Loading...

samedi 4 février 2012

Venir en aide à ma fille12.02.03

Retardements, sabotages et harcèlement informatique 

Harcèlement informatique durée de 1h30: blocages et sabotages
Comme ma fille et moi n’avions pas beaucoup de temps pour aller à la banque car il fallait qu’elle aille à la clinique, j’avais décidé de faire le transfert par internet et téléphone.

Difficultés à effectuer un transfert de banque de mon compte à celui de ma fille avec 3 différents conseillers sans résoudre le problème: refus du mot de passe, changement du mot de passe, pour finalement accepter le premier mot de passe, multiplication des messages d’erreur, manque de cases pour répondre à la question de la banque dans la page en question, non réception du courriel dans le compte de ma fille, lorsque le message est arrivé, le lien ne fonctionnait pas multiplication des opérations, etc. qui a occasionné un blocage du transfert par la banque. La directrice m’a appelé le lendemain pour me dire que les fonds étaient finalement débloqués. Mais, comme ma fille devait payer son loyer avec cet argent et à partir de son compte et qu’elle s’en allait après, j’ai dû faire le chèque à son propriétaire directement parce que le montant était bloqué. Elle devrait payer elle-même son propriétaire, sinon... Elle paraît mal. Et, comme elle n’est plus disponible, je vais devoir annuler l’opération et aller faire le transfert à la banque directement en payant un taxi pour l’aller et pour le retour parce que je suis à mobilité réduite.

Problèmes pour trouver une clinique
À cause du temps beaucoup trop long pour faire le transfert par internet qui n’a finalement pas fonctionné, il était trop tard pour aller dans une clinique. Car, elles ne prennent pas de sans rendez-vous après 17h30. De, plus, je n’ai pas pu aller à la banque non plus pour faire un mandat pour le propriétaire comme nous faisons d’habitude car la banque fermait à 17h. Finalement, n’ayant pas pu trouver aucune clinique ouverte le soir, nous n’avions pas d’autre choix que d’aller à l’hôpital.

Retardements à l’hôpital: 11 heures.
Le périple a duré 11 heures. Ma fille malade a vu un médecin seulement 8 h après notre arrivée. L’infirmière au triage nous avait dit qu’il n’y avait pas beaucoup de monde ce jour-là et qu’on risquait de passer vers minuit. Nous étions arrivées vers 18h. Lorsqu’elle est passée, la salle d’attente était presque vide. Nous savions que des personnes n’ayant pas plus d’urgence que nous qui étaient arrivées après nous étaient passées avant nous.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!