que j’ai une légère paralysie  accompagné de dysesthésie. À cause de ces éléments, ce côté du corps est beaucoup plus douloureux répondant à tout stimuli comme une douleur, même pour ce qui est censé être une sensation agréable. De plus, je dois endurer la douleur car à cause de ma lésion au cervelet, je suis incapable de prendre les médicaments qui me soulageraient sans qu’ils me causent une incapacité totale.  Ils savaient tout ceci mais voulaient me causer le plus de dommage et de douleur possible.


Intrusion de domicile
Ils étaient déçu que je ne fasse pas la pizza comme je volais le faire car ils voulaient me voler ma  pâte ou bien carrément la pizza que j’aurais faite, de dire l’imposteur.

Destruction et gaspillage
J’ai plutôt fait des pâtes en spirales avec sauce spaghetti gratinées au four. Les pâtes étaient dans un gros pot dans lequel je les avais mises mais elles étaient toutes BRISÉES. Si elles avaient été dans cet état dans le sac, je les aurais remarquées à coup sûr lorsque je les avais mises dedans. Il y en avait au moins la moitié en miettes.

2 mai 2011

17h30

Symptômes
J’ai très mal au ventre. C’est tout enflé.

Achats: Avon
J’ai reçu ma commande aujourd’hui. Il manquait le chapeau que j’avais commandé. Le «Eye liner», la  boîte a été ouverte. L’imposteur m’a dit qu’elle (la vendeuse) l’avait vidée, en parlant du contenant. Si ce n’est pas vrai, c’est de la cruauté mentale et une tentative de me rendre paranoïaque ou incitation à la folie. Il m’a dit aussi que son ami qui fait du mal à ma mère, savait que je pouvais faire des choses contre lui. Il a peur. Il a dit que c’était pour cette raison qu’ils me faisaient tout cela (Sous entendu: torture, Gang Stalking, harcèlement électronique, Mind Control). Il m’a dit aussi que j’allais avoir des problèmes parce que je ne suis pas du tout comme ils pensaient.

Vols et disparition
 Demain, j'ai une rencontre avec ma famille et notre comptable, les papiers de ma réunion, reçus récemment, ont disparu.

16h30
J’avais de la douleur aux petites lèvres. L’imposteur m’a dit que c’était  Michel qui était en train de me décharner à froid.

Torture
Décharnage à froid pendant que j'étais assise. Michel?  Selon l'imposteur, c'est lui qui l'aurait fait à mes organes génitaux. Après, il a dit que c’était le gars d’à côté, le terroriste de la True Justice.

5h45
Je m’étais endormie depuis peu mais la douleur et le bruit d’un grondement de moteur m’ont réveillé. C’étaient encore le dispositif qui fait comme une scie ronde que le gars d’à côté met en dessous de moi sur le sensor. Cela fait à la fois l’effet d’un gros laser en diffusion d’une cinquantaine de cm  et d’un scanner à plus de 100 degré celcius. Ils me le mettent sous la jambe gauche, celle dont je suis atteinte d’ataxie, et font diffuser à l’intérieur un gaz réfrigérant ou paralysant pour diminuer la chaleur et qu’ils puissent e brûler plus longtemps. Je ressens le rayon traverser mon corps et tout brûler. Les deux moineaux d’en arrière, Pierre et Michel, regardent le spectacle sur leur écran d’ordinateur et ne font rien pour m’aider même s’ils disent que ce n’est pas humain. et que cela n’a pas d’allure. Pierre m’a dit qu’il ne pouvait rien faire et, bien sûr, que c’était le gars d’à côté. Mais, qu’est-ce qui me dit que ce ne sont pas ces deux-là qui me font tout cela?

