Loading...

vendredi 7 octobre 2011

L'imposteur de ma vie

Celui qui a cru me posséder toute ma vie et la sienne avait la la pulsion de me détruire  et le fantasme sexuel de voyeur pour regarder les autres me toucher à mon insu. Comme j’avais été hypnotisée par lui, je n’ai pas été traumatisée car je ne me souvenais à peu près de rien. Mais, plus tard, plusieurs éléments me sont revenus en mémoire et en rêve. Après ce que lui m’a raconté à ce sujet, je me suis rappelée plus de choses qu’auparavant et j’ai compris ce qui m’étais arrivé. Tout ce qu’il m’a fait avait pour but de me détruire ce, depuis ma naissance. Il a toujours fait en sorte que les autres abusent de moi sans que je le sache et lui, jouissait en les regardant faire. Selon lui, la première fois, j’avais 3 ans. Il m’a raconté qu’il m’avait hypnotisé pour toucher les organes génitaux. Plus tard, à l’âge de 6 ans, il m’a encore hypnotisé. Cette fois, c’était pour me faire toucher par sa bande d’amis, une dizaine de l’âge de 17-18 ans. Ensuite, et toujours après cela, il a raconté à tout le monde qu’il rencontrait que j’avais fait la «planche» parce que j’étais une putain. Cela voulait dire que je me serais laissée tripoter par tout le monde. En racontant cela, il a fait fantasmer les gars et alimenté la jalousie des femmes, et instauré des abus incessants à mon endroit. J’ai toujours rencontré des gens qui ne m’ont pas respectée, qui m’ont harcelé sexuellement et bafoué à tous les niveaux parce qu’on leur avait fait croire ceci et cela sur mon comte.

Dès ma naissance, il a fait croire que j’étais une nymphomane et que je me laissais faire par tout le monde en toute connaissance  de cause. Ce qui est totalement faux. Moi, je n’ai jamais rien su jusqu’en 2009, année où la torture active a commencé pour moi suite à des truquages réalisés sur moi par lui et ses acolytes. Ils m’ont fait passé pour nymphomane, pédophile, exhibitionniste, itinérante, prostituée, voleuse, malpropre, analphabète, etc.

Il avait décidé de m’en parler par la voix du Voice-to-Skull parce qu’il voyait que je pleurais et priais le Ciel de m’informer sur la question. Je ne comprenais pas l’attitude des gens à mon égard alors que je ne leur avait rien fait. Je rencontrais constamment de l’hostilité et de la moquerie.

Durant toute ma vie, j’ai tenté de survivre à toutes sortes de difficultés simultanées ce, continuellement et dans toutes les sphères de ma vie. Et, la diffamation pendant ce temps faisait ses ravages car elle a continué de se répandre omme une traînée de poudre. Puis, des abus de toutes sortes ont ponctué ma vie allant jusqu’à la torture, en plus de la traque organisée (Gang Stalking) et de la surveillance 24/24, 7/7.

Les fantasmes de cet imposteur sont allés jusqu'aux mutilations sexuelles ce, aidé par d'autres membres du crime organisé ou groupes d’extrémistes.

Ce voyeur du Mind Control croit toujours me posséder et continue de me laisser torturer par les autres. Ils s’arrangent pour me  paralyser à l’aide de gaz chirurgicaux en conservant toutes les sensations alors que lui m’hypnotise pour m’immobiliser et me garder dans un état d’inconscience. Cela, sans compter l’utilisation de mon handicap contre moi. Je fais de l’ataxie suite à une lésion au cervelet me causant une intolérance à l’effort soutenu et à une myasthénie grave non diagnostiquée parce que lui, membre du crime organisé, a trafiqué les tests pour empêcher le diagnostic.

