Loading...

jeudi 1 septembre 2011

Torture: Journal 1er septembre 2011

Mind Control
Cette nuit, ils ont encore provoqué des rêves où des gens sont désagréables avec moi. Le matin, on m’a décharné la vulve du côté gauche près de l’aine. (Benoît a dit que c’était lui).

Torture
Ce matin, on m’a planté le Mosquito Laser dans le coeur. (Victor, selon l’imposteur) Benoît m’a empalé avec un rayon laser enduit de térébenthine. Il a causé un bonne brûlure tout mon côté droit.

On m’a gonflé les intestins pour aller décharner dans mon bas ventre. L’imposteur a tenté de me faire croire qu’ils faisaient plutôt quelque chose à ma vessie et que c’était elle qu’ils avaient gonflé. Il a finalement dit qu’ils l’avaient gonflée elle aussi. J’ai une hernie vésicale qui me fait mal.  Ils semblent jouer dedans. Mon ventre me fait très mal. Je sais qu’ils ont gonflé avec le laser en diffusion pour voir ce qu’ils font et que leurs sévices soient plus facile à perpétrer.

En après-midi, on m’empalait de tous côtés avec des rayons laser. Michel passait par le vagin vers la tête, plus précisément vers mon cervelet pour laisser sortir son rayon par le trou derrière ma tête 30 août 201. Puis Benoît, lui plaçait des rayons dans ma tête en passant par le trou derrière ma tête, site de mon opération au cervelet. Tous deux savaient que j’avais toujours mal à cet endroit et même, que je prenais des médicaments régulièrement pour diminuer la douleur. Je leur ai demandé pourquoi ils continuaient, ils m’ont dit qu’ils aimaient ça (Michel).

Mind Control

Vers 15h45, l’imposteur a mis dans ma bouche le mot «bâtard» que j’ai prononcé pour la première fois de ma vie. Il savait que cela stimulerait Benoît et qu’il réagirait violemment à mon endroit même si je ne savais pas qui était en train de me faire mal à ce moment-là.  Alors, il a voulu me faire très mal.

Paralysie, brûlures et petites aiguilles piquantes
Il m’a paralysé tout le côté droit avec le gros rayon de micro-ondes assez longtemps et des petites aiguilles ont été déposées un peu partout dans mon corps. Je suis restée paralysée pendant plusieurs heures cela sans bouger, sans pouvoir réagir, et ils en ont profité. Gaston m’a a mis plein la base du tronc, la vessie (selon l’imposteur), le haut des jambes (cuisses et siège) les pieds et les organes génitaux. Michel m’en a mis plein le sein gauche et sous le bras droit. Gaston a poussé les aiguilles dans le sein avec son laser. Marie, elle,  m’a mis le gros rayon laser sur la bouche, les dents et l’oreille droite, en fait tout le côté droit du visage et le trou derrière ma tête longtemps.  Elle y a déposé aussi des petites aiguilles dans ma tête et mis de la térébenthine. Vers 8h, j’ai réussi à me lever avec la marchette mais difficilement. J’ai très mal à la tête et surtout au cervelet qui a été tout brûlé. Je suis encore un peu paralysée. Les aiguilles me rentraient et me piquaient partout. Elles avaient été placées pour se propager aux sites les plus décharnés. Ils aient mis le scanner sous moi mais l’ont arrêté sur la recommandation de l’imposteur qui voyait que j’étais paralysée et en très mauvais état. Ils avaient tout de même mis les micro-ondes en dessous de moi aussi.