1er mai 2011

Ce matin, vers 5h30, j’ai bougé un peu dans le fauteuil où j’étais installée pour me reposer et dormir, si possible. Ce mouvement a automatiquement déclenché une diffusion très forte de micro-ondes sous moi ce, à une grande fréquence. C’est le type d’intensité programmé pour obliger la personne ciblée à se lever. Ensuite, s’enclenche plutôt le laser en diffusion interne parce qu’on est en mouvement lors de l’état de veille.

Mais, à cause de mon handicap qui me donne une intolérance à l’effort soutenu, la torture de la nuit passée m’empêchait de me lever. J’en étais incapable. Je suis ataxique d’un côté du corps  en plus de plusieurs autres séquelles de mon opération. Alors, j’ai dû subir le châtiment de ces micro-ondes qui pénètrent dans le corps en écartant les pores de la peau et les parois des cellules pour y trouver l’eau et la faire bouillir. Ainsi, mon corps et mes blessures s’en trouvent brûlées davantage et complètement infectées. Ce processus de cuisson est très douloureux, et encore plus aux endroits fraîchement brûlés ou molestés.

Lorsque je me suis levée, vers midi, à cause de la fatigue causée par une trop grande demande à mon corps pour combattre l’agression et la douleur, je ne tenais plus sur mes jambes. Celles-ci étaient complètement molles. J’ai dû utiliser un déambulateur pour me déplacer. J’ai mangé un peu mais suis retournée au fauteuil et j’ai réussi à dormir. Cela, malgré une diffusion de micro-ondes encore assez fortes même si l’intensité était moindre que celle du matin. Je me suis finalement levée un peu après l’heure du souper. J’avais été réveillée par la douleur parce qu’on était en train de me décharner dans la région génitale et l’aine. C’était très douloureux!

20h
Depuis 19h45, je ressens la pulsation du jet du gaz paralysant à l’intérieur de toute ma jambe gauche, du pied vers le haut de mon corps. À chaque pulsation cardiaque, le jet s’intensifie. Ça fourmille dans toute la jambe tout la refroidissant. La fraîcheur atteignant la hauteur du bas de mon corps, la douleur s’intensifie aussi à chaque pulsation, justement là où on m’a décharné pendant que je dormais cet après-midi. C’était dans l’aine gauche et la région génitale surtout que cela se faisait ressentir. Mais, comme le jet partait du pied et que c’était là où le jet était le plus fort, le pied brûlait plus que dans la jambe. Comme le jet est d’habitude dirigé vers le haut, ce sont les blessures de chair molestée sur le dessus du pied qui faisaient le plus mal. Lorsque  j’étais assise, le jet terminait sa course dans le genou. Ce dernier devenait donc aussi plus douloureux.

J’en ressentais ce phénomène aussi dans le pied droit. Mais, comme ce n’était que de petites fibres de rayons gamma qui étaient déposées à cet endroit au lieu d’un implant comme dans le pied gauche, le signal électrique était donc beaucoup moins fort et la sensation l’était aussi. Cependant, la douleur étant concentrée dans le talon plutôt que dans tout le pied et la jambe, celui-ci était plus douloureux.

En même temps, un laser en diffusion interne qui partait de la région vaginale était installé à l’Intérieur de moi. Celui-ci est automatique et effectuait une rotation. Il reste environ 15 minutes au même endroit. C’est à ces différents endroits de pause que les brûlures se font habituellement ressentir le plus parce que celles-ci traversent tout le corps au même endroit pendant toute cette période. Des ecchymoses apparaissent et finissent par laisser, aussi, des traces rouges qui forment soit des ronds de 4cm de diamètre ou plus, soit des traces plus pâles et plus grandes mais de forme plus ou moins définie. Elle signifient le passage du rayon rotatif automatique.

Les micro-ondes en diffusion interne quant à elles partent aussi de la région génitale. Elle sont projetées à l’intérieur du corps par cycles de huit heures, le début étant toujours plus fort qu’à la fin. Ce dernier étant le moment où il est plus judicieux pour tenter de se reposer à moins qu’autre chose ne se produise en même temps pour empêcher le repos. Celles-ci, produisent le même effet que celles qui sont à l’extérieur mais le jet est plus direct et fait rentrer plus profondément les petits brillants préalablement placés aux endroits les plus douloureux.