Celui qui croyait me posséder avait aussi fourni mon corps à mon insu lorsque j'avais 10 ans, pour des pratiques d’abus rituels dont lui-même participait en tant que membre d’une société secrète. J’étais alors sous anesthésie générale pour une opération ayant pour but de m’enlever les amygdales. Je me rappelle avoir été tout-à-fait sur le choc après celle-ci.  Durant ce rite, je m’étais réveillée et je leur avais parlé. Mais, j’avais oublié. Et, plus tard, je me suis souvenu très clairement de quelques passages de cet événement. Étant donné que je fais du somnambulisme, je suis très facile à hypnotiser. Je parle aussi dans mon sommeil et je peux même me rappeler certaines parties assez clairement. Ensuite, à chaque opération, l’imposteur m’a révélé avoir répété le même scénario. Je me suis rappelé des souvenirs ou des rêves étranges que je ne pouvais pas expliquer. Ceux-ci étaient des passages de ces différents événements qui me sont devenus tout-à-fait clairs lorsque lui m’a avoué ces faits en me racontant différentes scènes qui s’étaient passées.

Par la suite, en cours de torture, je me suis rendue compte que je possédais des implants aux sites de mes diverses opérations.  J’ai alors compris qu’ils avaient été installés au moment où j’avais vécu ces dernières. En ce qui concerne mon opération pour tumeur au cervelet en l’an 2000, il m’a même avoué avoir demandé qu’on me laisse sans os derrière la tête. Il devait très bien savoir que les tortures par rayonnements nécessitaient le passage par les orifices du corps (vagin, rectum, yeux, nez, bouche et oreilles) pour le pénétrer. D’ailleurs, cet orifice-là a largement été utilisé en cours de torture. Il leur sert encore pour m’empaler avec des rayons laser et me brûler le cerveau avec des armes à énergies dirigées armées de micro-ondes ou au laser. J’aurai sûrement bientôt le cerveau rétréci comme dans la maladie d’Alzheimer.

Ainsi, les tortionnaires agissent comme si cet imposteur avait dit vrai. Ils encouragent les fantasmes de cet homme malade et celui de toute la population qui perd la tête en ayant peur pour ses enfants et en pensant au sexe. Ces bourreaux se placent en justiciers appliquant leurs propres versions de la justice se faisant croire qu’ils débarrassent la société de l’un de ces parias indésirables. Pourtant, ils savaient très bien que tout était mensonge. Ils ont même volé ou détruit de mes documents qui prouvaient mon identité.   Ils ont dérobé plusieurs de mes oeuvres d’art ainsi qu’une partie de mon matériel. Ils ont dérobé des documents de mes réalisations professionnelles, de mes conceptions d’entreprise, de mes travaux universitaires, de mes photos et celles de mes enfants, de mes souvenirs personnels, de mes vêtements, aussi bien que des parties de  mon journal personnel, etc. Les auteurs de ce crime  étant aussi pirates informatiques ont même participé à la fabrication des documents truquages  me concernant créant ainsi différents faux-semblants. Cependant, ayant peur de perdre la face et ne sachant que faire, ils continuent à me torturer, me mutiler et à me détruire pour faire voir de rien.

Pendant ces 54 ans de vie, Jean-Pierre, l’imposteur du V2 K, lui a ramassé mes biens, pris mon identité; détruit, volé et violé toute ma vie. Pourquoi? Quelqu’un qui en voulait à mon père, gros entrepreneur général en construction, lui avait demandé de me détruire dès ma naissance car j’étais l’enfant désirée de mes parents. Il a donc voué sa vie à ma destruction  et à celle de ma famille.

© France Quenneville, 7 octobre 2011.

2 commentaires:

  1. Hi,

    http://www.scribd.com/doc/73929726/Gang-Stalking-Belgium-Le-27-Novembre-2011x

    www.ganstalkingbelgium.wordpress.com

    Benjamin

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, merci de votre commentaire. Mais, je tenais à vous aviser que lorsque j,essaie d'aller sur votre blog, une page me dit qu'il n'existe pas.
    Voici le lien de cette page: http://en.wordpress.com/typo/?subdomain=ganstalkingbelgium.

    France

    RépondreSupprimer

Bienvenue!