Loading...

vendredi 1 octobre 2010

Une business lucrative pour les gangs: torturer les faux parias de la société.

Une business lucrative pour les gangs: torturer les faux parias de la société.

Des gangs fabriquent de faux délinquants sexuels pour les avoir à leur merci et...les torturer. C’est de la business! Et, un paquet de monde est prêt à y mettre son grain de sel. Pourquoi? Parce qu’ils ont la phobie des prédateurs sexuels. Beaucoup de gens sont prêts à payer pour «nettoyer» la planète de ces indésirables. Mais il n’y en a pas tant que cela. Alors, il faut trouver ceux qui ne peuvent pas se défendre pour les faire passer pour ces parias pour les torturer en paix.

Tout le monde est d’accord en silence. On leur en veut et on leur refuse toute dignité, toute humanité. On ne les écoute pas, on leur sert des déchets comme nourriture, on dit d’eux tout le contraire de ce qu’ils sont. On leur refuse le droit d’être tout simplement. Pire, on veut les voir souffrir! Pour cette raison, on les torture psychologiquement et physiquement en plus de détruire toute leur vie et ceux qui leur sont chers.

Ils sont surveillés 24/24 heures, 7/7 jours. Tous les citoyens sont mis à contribution. Les anti-pédophiles, les moralisateurs, les activistes, les religieux et les extrémistes de tous genres n’ont pas besoin de savoir si ce sont des vrais pour se lever et former des groupes de surveillance. Ils sont tous convaincus que ce sont des gens qui ne méritent pas de vivre. Ils en profitent pour déverser leur haine.

Au fond, c’est une business qui roule toute seule. Les gangs le savent. Mais, il faut que les personnes soient incapables de se défendre pour qu’on les prenne pour des fous et des folles. Il ne faut surtout pas que ce soit des gens instruits, des professionnels ou des gens assez intelligents pour se rendre compte de la «gammique».

Mais, ces gangs, ceux qui torturent les autres, le font sans penser. Ils ont les contrats du crime organisé. Et, le crime organisé obtient les contrats de ces quelques uns qui ont les moyens de se croire tout permi. C’est la business, disent-ils. Mais ces jeunes, ils font «la job la plus sale» et aussi la plus exposée. Ce sont donc eux qui vont payer le prix le plus fort pour avoir fait ce «travail». Mais, ils n’ont pas vraiment le choix. On leur a promis mer et monde pour faire partie du groupe. Ils étaient des adolescents, des enfants qui avaient des rêves et qui avaient besoin de trouver un groupe d’appartenance. Mais, c’était un piège.

Alors, ils essaient de se convaincre que ce sont vraiment des parias, qu’ils ont le droit de les faire souffrir. Parfois même, ils essaient de se convaincre que ce n’est qu’un jeu et que ce ne sont pas de vraies personnes ou bien  qu’ils ne souffrent pas vraiment. Au contraire, ils se disent qu’ils se plaignent pour rien. C’est ce qu’on leur avait dit à propos de ces personnes, ces cibles. Ils deviennent de vrais prédateurs, sexuels en plus.

Mais, ce n’est pas si facile. Ils ne peuvent plus se regarder en face. Ils peuvent même disjoncter. Alors, ils se droguent et on leur fournit un motivateur qui les stimule, qui alimente leur rage contre ces parias afin qu’ils les torturent avec plus de vigueur et de violence. Et, eux, ils les torturent à mort avec les dernières technologies. Et, ils osent croire qu’ils simulent une mort naturelle. Mais, au fond, ils savent bien qu’ils sont responsables. Mais, ils se disent: «Ils seraient morts de leurs maladies de toute façon. Alors, ce n’est pas grave. On aide le monde à se débarrasser de ces parasites.»

Mais, ce sont des innocents! Ces personnes souffrent de tous les sévices qu’on leur inflige en plus de tout ce que les autres leur font subir en croyant qu’ils font leur devoir de citoyen. Il faut prendre conscience que c’est un crime haineux et que les tortionnaires ne sont pas seulement ces membres de gangs. D'abord, ce sont ceux qui se croient tout permis, ceux qui croient qu'ils ont droit à la vie plus que d'autres qu'ils n'aiment pas.  Ils décident qu'ils ne méritent pas de vivre et croient qu'ils leur enlèvent ce qu'ils croient être leur dû. Ce sont aussi tous ces gens qui en profitent pour les lyncher publiquement de la façon la plus hypocrite qui soit.


Copyright France Quenneville, 1er octobre 2010.

http://francequenneville.blogspot.ca/2013/07/diffamation-extreme.html
Harcèlement électronique
http://francequenneville.blogspot.com/2011/03/harcelement-electronique-et-torture.html
http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/technologies-pour-le-control-et-la.html
http://francequenneville.blogspot.com/2010/12/attaques-psychotroniques-contre-mesures_12.html
http://francequenneville.blogspot.com/2010/12/la-pollution-larme-sectete-dune-guerre.html
Les criminels du Gang Stalking:
http://francequenneville.blogspot.com/2010/12/les-criminels-du-gang-stalking.html
Quel spectacle de gang!
http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/quel-spectacle.html
Le Gang Stalking: action citoyenne collective ou crime haineux érigé en système?
http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/le-gang-stalking-action-citoyenne.html
L'injustice de la "Vraie Justice":
http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/linjustice-de-la-vraie-justice.html
Une business lucrative pour les gangs: torturer les faux parias de la société:
http://francequenneville.blogspot.com/2010/10/une-business-lucrative-pour-les-gangs.html
Prière pour la LIBÉRATION:
http://viedelumiere.blogspot.com/2010/12/prier-pour-la-liberation.html 
Manipulation de la communauté:

 http://francequenneville.blogspot.com/2010/11/effets-du-harcelement-par-des-armes.html
http://www.tsr.ch/info/sciences-tech/3017917-radioactivite-quels-sont-les-risques-pour-la-sante.html
http://francequenneville.blogspot.com/2010/12/radio-exposition-signes-et-symptomes.html
http://francequenneville.blogspot.com/2011/03/eye-damage-from-directed-energy-weapons.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!