Cela, c’est à part des dispositifs qui proviennent de l’extérieur, sous moi. Par exemple, un sensor,  agissant comme un radar, détecte ma présence et mes mouvements pour enclencher un processus de diffusion des rayonnements. Sur celui-ci, aujourd’hui était installé à la fois un gros laser et un gros rayon gamma armé de micro-ondes en diffusion en direction du milieu de mon corps vers le haut, comme  pour les autres. Ceux-ci, d’un diamètre allant de 10 cm à plus de cinquante, brûlaient tout mon corps de bas en haut tout en englobant ma tête.

22h
L’intensité du laser interne a grandement augmenté. C’est encore plus douloureux. À l’extérieur aussi, les rayonnements électromagnétiques provenant des dispositifs électriques et des appareils électroniques étaient aussi en fonction et le sont encore à l’heure actuelle. C’est ce qui cause mes acouphènes à plus ou moins grande intensité. J’ai aussi toujours des chaleurs dû au laser et les micro-ondes internes qui continuent de me brûler.

En guise de contre-mesure, il n’y pas grand chose à faire sauf d’appliquer la loi du moindre mal. Dans ce cas, les petits miroirs ne peuvent pas vraiment couper les rayons.  Car, ceux-ci reprennent de plus belle si on arrive à les couper. C’est donc impossible de les contrer.

Je viens d’écrire ce texte et j’ai très mal un peu partout car ces dispositifs continuent de me brûler. Je ne sais pas ce que la nuit me réserve encore mis à part la douleur et les incapacités. Je ne serai pas, non plus, en mesure d’aller voter demain.

Une heure du matin
Je viens juste de terminer la traduction en anglais de ce texte. Ma tête et mon corps brûlent et sont douloureux.

30 avril  2011
Provocation et mise en sène
Cynthia était tranquille dans le métro qu’elle ne prend pas souvent. Elle fut agressée physiquement mais surtout verbalement par des inconnus assis autour d’elle dans le métro. Ils l’ont insulté et traitée de tous les noms pour rien du tout. Elle riposté (physiquement et/ou verbalement) et ils l’ont menacé de porter plainte à la police. Elle a fait semblant de débarquer pour retourner dans le wagon et sortir à une autre station où elle a signalé l’incident aux agents de sécurité.

Maman dans son CHSLD:
 ma mère m’a dit que son imposteur du V2K l’a menacé de lui faire la même chose qu’à moi, en sous entendant le décharnage de ma vulve. Mon imposteur ma avoué lui avoir montré les photos de ma vulve molestée.

22 avril 2011 Vendredi saint

On m’a privé de sommeil cette nuit en mettant des dispositifs de torture passive très forts et très douloureux.

Ma femme de ménage est venue ce matin. Elle est exagérément affectueuse avec moi. Elle me dit qu’elle m’aime et m’embrasse. Je crois qu’elle noie le poisson.

Après son départ vers midi, j me suis reposée au salon. Je me suis endormie. À mon réveil, vers 17h, j’étais complètement paralysée sans tonus musculaire mais avec toutes mes sensations. Ils ont profité de mon handicap pour me décharner alors que j’étais éveillée, que je ressentais tout et que je ne pouvais pas bouger, même pas le petit doigt. J’étais incapable de me défendre.

Ils ont décharné mes pectoraux gauche et le sein gauche, derrière la cuisse gauche, sur les orteils, sous le gros orteil du pied gauche, à l’aisselle gauche, etc.

Pendant que je dormais , ils ont encore décharné ma vulve et encore mis des petits brillants dedans.

Sur Twitter

Les parties génitales reçoivent toujours une attention particulière. Ce sont des psychopathes sadiques réalisant leurs fantasmes pervers.

