Loading...

mardi 29 octobre 2013

Le deuil de la danseuse



Exposition
«Duelo Flamenco»
Une parcelle d’âme s’arrache sans pitié.

L’artiste multidisciplinaire FRANCE QUENNEVILLE, Petite Fleur, expose des oeuvres en dessin, peinture et techniques mixtes, réalisées sur le sujet du flamenco. Cette série est intitulée : «DUELO FLAMENCO», Une parcelle d’âme s’arrache sans pitié. L’exposition aura lieu à la Galerie Mezz’art de la boutique Affiche en tête, située au 2034 Mont-Royal, est. Tél: (514) 522-0919. L’événement se déroulera à partir du mardi 15 octobre jusqu’au 17 novembre 2013. Le vernissage aura lieu le 18 octobre de 17h à  21h en présence de l’artiste. www.facebook.com/galeriemezzart.
Par l’exposition «DUELO FLAMENCO» Une parcelle d’âme s’arrache sans pitié, France QUENNEVILLE, signant Petite Fleur, exprime le duel vécu entre sa passion du flamenco, toujours vivante, et son deuil douloureux de la danse. Car, vivant avec des séquelles permanentes après une opération majeure pour tumeur au cerveau en l’an 2000, elle ne peut, désormais, plus danser le flamenco. Et, réorientée dans la percussion flamenco adaptée à ses nouvelles limites, elle nous montre, à travers ses œuvres, sa vision d’une danseuse transformée en musicienne qui capte, en pièces détachées, les énergies du flamenco gitan, ses rythmes et ses mouvements. Et, s’étant, malheureusement, fait dérober la plupart de ses souvenirs de danseuse flamenco, elle ajoute à cette exposition les quelques reliques lui restant de cette époque. Cette exposition révèle son processus de « mort transformation » par la restauration de son espace sacré « flamenco » ce, à l’intérieur même de cette galerie. Et, son défi est de laisser aller ce qui lui a servi autrefois ainsi que ses chers souvenirs disparus afin de pouvoir apprécier ce qui est, maintenant, et ce qui vient. Ainsi guidée dans son parcours, elle nous invite à pénétrer le mystère de son âme déchirée qui tourne la page d’un chapitre sacré de sa vie.
http://lagaleriemezzart.blogspot.ca/2013/10/le-deuil-de-la-danseuse.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bienvenue!