Loading...

dimanche 14 juillet 2013

Prière Kateri Tekakwitha





Lys des Mohawks, 17 avril

Kateri Tekakwitha, toi qui était près de la nature et de l’environnement prie avec moi notre Divin Père et notre Divine Mère afin qu’ils m’enveloppent, moi et les miens, de leur immense Amour. Et, que cette vague d’amour grandiose se déverse avec fluidité sur tous les êtres vivants et la nature qui les entoure. Ainsi, je demande que toutes les énergies négatives soient données à la Mère Terre pour qu’elle les transforme en énergie subtile de lumière pour le plus grand bien de tous et selon la volonté du Grand Esprit, Dieu.

Kateri Tekakwitha, toi qui a été rejetée par les tiens et ta communauté; malgré la diffamation, la médisance, l’intimidation et les mauvais traitements qu’on t’a fait subir, tu n’as jamais cessé de croire en l’Amour Infini de Dieu, aide-moi à conserver la foi, combattre la persécution et à garder courage dans l’affliction. Prie aussi avec moi le Divin, Grand Esprit, pour que personne ne soit jamais privé de ses droits humains au profit d’une cause, si noble soit elle.

Kateri Tekakwitha, toi qui était pleine de douceur et de bonté, tu m’encourages à purifier mon corps et mon esprit. Tu m’inspires à cultiver la pureté d’intention en éloignant de moi toute énergie trouble, culpabilité, ressentiment, ou envie de vengeance. J’élève ainsi mes pensées au niveau de la joie et de l’amour divins et je m’efforce d’imprégner toutes mes actions de douceur et de bonté envers les autres.

 Kateri Tekakwitha, pur et tendre lys, tout comme toi qu’une lumière blanche émane de mon centre, se propage dans tout mon corps et diffuse enfin sur toute la planète et tout l’univers pour nous remplir tous de l’Amour infini de Dieu. Qu’ainsi tu m’aides à faire monter ma prière jusqu’à Dieu, le Grand Esprit, tout comme la fumée de  l’encens le plus délicat s’élève jusqu’au ciel comme sur l’aile d’un aigle.

Kateri Tekakwitha, toi qui as exercé ton “leadership” dans ton combat pour la vérité avec humilité, aide-moi à persévérer dans cette même voie avec patience en me concentrant uniquement sur l’Amour. Prie aussi avec moi le Divin, Grand Esprit, pour que chacun trouve sa place dans le grand espace sacré de Dieu. Je rend grâce à l’amour infini de Dieu et le remercie pour l’heureux dénouement de la situation en cause. Amen.

Copyright, France Quenneville, version du  14 juillet 2013.

Note

Selon l’histoire que j’ai lue à propos de Kateri Tekakwitha lorsque j’étais enfant, elle avait été torturée quotidiennement, brûlée sur un bûcher puis mutilée pour sa foi chrétienne. Au moment où elle brûlait, on lui avait même tranché l’abdomen en faisant une énorme croix à l’aide d’un objet coupant. Elle fut donc persécutée entre autre pour son refus à se marier et pour sa foi chrétienne. Mais, ce qui n’est pas mentionné dans la plupart des histoires, mis à part le fait qu’elle était orpheline, c’est que ses deux parents venaient de tribus différentes qui s’opposaient. Le racisme devait être aussi au rendez-vous. De plus, elle avait un handicap visuel, séquelle de la maladie qui tua ses parents. Pour toutes ces raisons, je pense qu’elle a du tomber à son insu dans ce qu’on appelle aujourd’hui le  système du « Gang Stalking » ainsi que la torture qui y est associée. Les gens qui ont des préjugés croient toujours posséder de solides motifs de discrimination pour cibler des innocents, les harceler ou les ostraciser. Elle était donc une candidate parfaite pour devenir une individu ciblée par ce crime haineux.

Le « Gang Stalking » : action citoyenne collective ou crime haineux érigé en système ?

Voir pour les individus ciblés du Canada d’aujourd’hui:

Il est important de savoir que les Mohawks d’aujourd’hui étaient les Iroquois d’autrefois. Et, que ces derniers étaient réputés pour leur cruauté et leur barbarie. Dans le texte de ce site : http://www.kateritekakwitha.org/ancestry/decline on fait mention du traitement que l’on réservait aux femmes capturées par les Iroquois de l’époque : « Les Iroquois ne s’en prennent pas qu’aux Hurons et aux Jésuites. Les femmes de la colonie qui ont le malheur d’être capturées subissent le même sort.» Ainsi, ils auraient aussi torturé et mutilé Kateri Tekakwitha tout comme Catherine Mercier l’avait été. Elle était selon moi aussi une martyre. D’ailleurs, son martyre ni celui de Catherine Mercier n’ont jamais semblés être considérés dans les histoires qu’on retrouve aujourd’hui.