Tous les prétextes sont bons pour déverser leur haine: racisme, misogynie, et "anti" toutes sortes de choses. Ils profitent de l'occasion.


Ils ajoutent des petits brillants dans le corps de la victime pour augmenter sa douleur pendant que la torture automatique est en fonction.


PRIVATION DE SOMMEIL Des dispositifs de torture passive ou automatisée sont en marche pour provoquer beaucoup trop de douleurs pour dormir.

Ils me torturent parce que je ne suis pas déménagée. Avant, ils me harcelaient sur la rue jusqu'à ce qu'ils m'aient à leur merci.

Ceux qui ont fait les truquages sur mon compte l'ont fait parce qu'ils voulaient que je déménage. Ils avaient peur que je vois et dénonce...


Mais, ils ne contrôlent pas tous leurs chiens. Il y en a des plus enragés qui bavent sur leurs proies à les déchiqueter vivantes.

Les autres obéissent à la règle comme des moutons de Panurge. Ils seront les prochaines proies bonnes à croquer sous leurs dents.


C'est la justice de trou de... qui mène le bal. Ils possèdent l'école pour devenir psychopathe agréé après un long développement personnel.


Il y en a plein d'autres qui se font traiter de la sorte par d'autres illuminazis psychopathes. Et, on les fait taire en les diffamant.

Déjà ce corps est tout mutilé et brûlé de l'intérieur par les armes à énergie dirigée mais ce n'est pas encore assez pour ces sadiques.


Un gros laser installé sur "sensor" qui détecte sa cible par en dessous et colle à elle. Le corps endolori brûle et se désintègre peu à peu.


Je ne sais pas ce qu'ils sont en train de me faire mais tout mon corps devient engourdi par en dessous de moi sur un diamètre de +ou- 50 cm.

20 avril 2011

3h30
Je me suis réveillée parce que j’ai ressenti une énorme chose (gros laser 50 cm de diamètre environ) sous moi m’engourdir le siège et les parties génitales. Cela faisait un gros bruit de moteur rotatif qui, à mesure que je me réveillais, s’arrêtait peu à peu de tourner. Ça fait plusieurs nuits que je ressens cette chose qui semble tenter de me scier en deux par le centre de mon corps en plus de tout me brûler.

Sur Facebook, mes amis victimes disparaissant tout à coup de leur visibilité. Je ne peux donc pas les voir ni les contacter.

18 avril 2011

Torture

12h30
Ils n’arrêtent pas de m’empaler dans le dos.

Torture 22h25

Je viens de me réveiller dans la douleur encore une fois. Il semble qu’un laser sois en dessous de moi et une autre à l’intérieur de moi, mais très fort. Il est en diffusion avec un diamètre de 50 cm au moins. Tout me brûle. Il est placé le milieu sous mon siège. L’imposteur dit qu’il (le gars d’à côté: Victor) essaie de me tuer. Je ne peux rien faire car il a placé cela sur le sensor qui me suis partout parce qu’il est collé après moi. Je lui ai dit que moi je n’y pouvais rien mais que lui, oui.  Tout mon corps brûle beaucoup!

- Laser interne : 45 Ghz; 25,999 uw/cm3 selon l’imposteur, celui qui me parle à travers le V2K (Voice to Skull).

À l’heure du souper, j’ai pris un bain car j’avais trop mal au rectum. Je croyais mes hémorroïdes très sorties mais ce n’était pas si pire. C’était plutôt le rectum qui était brûlé, même à l’extérieur.

J’ai une rougeur comme une sorte de bouton juste dans la pommette gauche, là où Marie a décharné. C’est le signe  pour moi que le gros rayon de micro-ondes a été passé dans mon visage, encore.

