Loading...

vendredi 16 juillet 2010

Privation de sommeil

Je n'ai pas pu dormir cette nuit. Comme beaucoup d'autres nuits, d'ailleurs. J'ai été obligée de changer de pièce pour avoir moins d'effets provenant des armes "psychotroniques". De toute manière, il n'y a aucun endroit où je peux me reposer. Jamais ! Car, même si je m'endors, je suis torturée pendant mon sommeil. En ce moment, je suis tellement brûlée à l'intérieur de mon corps des sévices des derniers jours que je ne peux plus en supporter davantage. Néanmoins, je sais que ce n'est pas terminé.

Heureusement, j'avais dormi un peu hier après-midi car on avait provoqué mon sommeil à l'aide de très basses fréquences et de l'hypnose. Un plan de torture m'était destiné. Mais, il n'a pas fonctionné tout-à-fait au goût de mes tortionnaires. Je m'étais levée avant sa réalisation complète.

N'ayant pas beaucoup de choix, je suis donc allée faire de la recherche sur internet. Au moins, cela me garde réveillée. De toute façon, je venais de passer du temps à chercher des informations à propos de ce que je vis: le "Gang Stalking" et de la torture.

Qu'est-ce que c'est? C'est un système de harcèlement organisé perpétré par plusieurs personnes à la fois. Il existe différents sites qui décrivent très bien ce phénomène ainsi que la majorité des choses que je peux vivre. Voici l'une de ces adresses : www.gangstalkingworld.com.

Pourquoi je vis cela ? J'étais ciblée avant même ma naissance. Comment cela? Parce que quelqu'un en voulait à mon père pour quelque chose qu'en réalité, il n'avait pas fait. Il était donc innocent. Mais cela, les personnes en question ne le savaient pas. Ainsi donc, voulant à tout prix le détruire, lui, ainsi que tout ce qu'il aimait, on m'a fait passer, moi, sa première fille, pour tout ce que je ne suis pas: nymphomane, pédophile, prostituée, voleuse, riche à craquer, qui fait semblant d'être handicapée, etc. C'est du moins ce que j'ai appris cette année. Et, ces gens mal intentionnés se sont organisés pour fournir au public toutes les fausses preuves nécessaires à la réalisation de leurs desseins malveillants.

Or donc, en furetant sur le net, je suis tombée sur ce site. Cela faisait des semaines que mon internet ne fonctionnait pas, alors j'ai saisi l'occasion de commencer ce blog.

Pendant que j'écrivais ces lignes, j'avais tout de même très mal. Car, avec tout l'arsenal qu'on utilise contre moi, je ne peux pas faire autrement que d'avoir mal. Mais, il faut continuer! (C'est ce que je me dis). Et puis, en situation de survie, on choisit le moindre mal. Alors, me voici.

P.S. En passant, je risque des représailles en vous dévoilant ceci. Alors, il se peut que je ne puisse plus avoir accès à ce site et même à l'internet.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!