Loading...

lundi 17 octobre 2011

Incisions au laser Mosquito/ Mosquito Laser incisions


MIND CONTROL / TORTURE They make laser incisions in the flesh under the skin which remain open. It hurts a lot. It's as if we had torn muscles. In fact, these cuts cause tearing of surrounding tissue and these tears cause internal bleeding. It is for this reason that victims may feel they flow do not know the origin. The cuts made ​​with the laser Mosquito never heal and do not bleed because the tissue is cauterized (burned). It's good to know that there is research being done in Montreal at Maisonneuve of an unknown illness causing internal bleeding. Doctors do not seem to know from which these bleeding or where they are heading. Yet the PERP, they can see on their screen the bleeding caused by their assault laser that are not visible outside the body. These are not always painful because they "sew" the cracks with gamma ray wire, that wire look like nylon thread that they use while waiting for using theses injuries to hurt targeted individuals. Sometimes, they can tie out these just to cause some pain to the victims and they can add some additive pain effects with turpentine inside the injuries. This is very painfull!

MIND CONTROL/TORTURE Ils font des entailles au laser dans la chair sous la peau qui demeurent ouvertes. Ça fait très mal. C'est comme si on avait les muscles déchirés. En fait, ces entailles causent la déchirure des tissus avoisinants et ces déchirures causent des hémorragies internes. C'est pour cette raison que les victimes peuvent ressentir des écoulements dont ils ne connaissent pas l'origine. Les entailles effectuées avec le Mosquito laser ne se referment jamais et ne saignent pas non plus parce que le tissus est cautérisé (brûlé). Il est bon de savoir qu'il existe une recherche qui se fait à Montréal à l'Hôpital Maisonneuve sur une maladie inconnue causant des hémorragies internes. Les médecins ne savent apparemment pas d’où proviennent ces hémorragies ni où elles se dirigent. Pourtant, les PERP, eux, peuvent les voir sur leur écran ces hémorragies causées par leurs coups et blessures au laser qui sont non visibles à l'extérieur du corps. Celles-ci ne sont pas toujours douloureuses car les tortionnaires "cousent" les fissures avec du fil de rayon gamma, fil qui ressemble à du fil de nylon, en attendant d'utiliser ces blessures pour faire mal aux victimes.  Parfois, ils les détachent pour causer de la douleur et peuvent amplifier cette dernière en y ajoutant de l’effet térébenthine à l’intérieur. C’est extrêmement douloureux!

France Quenneville, 3 octobre 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!