Toujours via le V2K (Voice to Skull), l’imposteur me dit qu’il veut me scier en deux avec le laser. En tout cas, c’est la sensation que j’ai aussi. Si c’est de la suggestion mentale, il y est presque arrivé. Le bruit de machinerie, la sensation de brûlure, la vibration, le site le plus concentré des différentes sensations à la base de et au milieu de mon corps, c’est -à-dire au niveau de la vulve et du vagin.

J’entend les voix de Gaston et Marie en provenance de chez la voisine d’à côté qui ont l’air de s’obstiner de temps à autre.

Cruauté mentale
L’imposteur me dit qu’il (Victor?) veut juste me brûler afin qu’ils (les autres) me disent: «Qu’est-ce que tu as fait?».

Torture, État de santé
J’ai mal à l’oeil gauche depuis qu’hier on m’a planté un de ces rayons laser dans le coin de l’oeil gauche. Je suis en train de développer un orgelet.

http://sante.canoe.com/condition_info_details.asp?disease_id=122

23h
L’imposteur me dit: «Il est tout en train de te brûler. Je capote!» Mais, je lui répond: «Tu ne capotes pas, tu laisses ça faire (avoir lieu).» Il ne dit plus rien. Puis, il ajoute: «T’es toute brûlée bord en bord.» Comme quoi, il est totalement conscient de ce qui est en train de m’arriver. Il ne fait absolument rien pour m’aider. Il réplique en me disant: « Non. C’est comme ça tout le temps. » Puis comme d’habitude, il se contredit en même temps pour semer la confusion dans mon esprit. Mais, pendant ce temps, mes organes génitaux sont en feu et je ne peux rien faire.

23h32
Je viens d’aller lire des documents sur internet à propos des maladies des rayons. L’imposteur me dit que ça n’a pas de sens savoir tout ce que je sais et subir cela. Il dit que lui aussi sait tout cela et qu’il ne fait rien.

Laser interne : 45 Ghz; 25,999 uw/cm3 selon l’imposteur, celui qui me parle à travers le V2K (Voice to Skull).

Les endroits qui sont déjà défoncés et où il y a des ecchymoses sont plus douloureux que les autres, c,est à dire dans le dos, les omoplates, les hanches, le bassin. Les brûlures sont fortement ressenties. J’ai du mal à bouger parce que trop douloureux.

00h00

Torture
J’ai mal à la tête, à l’oeil gauche et sensations de brûlures internes dans tout le tronc mais surtout aux organes génitaux. J’ai le sternum qui brûle et les poumons.

Le dessus de ma cuisse gauche vient de ne brûler comme si marie l’avait enduite de la térébenthine (effet spécial).

Je viens de commencer à ressentir une douleur à la paupière de l’oeil droit comme si on m’avait provoqué un orgelet de ce côté aussi.

Cruauté mentale
Je suis allée aux toilettes. Pendant que j’essayais d’uriner, j’ai entendu une voix dans le V2K (Michel selon l’imposteur) qui disait: « Elle ne pourra pas uriner, c’est tout rempli (insinuant rempli de rayons gamma). Et puis, je me suis mise à uriner. Il a donc dit: « Je vais avoir l’air d’un cave.»

00h30
Le rein gauche me fait très mal. Le laser en diffusion interne continue de me brûler à l’intérieur depuis 21h. La gorge et le pied gauche aussi.

Cruauté mentale
L’imposteur viens de me dire: «Il n’est pas supposé faire ça à l’intérieur.» Mais, m’entendant penser que le laser n’est pas utilisé à l’extérieur du corps sinon il laisserait des marques, il s,est arrêté de parler réalisant que je savais ce qu’il était en train de faire.

Puis, sachant que je ressens les brûlures dans tout mon tronc, il me dit: «Il (Victor) est en train de tout me défoncer au complet.»

M’entendant penser à mon oeil gauche, il me dit: «Ils t’ont injecté des bactéries dans ton oeil gauche. Non...mais quelque chose comme ça.» Il me disait toutes sortes de choses tout bas car il ne semblait pas aimer que je puisse dire exactement ce qu’il disait en même temps que lui. Il se demandait donc si j’étais capable d’écrire en même temps que je dis ce qu’il dit. J’ai donc écris ceci: «Non!!! Écris pas ça!!!»