 Ventre et vessie

Le ventre me fait très mal. Il est  rempli d’aiguilles piquantes et toujours gonflé de cet après midi au laser. Je pense que Michel m’a gonflé la vessie parce qu’il savait ce que Gaston voulait faire et probablement à sa demande. J’ai essayé d’uriner mais j’avais de misère à forcer car ayant une vessie neurogène, je dois normalement faire des cathétérismes régulièrement. Je ne les fais pas parce que je dois toujours regarder ma vulve mutilée et que je sais que l’imposteur regarde à travers mes yeux tout ce que je regarde. De plus, il montre allègrement ce qu’il voit sur son écran à d’autres. Pour qu’une une opération si intime et traumatisante soit faite à la vue de voyeurs indiscrets, cela devient impossible.  Ils ont gonflé ma vessie à 4-5 reprises au laser en diffusion pour la crever ensuite avec le Mosquito Laser. J’ai fini par avoir une hernie vésicale. Maintenant, la vessie pleine de mica concassé dans du sable et des saletés, ma vessie risque de s’infecter et mon urètre se bloquer. C’est très douloureux et dangereux!

Pendant que j’étais paralysée, j’étais dans une position peu confortable sur la causeuse trop petite pour m’allonger. Étant sur le dos, mes pieds tombaient sur le côté. Ne pouvant supporter la douleur de mon cerveau non protégé par de l’os qui appuyait derrière, ma tête était tournée complètement soit à droite soit à gauche. Mes vertèbres cervicales craquaient au tournant de ma tête. Elle sont toutes décharnées de chaque côté de ma colonne et plusieurs disque ont été désintégrés partiellement pour causer des hernies discales. C’est très fragile. Et, vu la position tordue de mon dos qui contient plusieurs hernies discales, c’était douloureux. Mais tant de douleurs et de sortes de douleurs en même temps, j’ai tendance à ne retenir que les plus criantes du moment. Les larmes me coulaient de douleur et je faiblissait.

Aussi, l’imposteur m’hypnotisée à plusieurs reprises voulant me parler disait-il. Mais, je n’ai jamais su c qu’il voulait me dire car il discutait de moi avec Benoît. 

20h Émission de ma fille sur internet. 
 Pendant que j’coutais son émission et écrivais de temps en temps sur le «chat» pour la supporter, l’imposteur essayait de me faire sentir mal en me disant que des mots que je ne comprenais pas voulaient dire «putain» parce que c’était écrit juste en dessous de mon surnom de fan.

Pendant que j’écrivais ces lignes, j’étais assise à la cuisine malgré les petites aiguilles qui me rentraient dans les fesses et les cuisses. Ma tête faisait mal des aiguilles qui rentraient dans mon cerveau et mon oreille. Et, on m’a inséré d’autres petites aiguilles dans la main gauche. J’ai du sable qui sort par les yeux. J’ai aussi des petites aiguilles dans le dos, dans ma gorge, etc. Aucun point appui n’est exempt de petites aiguilles en plus d’être tous décharnés. Je n’ai pas soupé et j’ai un peu la nausée.

21h20 Les bras me brûlent. Ils ont mis  de la térébenthine  à ces endroits. La tête est remplie de petites aiguilles aussi et j’ai du mal à les supporter qui me rentrent dans le front, les tempes, le nez, le cuir chevelu , le cerveau, etc. Le sang circulant partout dans le corps, les petites aiguilles se font sentir partout. Je peux même sentir à quelle vitesse elles circulent dans le sang et savoir où elles accrochent et ce qu’elles accrochent. Lorsqu’elles accrochent des nerfs, le membre affecté saute avec beaucoup de douleurs. Celles qui sont dans mes hémorroïdes autant que celles qui sont dans mes organes génitaux me font beaucoup souffrir aussi. Et, ils ont rentré tout de même leur gros rayon de micro-ondes et laser dans mon vagin.

Cruauté mentale
À tout moment, après qu’ils avaient eu administré leurs sévices, et surtout lorsqu’ils me voyaient souffrir, ils feignaient la compassion. Ils disaient par exemple sur un ton désolé mais non sincère: «Qu’est-ce que j’ai fait?» . Et, ils le faisaient tous!

Les noms de mes tortionnaires sont ceux que l’imposteur utilise avec moi pour différencier les uns des autres lorsqu’il me parle à travers le V2K (Voice-to-Skull).

Si des liens ne fonctionnent pas, copiez/collez-les dans la barre d'adresse ou tapez-les à la main.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!