Plus loin, il est dit que « Dans ses ouvrages qui font autorité, l'historienne métis Olive Patricia Dickason relève que, contrairement aux Européens, les premières nations du Canada ne torturent jamais les leurs. Ils s'en prennent aux ennemis seulement. » . De plus, l'historien Jacques Lacoursière lui, explique que «Pour les Iroquois, les missionnaires représentent une menace politique et culturelle. Ils propagent une religion qui détruit la leur et qui risque fort de modifier les bases mêmes de leur structure sociale. Ils incarnent l'impérialisme français.» Cela devait être la raison pourquoi ils les avaient torturé. Mais, qu’en est-il de Sainte Kateri ? D’autres pensent qu’elle a été persécutée aussi.

Dans un au article plus dénonciateur, il est dit que : « Devant cette vie d'une jeune fille de chez nous (Canada), il  faut «sortir» la merveille de nos yeux. Surnommée le lys des Mohawks parce qu'elle était douce comme une fleur, Kateri Tekakwitha, née sur la terre des premiers martyrs nord-américains qui deviendra l'État de New York, a été, dès son adhésion à la foi chrétienne à l'âge de 18 ans et jusqu'à sa mort à 24 ans en 1680, victime de ce que nous appelons aujourd'hui l'intimidation…Sa foi lui valut de multiples persécutions. Les gens se moquaient d'elle en raison de son handicap visuel suite à une épidémie de petite vérole qui lui enlève son père, sa mère et son frère et parce qu'elle était chrétienne. On l'appelait, comme pour rire d'elle, la chrétienne,  et on la privait de nourriture parce qu'elle refusait de travailler le dimanche.» Etc. 



Compte tenu de tout ceci, Kateri Tekakwitha devait certainement représenter une grande menace pour les Iroquois de l’époque étant donné que sa mère était Algonquine et catholique. Même si son père était Iroquois, ses deux parents étant décédés, elle était orpheline et seule pour se défendre. Elle a eu le malheur d’avoir choisi d’entrer dans une religion qui menaçait les Iroquois (et les Anglais). De plus, elle se tenait avec le « robes noires », des français catholiques. Il n’en fallait pas plus pour que le « Gang Stalking » de l’époque se mette en branle. Il s’est manifesté par de l’intimidation, des méfaits de toutes sortes, des mauvais traitements, du harcèlement, et certainement de la surveillance 24/24, 7/7 aussi.

Dans le Gang Stalking on sait que l’intimidation aussi bien que les pires délits, notamment la torture, sont commis par le crime organisé. Il va sans dire que chaque culture possède son modèle de « crime organisé » bien à lui. Dans le cas de Kateri Tekakwitha, je me demande bien qui a incité son réseau de relations à la persécuter, à la torturer, et à la mener jusqu’au bûcher? Et, pourquoi dans la plupart des histoires à son sujet ces faits sont constamment occultés ? On va même jusqu’à dire qu’elle se mutilait elle-même ! Dans le système du Gang Staslking, on fait facilement passer pour fous les individus ciblés afin de les discréditer. On les torture. Puis, on camoufle les blessures qu’on leur fait subir en les faisant passer pour des malades imaginaires pour qu’ils ne puissent pas se faire soigner. On peut même aller jusqu’à dire que ces blessures sont de l’automutilation au leu d’une agression. C’est trop facile !

 Je sais pourtant que c’est une tactique courante chez les membres du crime organisé que de renvoyer la responsabilité de leurs crimes sur leurs victimes et de faire passer leurs délits pour des accidents ou des causes naturelles. On les discrédite donc pour éviter d’éveiller les soupçons sur eux et sur ce qu’ils leur font subir. Il y a une vaste opération de camouflage. Alors, pourquoi as-t-on occulté la vie de martyre de Kateri Tekakwitha et la façon dont elle est morte ? À la lumière des faits du Gang Stalking, je me questionne sur qu’est-ce qui a pu encore être camouflé à son propos.

Liens complémentaires :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!