Harcèlement informatique

1h45
Sur Facebook, lorsque je veux réponde aux commentaires et surtout lorsque je veux parler de mes blogs, les commentaires ne restent pas dans la boîte de commentaires. (Marie et Gaston chez la voisine).

Torture
Le laser en diffusion interne et celui sous moi sont toujours en action. Je suis toute brûlée, j’ai les organes génitaux à vif, le cou et le dos, l’intérieur du ventre et les organes surtout du côté gauche douloureux.


13 avril 2011
Bris et gaspillage
Madame Avon est venue me porter les produits que j’ai achetés. Lorsqu’elle était là le petit appareil à bille pour réveiller les yeux à batterie fonctionnait très bien. Lorsque j’ai voulu le réutiliser le soir, la batterie fonctionnait mais je ne pouvais pas le faire fonctionner sans tenir le bouton tourné. Il est censé fonctionner en le tenant d’une seule main sans tenir ce bouton. Ils ont dû passer le gros rayon de micro-ondes pour épuiser la batterie. Ils font d’une pierre deux coups: me faire des problèmes à moi et à ma distributrice en même temps. Car, je crois qu’elle est ciblée elle aussi. J,ai vu qu’elle avait les joues décharnées tout comme moi en plus d’avoir un système immunitaire faible et toutes sortes d’allergies.
Torture
Aujourd’hui, je ne suis pas allée chez ma fille car je n’étais pas capable de marcher ce matin et n’était pas en forme. Hier, je suis allée à l’épicerie avec mon fils. Mais, à cause de mes pieds décharnés aux plantes, dans l’arche,  les talons, sous et dessus le pied et les orteils j’avais très mal et j’avais de la misère à marcher. De plus, j’ai des nerfs qui coincent au moindre mouvement et cela fait très mal. Ce sont les vertèbres qui ont été décharnées et les disques désintégrés qui laissent les nerfs être écrasés par les vertèbres.
Pierre, l’imposteur: « Je veux te voir souffrir. Je veux te voir souffrir pour le vrai.» Après avoir dit qu’il ne m’endormirait pas pendant que les autres et lui me torturent.
Hacking
Lorsque j’écris à l’ordinateur, ils s’organisent pour effacer ou changer ce que j’essaie de faire juste au moment où je clique sur «enter».
12 avril 2011
Ils ont tout brûlé mon corps interne et surtout les organes génitaux non seulement avec les micro-ondes mais avec le gros rayon laser et le scanner. De plus, ils m'ont défoncé à plusieurs endroit avec leurs rayons.
Ils ont désintégré le coccyx, des parties de disques dans ma colonne et décharné chacune de mes vertèbres. Cela provoque des hernies discales cervicales, dorsales, lombaires. Ils ont décharné aussi chaque point d'appui (les coudes, les talons, les fessiers, etc) pour que je puisse pas m'appuyer sans avoir mal, le dessous et le dessus des pieds de sorte que lorsque je marche mes os frottent sur la chair molestée et que je n'aie plus de d'amortisseurs et surtout beaucoup de douleurs.  Ils m'ont décharné les doigts, les mains et autour de toutes les articulations. Tous les plis du corps le sont aussi, ce sont des endroits qui font très mal parce qu'il y a frottement. 
Ils ont percé ma vessie à plusieurs reprises pour la faire éclater et contaminer mon organisme après l'avoir gonflée au laser. Ils ont fait éclater mes hémorroïdes après les avoir gonflé au laser
Mes organes génitaux sont les plus mutilés. Ils ont été presque tout désintégrés au laser mosquito et le reste a été décharné.  Ce reste est brûlé au micro-ondes au laser  internes et externes et au scanner  à de très hautes températures de façon continue. 
Ils m'ont enlevé des morceaux de chair même dans la tête et le visage me défigurant pour m'enlaidir comme dit la fille selon Pierre.
Pour tourner le fer dans la plaie, ils augmentent  les CEM, (champ électromagnétiques) , hautes tensions, scanner, gaz réfrigérants, gaz paralysants, etc. souvent tout en même temps. Ils sont parfois au moins 5-6 à me planter leurs gros rayons dans le corps par les voies génitales ou  le rectum.
Dès que je suis un peu partout et surtout dans les parties génitales.
À l'heure actuelle, je suis remplie de petits brillants dans mon corps qui piquent comme des aiguilles chaudes un peu partout et, encore une fois, plus aux organes génitaux et au rectum.
Etc. Etc.
Et il semblerait que des détraqués de la Justice de True se soient mêlés de la partie avec les motards pour réaliser leurs fantasmes d'horreur sur ma personne grâce aux truquages qu'ils ont réalisés de leurs fantasmes de nymphomane-pédophile (personnalité inexistante) qu'ils ont fabriqué.

Et, ils continuent... Pourquoi????
Parce que ceux qui n'aiment pas mon père, ont donné le contrat à celui qui m'hypnotise lorsqu'ils me torturent de me détruire ainsi que toute ma famille. On lui a demandé de dire de moi que j'étais une nymphomane alors que j'étais un bébé pour que tous les hommes fantasment sur cette désinformation et me méprisent et pour que toutes les femmes aient peur de moi et me méprisent aussi. À cause de cela j'ai été violée en groupe à l'âge de 6 ans, à 10 ans on m'a sacrifié et encore violée en groupe dans des rituels sexuels de sociétés secrètes alors que j'étais à l'hôpital et que je venais de me faire opérer pour les amygdales.  Et, c'était loin d'être la dernière fois
4 avril 2011
Ils ont encore coupé de ce qui reste de mes petites lèvres la nuit dernière. Aussi, ils ont mis un gros paquet de petits brillants dans mon corps et suryout aux organes génitaux.

Il y en a de placés en paquet sous l’emplacement du clitoris (désintégré au laser) . Ils ont mis du fil flexible de rayon gamma pour les retenir en place de façon concentré à cet endroit, ceci dans le but express de me faire jouir avec beaucoup de douleur comme ils font dans les rituels sataniques avec les victimes de Gang Stalking. Ils ont mis des brillants partout dans toute la région du bas de mon corps et aux points d’appuis: mon siège pour que j’aie mal lorsque je m’assoie, dans le dos et dans la vulve parce qu’ils prévoient me prodiguer des sévices sexuels, etc. (D’après l’imposteur)

3avril 2011
Ils ont essayé de e faire jouis pour savoir si je ressentais encore de l’excitation dans le but de me désintégrer ce qui me reste d’organes génitaux.

2 avril 2011

On m’empale direct dans la cicatrice de mon opération au cerveau. Cette dernière est déjà très sensible. De plus, on m’a décharné tout le long de celle-ci de chaque côté.

Les chaleurs qui surviennent et qui font penser aux autres que ce sont celles de la ménopause alors que ce sont les rayons laser internes en diffusion qui brûlent tout l’intérieur du corps.

Syndrome d'irradiation aiguë
http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d%27irradiation_aigu%C3%AB
Orthographe de la barre d’adresse:
http://fr.wikipedia.org/wiki/syndrome_d’irridiation_aigüe

Mortelles «maladies des rayons»
Quelles sont les conséquences de l’exposition humaine à des doses massives de rayonnements ionisants?

http://www.slate.fr/story/35605/maladies-rayons-irradiation

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
P.S. Victor, Gaston, Marie, Michel, Filippe, Pierre et l’ami de Pierre sont les noms utilisés par l’imposteur qui me parle à travers le V2K (Voice to Skull).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!